En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Esker et Quadient développent une plateforme de facturation électronique

Publication: 22 novembre

Partagez sur
 
Une solution innovante, facilement déployable et évolutive pour répondre à la loi de finances 2024-2026...
 

Esker, plateforme cloud mondiale qui valorise les métiers de la finance et du service client en automatisant les cycles de gestion et Quadient, un leader des solutions d’entreprise visant à faire de chaque interaction client, via un canal physique ou digital, une expérience riche et personnalisée, annoncent leur positionnement en tant que future Plateforme de Dématérialisation Partenaire (PDP) de l’administration.

Quadient et Esker collaborent depuis plus de 7 ans au sein de leur filiale commune NCS, un partenariat stratégique qui permet à Quadient de s’appuyer sur le savoir-faire technologique d’Esker pour accompagner les entreprises dans l’automatisation et la dématérialisation de leurs factures clients et factures fournisseurs. Cette nouvelle synergie au sein de NCS vient renforcer cette collaboration et garantira aux entreprises de toutes tailles une transition sereine et sécurisée de la gestion de leurs factures vers une mise en conformité aux futures obligations réglementaires dictées par l’administration fiscale, selon le calendrier défini, qu’elles soient reçues ou transmises par courrier, par e-mail au format PDF, via un portail, en EDI ou autre.

En effet, la nouvelle loi de finances prévoit que les factures échangées entre assujettis à la TVA soient transmises électroniquement dans un format de données structurées (UBL, UNCEFACT CII) ou hybrides (Factur-X) :

- À compter du 1er juillet 2024 en réception pour l’ensemble des assujettis.

- À compter du 1er juillet 2024 en transmission pour les grandes entreprises.

- À compter du 1er janvier 2025 en transmission pour les entreprises de taille intermédiaire.

- À compter du 1er janvier 2026 en transmission pour les PME et les microentreprises.

Au cœur des échanges, la PDP (Plateforme de Dématérialisation Partenaire) qui sera agréée par l’État aura pour rôle d’envoyer ou de recevoir les factures électroniques entre les parties, tout en transmettant les données de facturation obligatoires au Portail Public de Facturation (PPF), ainsi que l’e-reporting des données de transaction.

« La mise en place généralisée de la facture électronique est un enjeu important pour plus de 4 millions d’entreprises en France dans les 3 années à venir. En tant qu’acteur majeur sur le marché de la dématérialisation de la gestion documentaire pour les PMEs, nous sommes fiers de pouvoir poursuivre notre partenariat stratégique avec Esker et mettre nos savoir-faire en commun pour accompagner ces entreprises dans la transformation de leurs processus de facturation”, commente Nicolas de Beco, Directeur de la Stratégie Produit Automatisation Intelligente des Documents chez Quadient, avant d’ajouter : “Le calendrier de l’État prévoit une transition longue et progressive, et nous savons que pour beaucoup d’entreprises, la mise en conformité peut être source d’anxiété car elle apporte des changements en profondeur. En proposant des solutions souples et adaptées, nous souhaitons les aider à anticiper dès à présent la mise en place de nouveaux modes de gestion, plus connectés et automatisés, et répondre ainsi en toute confiance aux échéances réglementaires ».

En tant que membres du Forum National de la Facture Electronique et participants actifs aux ateliers de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) et de l’Agence pour l’Informatique Financière de l’État (AIFE), Esker et Quadient sont engagées dans le processus d’immatriculation, démarrant au printemps 2023, qui leur donnera l’accréditation de l’État dans le respect du calendrier défini.

En complément de ces services réglementaires, les entreprises bénéficieront d’un ensemble de services complémentaires, tels que le pilotage centralisé de l’ensemble des flux, l’automatisation des processus de gestion, la traçabilité complète des échanges, l’archivage des factures, le traitement des documents associés, la réconciliation des états de paiement, le reporting, l’interconnexion aux solutions métier, l’interopérabilité avec les autres plateformes du marché, leur permettant de simplifier et d’optimiser les processus de gestion, d’accélérer leur transformation digitale et d’améliorer le pilotage de leur trésorerie.

« Esker est fier d’accompagner Quadient dans ce projet stratégique. Partenaires fidèles depuis de nombreuses années, nos deux entreprises ont démontré leur capacité à travailler en commun pour apporter des solutions innovantes qui bénéficient aujourd’hui à des milliers d’entreprises en France” précise Emmanuel Olivier, COO d’Esker, avant de conclure : ”Nous sommes engagés auprès de nos clients d’aujourd’hui comme de demain pour les aider à faire de ce changement réglementaire une opportunité de développement et d’accélération de leur transformation numérique”.

https://www.quadient.com/

https://www.esker.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: