En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Accélération de la transition vers une infrastructure dédiée aux véhicules électriques

Publication: 22 juillet

Partagez sur
 
Pourquoi l’installation d’une structure de recharge centralisée n’est pas nécessairement onéreuse...
 

Malgré la proposition de financement à hauteur de 1,6 milliard de livres sterling du gouvernement britannique pour les bornes de recharge de véhicules électriques, le public reste sceptique sur les possibilités de décarbonation des routes d’ici 2050 pour atteindre l’objectif « zéro net ». Dans cet article Craig Burgess, responsable des produits propriétaires chez PEI- Genesis, une société spécialisée dans les câbles et les connecteurs, explique comment la marque de connecteurs Sure-Seal a permis de mettre en place une infrastructure de recharge pour véhicules électriques plus économique dans les pays scandinaves.

Le comité consultatif norvégien du trafic routier (OFV) estime que 83,7 % des nouveaux véhicules immatriculés en Norvège en 2022 sont électriques. Avec près de 17 000 bornes de recharge publiques réparties dans tout le pays, la Norvège est un leader de la révolution électrique et devrait pouvoir arrêter la vente de véhicules à essence et diesel d’ici 2025.

Si d’autres pays suivent cet exemple, les investissements en technologie centralisée de recharge dans les parkings, les bâtiments municipaux, les parkings en copropriété et autres lieux à accès public doivent augmenter.

Par conséquent, quelle est l’originalité de la technologie de recharge centralisée et pourquoi d’autres pays devraient-ils l’adopter ?

Une solution de recharge centralisée

Les hôtels et les clubs de golf suédois qui souhaitaient mettre en place des bornes de recharge sur leur parking ont été découragés par les coûts de l’infrastructure. Les systèmes décentralisés ont une borne de recharge dans chaque espace et les propriétaires doivent enterrer de gros câbles d’alimentation pour alimenter chaque borne. Les coûts de main-d’œuvre représentent à eux seuls des milliers de couronnes suédoises, selon le nombre de bornes à installer. De plus, ces travaux sont généralement longs et peuvent créer un manque à gagner si les clients ne peuvent plus stationner.

S’il est vrai que l’objectif de décarbonation de nos routes pour parvenir à l’objectif net zéro mérite un investissement conséquent, il n’en reste pas moins que la technologie de recharge centralisée offre une alternative plus économique et entraîne moins de perturbations.

Pour la recharge centralisée, les composants électriques sont placés dans une armoire électrique qui peut alimenter jusqu’à 36 prises de recharge individuelles. L’installation de gaines ou de barres d’alimentation, généralement à l’intérieur d’un rail placé à l’avant des espaces de stationnement et ne comportant qu’un seul câble, permet de faire évoluer le système pour alimenter des centaines de prises de recharge. Une autre solution consiste à monter les prises dans un profilé en aluminium ou dans des bornes lumineuses, afin d’éviter les travaux coûteux.

Naturellement, les coûts d’installation ne sont pas les seuls à prendre en compte lors de la création d’une infrastructure pour véhicules électriques. Si une prise cesse de fonctionner, cela peut obliger les propriétaires à engager des frais de réparation importants. Par conséquent, toutes les bornes de recharge doivent pouvoir compter sur des câbles et des connecteurs fiables pour atténuer les risques de panne.

Une aiguille dans une botte de foin

Rechercher une solution de connexion répondant aux critères de recharge pour véhicules électriques revient souvent à rechercher la proverbiale aiguille dans une botte de foin. Pour assurer l’adoption des véhicules électriques dans tous les pays, les entreprises doivent pouvoir compter sur des câbles et des connecteurs tolérant des grands écarts de températures et des conditions environnementales très diverses.

La borne de recharge Sure-Seal IEC2 permet de charger jusqu’à 22 kWh sur une alimentation secteur et comprend un connecteur IP55 à corps moulé monobloc avec plusieurs joints de protection contre l’humidité. Le système d’étanchéité protège les contacts contre les entrées d’eau et de vapeur, ainsi que contre les fluides de freinage, les produits pétrochimiques, les rayons ultraviolets et l’ozone. D’autre part, la borne reste fonctionnelle entre -40 et 105 °C, y compris en cas de forte humidité, de fortes vibrations, de verglas et de boue. La combinaison de ces propriétés permet d’utiliser la borne dans tous les climats.

L’ergonomie est également un facteur important lors de la conception des connecteurs. Le chargeur est souvent l’une des pièces les plus utilisées, et maltraitées, d’un véhicule et, par conséquent, sa simplicité d’utilisation est essentielle. Une conception à toute épreuve et simple à utiliser est essentielle pour l’adoption des véhicules électriques.

Nous avons déjà démontré que le coût était un facteur prohibitif lors de la création d’une infrastructure de recharge pour véhicules électriques. Dans un système centralisé, plusieurs véhicules électriques partagent la même armoire de recharge centralisée. Cette solution permet de réduire le nombre de composants électriques onéreux et sensibles. À un niveau similaire, le connecteur Sure-Seal peut se décomposer en seulement deux parties : le corps et les contacts électriques. En cas de remplacement ou d’ajout de bornes, l’installation est économique et inclut l’assistance technique de votre fournisseur de confiance.

Regarder vers l’avenir

Afin de pérenniser le chargement des véhicules électriques, PEI-Genesis peut assister ses clients lors de la modification des ensembles de câbles et de connecteurs au fur et à mesure que la technologie de recharge évolue. Le principal objectif de la marque Sure-Seal est d’assurer la flexibilité de la conception, afin de permettre aux concepteurs de mettre à niveau leurs systèmes pour s’adapter aux nouvelles technologies sans avoir à subir des coûts considérables de réingénierie.

Alors que nous accélérons la transition vers la recharge centralisée des véhicules électriques, les entreprises chargées de l’infrastructure doivent avoir l’assurance que les équipements, y compris les connecteurs et les câbles, ne constituent pas des goulots d’étranglement.

https://www.peigenesis.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: