En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Xerox® Elem™ Additive et l’U.S. Navy déploient la première imprimante 3D métal en mer

Publication: 20 juillet

Partagez sur
 
L’imprimante Xerox® ElemX™3D métal a été installée sur l’USS Essex (LHD 2) et les essais en mer ont commencé dans le Pacifique...
 

Xerox® Elem™ Additive Solutions vient d’annoncer l’installation d’une imprimante à métal liquide ElemX à bord du navire USS Essex (LHD 2), ce qui en fait la première machine de fabrication additive métal déployée sur un navire de la marine américaine.

L’ElemX a été placée sur le navire au début du mois à Pearl Harbor, Hawaï, et les essais en mer ont commencé immédiatement. Cette installation est la dernière étape de la stratégie de la marine américaine visant à utiliser la fabrication additive (AM) pour accroître la disponibilité opérationnelle de la flotte. Elle s’appuie également sur la relation entre la marine américaine et Xerox Elem Additive qui a débuté avec la Naval Postgraduate School à Monterey, en Californie, qui a reçu la toute première installation de l’ElemX en 2020.

« La chaîne d’approvisionnement militaire est parmi les plus complexes au monde et mettre l’ElemX sur l’USS Essex signifie que les marins peuvent maintenant contourner cette complexité et imprimer des pièces quand et où ils en ont besoin, » explique Tali Rosman, GM d’Elem Additive. « Nous sommes fiers de poursuivre notre partenariat avec la Marine pour l’aider à faire progresser ses capacités de fabrication additive et à déployer sa vision à long terme. »

L’ElemX exploite la technologie Liquid Metal de Xerox qui utilise un fil d’aluminium standard. Contrairement à d’autres technologies d’impression 3D métal, l’ElemX ne contient pas de poudres métalliques dangereuses et ne nécessite pas de modifications spéciales des installations ni d’équipement de protection individuelle pour faire fonctionner la machine. Les éléments imprimés nécessitent également peu de post-traitement et offrent donc un délai de livraison plus rapide. Cette capacité à produire des pièces de rechange fiables à la demande réduit la dépendance des forces déployées à l’égard de chaînes d’approvisionnement mondiales complexes.

Pour résister aux différents états de mer et aux défis environnementaux que rencontrent les navires de guerre américains, l’ElemX a été installé dans un conteneur d’expédition industriel pour rendre la solution plus robuste. Actuellement en mer à bord de l’USS Essex, les essais ont déjà commencé pour établir des directives opérationnelles et des études de faisabilité technique afin de déterminer les applications et les cas d’utilisation. Une équipe à bord de l’USS Essex concevra et imprimera des articles de bord et fournira un retour d’information au NPS et au commandant de la force navale de surface du Pacifique (COMNAVSURPAC).

L’imprimante 3D ElemX a été lancée commercialement en février 2021 et, depuis, Elem Additive Solutions a étendu ses activités, notamment en ouvrant un centre d’excellence de fabrication additive à Cary, en Caroline du Nord. L’ElemX est une imprimante 3D métal plus sûre et plus simple, qui répond à la résilience de la chaîne d’approvisionnement pour le transport, l’aérospatial, la défense et la fabrication industrielle. Conçue pour simplifier le processus de la chaîne d’approvisionnement, ElemX est l’option idéale pour les pièces de rechange, les réparations et les pièces de production à faible volume.

https://www.xerox.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: