En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’étage principal du lanceur spatial SLS propulse la première mission Artemis

Publication: 17 novembre

Partagez sur
 
La mission Artemis I ouvre la voie au retour de l’homme dans l’exploration de l’espace lointain. La première fusée qui sera utilisée pour envoyer un équipage vers la Lune est en cours de construction...
 

Le lanceur spatial SLS (Space Launch System) de la NASA, dont l’étage principal est construit par Boeing, a décollé à 1h47 heure locale (7h47 à Paris) du Centre spatial Kennedy. Après un vol de huit minutes et demie, l’étage principal a achevé sa mission en se séparant de l’étage supérieur de la fusée, propulsant la capsule spatiale Orion de la NASA vers son premier voyage autour de la Lune.

« Aujourd’hui, notre pays dispose d’un lanceur super-lourd pour la première fois depuis 50 ans », a déclaré Jim Chilton, vice-président de la division Espace et Lancement de Boeing. « Ce vol d’essai a démontré notre capacité d’innovation technologique et confirmé que nous sommes prêts à aider la NASA et ses partenaires internationaux à explorer l’espace lointain avec des vols habités. »

Au cours de la mission, l’étage principal a exécuté plusieurs fonctions importantes, parmi lesquelles le remplissage des deux réservoirs, l’actionnement du système hydraulique, l’allumage des moteurs, l’exécution des programmes de commande du vecteur poussée (VTC) en vol, l’épuisement des réservoirs de carburant, l’arrêt des moteurs et l’exécution avec succès des manœuvres de séparation et de largage.

« Ce lancement s’est déroulé de façon absolument magnifique, tant du point de vue technique que visuel », a déclaré John Shannon, vice-président et responsable du programme SLS de Boeing. « Cette fusée est soumise à des forces incroyables en traversant l’atmosphère à grande vitesse. Elle a accompli sa mission telle que nous l’avons conçue, et nous remercions notre équipe et nos partenaires dont les efforts sans relâche ont contribué au succès de ce premier lancement. »

L’étage principal (Core Stage) de la fusée culmine à près de 65 mètres. Il comprend un réservoir contenant 742 000 litres d’oxygène liquide, un réservoir de 2 millions de litres d’hydrogène liquide et un anneau inter-réservoirs reliant les deux réservoirs de carburant, surplombés par une jupe avant reliée à l’étage supérieur. Pour sa part, la section moteur comprend quatre moteurs RS-25 qui délivrent une poussée combinée de 998 tonnes. Une équipe de Boeing construit l’étage principal au Centre d’assemblage Michoud (MAF : Michoud Assembly Facility) dont dispose la NASA à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), et utilise des composants fabriqués par plus de 430 fournisseurs américains.

L’équipe Boeing prépare actuellement les étages suivants pour leurs vols respectifs. L’étage CS-2 (Core Stage-2) qui lancera le premier équipage du programme Artemis se trouve dans la zone d’assemblage final du Centre Michoud. L’étage CS-3 devrait lancer le premier vol habité qui se posera sur la Lune depuis la mission Apollo, avec à son bord la première femme et la première personne de couleur. Cet étage et l’étage CS-4 sont déjà en cours de construction au Centre Michoud. En outre, la maquette de test structurel (STA : Structural Test Article) d’un nouvel étage supérieur plus puissant baptisé Exploration Upper Stage (EUS), est en cours de fabrication.

https://www.boeing.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: