En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le directeur général de Pro Carton publie une déclaration

Par Winfried Muehling, Directeur général, Pro Carton

Publication: 23 novembre

Partagez sur
 
Une déclaration sur la Semaine européenne de la réduction des déchets...
 

Dans le contexte de la COP26 qui s’est déroulée précédemment ce mois-ci, la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD) n’avait jamais été aussi importante. Cette année, l’accent a été placé sur le thème des communautés circulaires et souligne combien il est urgent de s’assurer que les citoyens individuels et la communauté au sens large soient engagés, investis et perçoivent la valeur et les avantages locaux liés à la poursuite d’activités zéro déchet et circulaires ; une initiative que Pro Carton tient à soutenir. La SERD a noté que « la collaboration est le seul élément essentiel », et c’est vrai : nous ne pouvons pas créer une économie circulaire de manière isolée. Les organisations et tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement, jusqu’aux consommateurs et aux recycleurs, doivent agir avec sagesse pour lutter contre le changement climatique.

En matière d’emballage, nous savons que les consommateurs demandent déjà une durabilité accrue. Dans notre récente étude auprès de 7 000 consommateurs européens, nous avons constaté que plus de 6 consommateurs sur 10 déclaraient que l’impact environnemental des emballages affectait leurs décisions d’achat. De plus, lorsqu’on leur a demandé quelle serait leur préférence si un même produit était disponible avec un emballage en plastique ou en carton, quatre sur cinq ont choisi le format à base de papier et moins d’un sur dix préférerait opter pour le produit emballé dans du plastique. L’industrie du carton assiste à une demande croissante de la part de marques de toutes les catégories, qui cherchent à opter pour des matériaux d’emballage plus durables.

Naturellement, la prévention des déchets revêt de nombreuses formes. Il est crucial de garder à l’esprit que tous les emballages ne deviennent pas des « déchets ». Tout comme chez Pro Carton, la SERD promeut trois « R » principaux : la réduction de la consommation, la réutilisation des produits et le recyclage des déchets.

Pour réduire les déchets, la première nécessité consiste à utiliser moins de ressources en premier lieu, mais il convient de noter l’importance de l’emballage et sa fonction dans la mise en œuvre de cette initiative de durabilité. Lorsqu’ils sont utilisés correctement, les emballages augmentent la durée de conservation des produits et les protègent pendant le transport, ce qui est primordial pour réduire le problème du gaspillage alimentaire. Dans cette optique, des solutions adaptées à l’usage, conçues pour assurer la réduction des déchets et pour avoir un impact environnemental inférieur, sont extrêmement bénéfiques. Ici, le carton est la réponse de l’emballage à l’économie circulaire. En réduisant les déchets, le carton est l’exemple parfait d’un matériau d’emballage fonctionnel qui, en raison de ses propriétés, peut également être réutilisé et recyclé.

Ce n’est un secret pour personne : les cartonnages sont la forme d’emballage la plus durable existante. Ils sont fabriqués à partir de matériaux renouvelables qui n’épuisent pas les ressources naturelles de la Terre et peuvent être recyclés 25 fois ou plus. En effet, dans toute l’Europe, 85 % des emballages en papier et carton sont actuellement recyclés, soit plus que tout autre matériau.

Bien que ce nombre soit élevé, ce qui est un point positif, nous nous joignons à la SERD pour exhorter les marques, les gouvernements et les consommateurs à en faire plus. Dans notre étude, plus de la moitié (58 %) des consommateurs ont déclaré qu’ils recyclaient maintenant plus qu’il y a un an et plus de la moitié avaient réduit leurs achats de produits emballés dans du plastique. Nous relevons encore le niveau et avons pour objectif d’atteindre un taux de recyclage de 90 % d’ici 2030. Pour cela, nous avons besoin que les détaillants et consommateurs fassent preuve d’une forte discipline : ils doivent trier et collecter, et mettre ce précieux matériau à la disposition de recycleurs autorisés pour qu’ils puissent le réutiliser dans les usines de carton.

Il est temps de s’inspirer de la nature : elle ne connaît pas de déchets et le recyclage naturel est visible dans tous les écosystèmes organiques qui fonctionnent de manière circulaire. Tout comme la COP26, une semaine pour se concentrer sur cette question majeure ne suffit pas. Mais c’est un excellent point de départ, en particulier concernant la sensibilisation. Profitons de cette occasion en tant qu’individus, groupes et organisations pour façonner des communautés circulaires, en travaillant ensemble pour mener des actions de sensibilisation sur la gestion durable des ressources et des déchets, afin de construire un avenir meilleur pour notre planète.

https://www.procarton.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: