En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Etude SOTI : La mauvaise intégration des technologies mobiles dans les entreprises

Publication: 29 septembre

Partagez sur
 
L’étude mondiale de SOTI montre que 56% des entreprises françaises ont investi davantage dans les technologies mobiles cette année que les années précédentes, ce qui témoigne d’une accélération de la transformation digitale...
 

Une mauvaise intégration technologique menace l’avenir des entreprises dans une année déterminante pour la mobilité d’entreprise, selon une nouvelle étude mondiale de SOTI. Plus de la moitié (56%) des entreprises françaises ont augmenté leurs investissements dans les technologies mobiles ou la sécurité mobile au cours de l’année dernière, et à peu près le même nombre (54%) estime que la technologie mobile dans laquelle leur organisation avait investi avait fourni un retour sur investissement positif.

Malgré cela, le rapport « Une année déterminante : L’état de la mobilité en 2021 » de SOTI révèle que seuls 15 % des chefs d’entreprise estiment que leur technologie est totalement intégrée, ce qui freine leurs activités. L’année 2021 a été marquée par une révolution de la mobilité qui a stimulé la croissance des entreprises et est devenue une nécessité pour la continuité des activités face à aux restrictions de déplacement et à la distanciation sociale. En juillet, le gouvernement Français a présenté un fond de 1.7 milliards d’euros venant de fonds privés et publics afin de pour aider à financer le déploiement de la 5G et les fournisseurs de connectivité, en général, qui investissent des sommes considérables pour répondre à la demande croissante de 5G.

L’étude mondiale de SOTI a cherché à comprendre l’impact des technologies mobiles au cours de l’année dernière ainsi que la façon dont les organisations peuvent se positionner à l’avant-garde de la révolution mobile post-pandémie. 1 400 chefs d’entreprise ont été interrogés dans des entreprises de huit pays, dont la France, sur trois continents.

L’investissement dans la technologie mobile en 2021 est un choix critique

Près des trois quarts (74 %) des chefs d’entreprise s’accordent à dire que la direction de leur organisation comprend beaucoup plus aujourd’hui l’importance des technologies mobiles qu’avant le début de la pandémie. C’est un résultat qui va dans le sens de l’adoption généralisée des technologies mobiles due au télétravail. Cependant, 30 % des entreprises ont des difficultés à sécuriser leurs appareils mobiles, et 15 % souhaiteraient une plus grande automatisation de la gestion de leur flotte mobile. Cela indique que ces entreprises n’ont peut-être pas mis en place la bonne technologie de gestion des appareils - ou qu’elles n’en ont pas du tout.

En même temps, 43 % d’entre eux déclarent que leur entreprise n’utilise pas les technologies mobiles pour les aider à bien s’adapter aux défis du marché post-pandémie. En pratique, cela signifie qu’ils n’ont pas intégré les technologies mobiles dans leurs processus de travail pour bénéficier de sa flexibilité et de son intelligence.

Et comment cette flexibilité et cette intelligence peuvent-elles être utilisées ? Selon les répondants, les applications peuvent être nombreuses. Elles peuvent aider à faire face à des problèmes imprévus (67 %), à diagnostiquer des problèmes avant qu’ils ne deviennent un problème (67 %), à aider les collaborateurs à rester engagés (77 %) et à être plus productifs (73 %).

Se préparer pour un marché en sortie de crise

La pandémie, le confinement et l’évolution des comportements d’achat ont fait faire un bon de plusieurs années à la transformation digitale dans le fonctionnement des entreprises. Les entreprises sont confrontées à la perspective d’un marché plus fluide, plus numérique, plus dynamique et marqué par des consommateurs plus exigeants.

Alors que la direction de 74% des organisations françaises a pris conscience de l’importance des technologies mobiles depuis la pandémie de COVID-19, les indicateurs clés que les répondants vont le plus surveiller sont :

- Sécurité des appareils mobiles (52%)

- Dépannage et résolution des problèmes à distance (44%)

- Analyse des données (41%)

- Utilisation du réseau et géolocalisation (36 %)

- Authentification des utilisateurs (35%)

- Batterie et utilisation des applications (24%)

Faki Saadi, Directeur des ventes France et Benelux chez SOTI, commente : « La capacité des organisations à se connecter de n’importe où dans le monde est essentielle pour l’efficacité commerciale et opérationnelle. La pandémie a montré que certaines entreprises étaient prêtes et se sont adaptées rapidement tandis que d’autres ont eu du mal. Maintenant que la situation revient à la normale, nous constatons que les organisations qui ont intégré leurs appareils mobiles à leurs processus et systèmes centralisés bénéficient d’un meilleur retour sur investissement. »

Méthodologie de l’étude

1 400 entretiens ont été menés selon une méthodologie en ligne auprès de décideurs informatiques (managers, directeurs, cadres supérieurs et C-Suite) travaillant au sein d’entreprises comptant 50 employés ou plus dans huit pays. Tous les répondants sont âgés de 18 ans et plus. Le travail sur le terrain a été effectué du 22 juillet au 4 août 2021.

Les entretiens avec les répondants ont été répartis sur huit marchés internationaux comme suit : France (150 répondants), États-Unis (300), Canada (130), Mexique (150), Royaume-Uni (300), Allemagne (170), Suède (100) et Australie (100).

https://www.soti.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: