En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Peut-on lutter contre l’obsolescence programmée de nos smartphones ?

Publication: 14 juillet

Partagez sur
 
La quantité de déchets électroniques ne cesse d’augmenter sur le territoire français et s’élève à 20 kilos par habitant...
 

Face à cette recrudescence de e-déchets, l’État a affirmé sa volonté de lutter contre le gaspillage et s’est fixé une ambition de 60 % de taux de réparation des produits électriques et électroniques pour les 5 prochaines années.

Des déchets électroniques en hausse et polluants

Les Français aiment être à la pointe de la technologie et délaissent rapidement leurs téléphones portables. En moyenne, les smartphones sont remplacés tous les 18 à 21 mois. Une durée limitée puisque la majorité de ces appareils électroniques sont encore fonctionnels ou réparables : 65 % affirment changer de smartphone alors que ce dernier fonctionne toujours. Lorsque l’appareil est endommagé, changer de smartphone est perçu par de nombreux utilisateurs comme une solution de facilité. Seuls 36 % des Français font réparer leurs biens en cas de panne. Cette fréquence de remplacement élevée a un impact significatif sur la quantité de déchets électroniques et sur l’environnement.

Une seconde vie possible

Pour encourager à des méthodes de consommation plus responsables, le gouvernement français a mis en place en début d’année l’indice de réparabilité. Affichée sur une variété de produits électriques et électroniques dont les smartphones, cette note sur 10 mise à disposition des consommateurs au cours de leur décision d’achat leur offre la possibilité d’identifier et d’être informé sur la réparabilité des produits. Cette campagne de sensibilisation à une consommation responsable et durable vise lutter contre l’obsolescence et ainsi allonger la durée de vie et d’utilisation des appareils.

Au cours de la notation, différents critères sont pris en compte tels que la démontabilité du produit, la mise à disposition de la documentation, la disponibilité et le prix des pièces détachées.

Acheter reconditionné permet d’offrir une seconde vie aux smartphones. Plutôt que d’être jetés, ils peuvent majoritairement être réparés et utilisés à nouveaux pour une durée de vie prolongée. Une multitude de tests sont réalisés au cours du processus de reconditionnement pour proposer un produit comme neuf aux consommateurs.

La garantie légale de conformité de 24 mois s’applique également sur l’ensemble des biens reconditionnés. Certaines entreprises de recommerce tels que reBuy vont même au-delà de cette garantie en assurant l’intégralité de leurs produits 36 mois, gage de confiance et de fiabilité des produits proposés.

Face à l’obsolescence programmée, le reconditionné apparaît comme une solution intéressante pour les consommateurs, tant sur le plan écologique que économique.

Le gouvernement français souhaite montrer l’exemple et a exprimé son ambition que les appareils reconditionnés représentent 20% de ses achats, et réalisera un premier bilan courant 2023.

https://www.rebuy.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: