En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’industrie 4.0 face au Covid-19

Par Matthias SANCHEZ, Directeur Régional Adjoint pour la région AURA, Exakis Nelite

Publication: 14 avril

Partagez sur
 
Comment proposer des outils industriels innovants pour faire face à la crise sanitaire ?...
 

L’industrie 4.0, qui comprend la connectivité des machines (IoT industriel), l’analyse et la visualisation des données en temps réel, l’automatisation et la digitalisation des processus prenait déjà de l’ampleur avant la COVID-19, aidant les entreprises à transformer leurs opérations dans tous les domaines. Mais face à ce nouveau contexte, ces dernières ont dû accélérer leur transformation pour s’adapter rapidement, avec l’application de distanciations physiques sur le lieu de travail et le soutien de la collaboration à distance.

Ainsi, comment les entreprises ont-elles réussies à innover pour faire face à la crise sanitaire ?

Des machines de plus en plus connectées

Dans un monde de plus en plus connecté et centré autour de la donnée, l’industrie ne fait pas exception. Même si l’on peut imaginer digitaliser certains processus sans récupérer de données machines et sans faire de liens avec l’Enterprise Resource Planning (ERP), cela impose de nombreuse ressaisies et une gymnastique permanente pour passer d’une application à une autre. Selon une étude de PwC & Strategy , 4 entreprises sur 5 avaient lancé un chantier autour de la chaine de production connectée. Ces entreprises ont maintenu leurs investissements et ont déployé en avance de phase les tableaux de bord permettant d’avoir une vision sur la chaine de production même en dehors de l’usine, limitant ainsi au strict nécessaire le personnel présent sur site.

Un management opérationnel digitalisé

Le papier garde encore une place importante dans les processus de management que cela soit la tournée quotidienne, le relevé d’incident, la réception de marchandises ou l’analyse des indicateurs de production par exemple. Les rites du quotidien sont souvent des moments où il est complexe de maintenir la distanciation adéquate. Ici, les outils Low-Code, grande innovation des dernières années, ont permis d’apporter des solutions efficaces et immédiate pour transférer sur des périphériques mobiles personnels des processus physiques sources de contacts.

Cette digitalisation touche aussi des processus plus spécifiques, comme cela a par exemple été le cas d’un industriel français implanté mondialement qui, par la digitalisation du processus d’évaluation de l’ergonomie dans les usines, a fait gagner un temps précieux à ses ergonomes mais a aussi participé activement à l’amélioration des conditions de travail pour ses équipes.

Réalité augmentée

Selon une étude publiée par PTC , la réalité augmentée intéresserait 50% des entreprises pour des usages externes à destination de leurs clients (offre de nouveaux services, marketing), mais à la suite de la crise sanitaire, elle a été très largement déployée en interne. Que cela soit pour répondre à un besoin d’expertise à distance, d’aide à la maintenance, de procédure assistée ou de visualisation en temps réel de l’état de santé de la chaine de production, la réalité augmentée constitue sans doute l’exemple le plus flagrant de ce que peuvent apporter les nouvelles technologies. Dans un contexte où les déplacements nationaux et internationaux sont à proscrire, la capacité de faire interagir un expert à distance, qui a accès en temps réel aux données de la machine connectée ainsi qu’à l’historique des processus réalisée permet d’envisager des scénarios qui apportent réactivité et réduction des déplacements bien au-delà de la situation actuelle.

En conclusion, de nombreux projets ou solutions ont été mis en place dans l’urgence pour répondre aux besoins de collaboration à distance ou sans contact. Il convient maintenant de travailler sur l’expérience utilisateur pour transformer ces outils en solutions pérennes qui améliorent la performance au quotidien. Cette transformation digitale doit se faire avec un bon accompagnement des utilisateurs que ce soit en termes de compréhension du besoin ou d’ergonomie de l’expérience proposée. L’utilisateur final doit être au cœur de ces projets, pas simplement pour en garantir l’adoption mais pour en assurer l’utilisabilité dans les conditions réelles et quotidiennes, c’est ce défi qui, bien au-delà des aspects techniques, attend aujourd’hui l’industrie.

https://www.exakis-nelite.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: