En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Alpha Recyclage Composites prend un temps d’avance dans le recyclage de la fibre de carbone

Publication: 24 novembre

Partagez sur
 
La société vise un chiffre d’affaires de 10M€ à 4 ans...
 

La PME toulousaine accélère dans la structuration d’une filière innovante à l’échelle nationale. Alpha Recyclage Composites pré-industrialise sur son site de Castelsarrasin (82) les débouchés dans les secteurs automobile et nautisme, avec Plastic Omnium et Multiplast.

En 2022, Alpha Recyclage Composites (ARC), le spécialiste du recyclage des matériaux composites carbone, vient de franchir de nouveaux caps décisifs. Engagée depuis 2009 dans cette voie jusqu’alors inexplorée, la société toulousaine dirigée par Laura Pech est désormais en passe de réussir son pari industriel.

L’enjeu est de taille : il s’agit en premier lieu d’achever, après une décennie de R&D, le processus d’industrialisation, avec en ligne de mire le passage à une production à grande échelle au cours des prochaines années. Défi corollaire : poursuivre la course en tête pour structurer la première filière de recyclage des déchets de fibre de carbone, d’abord à l’échelle de la France, puis au-delà des frontières hexagonales.

Dans cette perspective, Alpha Recyclage Composites apporte des réponses qui la différencient fortement d’autres acteurs engagés sur ce marché prometteur :

- Un procédé breveté capable de traiter non seulement les chutes de production, mais un large spectre de déchets composites, des pièces d’avions aux vélos de course ;

- La volonté de donner à la fibre recyclée une seconde vie « noble », sur des applications techniques à haute valeur ajoutée et à haute performance, pour des secteurs tels que l’automobile ou le nautisme.

« Le gisement de matière première à recycler devient toujours plus important au fil des années, avec l’essor de la fibre de carbone dans les activités industrielles. On estime que plusieurs centaines voire milliers de tonnes pourraient chaque année en France être valorisées, principalement issues de chutes de production et déchets en fin de vie. Pour autant, la majeure partie de ces déchets demeure aujourd’hui traitée par incinération ou enfouissement, car la législation n’impose pas, pour l’heure, de cadre qui obligerait à trier ou valoriser ces matières. Sans attendre une éventuellement contrainte règlementaire de type REP (responsabilité élargie du producteur), nous avons investi les dernières années afin d’être en mesure de fournir aujourd’hui des solutions pérennes et performantes, sur le plan environnemental et économique, pour donner une deuxième vie à la fibre de carbone avec nos partenaires industriels utilisateurs », indique Laura Pech, directrice générale d’Alpha Recyclage Composites

Pionnier et précurseur, ARC a poursuivi au cours des derniers mois sa maturation industrielle avec deux jalons majeurs : la mise en service d’une ligne de production unique en France et le lancement de deux nouveaux programmes partenariaux, avec Multiplast et Plastic Omnium.

Une capacité de production jusqu’à 450 tonnes par an

Sur le site de Castelsarrasin dans le Tarn-et-Garonne, le tout nouveau pilote industriel est aujourd’hui dimensionné pour une capacité pouvant aller jusqu’à 450 tonnes de fibre de carbone recyclée par an. L’unité, qui a nécessité un investissement de 3 M€, reçoit notamment des chutes de production de l’aéronautique, issues de l’Airbus A350. Ces volumes sont traités par un réacteur qui met en œuvre le procédé de vapothermolyse mis au point par ARC. Le site livre ainsi d’ores et déjà de premiers lots de 800 kg à ses clients, dans le cadre des programmes en cours.

Deux programmes industriels, avec Plastic Omnium et Multiplast

En 2022, ARC vient de conclure deux nouveaux programmes de partenariat industriel, avec Multiplast etPlastic Omnium. Après l’ambitieux projet mené de 2016 à 2020 avec la DGA, (Direction générale de l’armement) pour la mise au point du procédé, les travaux ont pour objectif le prototypage matière pour les applications finales. En d’autres termes : le dernier stade avant une production à grande échelle de pièces en fibre de carbone recyclée pour les secteurs du nautisme et de l’automobile.

- Dans le cadre du programme « Sabre » avec Plastic Omnium, financé par la Région Occitanie et la BPI, les équipes d’Alpha Recyclage Composites réaliseront des produits recyclés en fibre courte destinés à des pièces automobiles telles que des pare-chocs.

- « Opticarb » avec Multiplast, soutenu par la BPI et la Région Occitanie développera des fibres recyclées en non-tissés pour des moules de coques de bateaux.

2025 : exploiter à grande échelle le potentiel de la filière

Ces programmes, ainsi que les projets menés avec une vingtaine de clients, serviront aussi à fixer le modèle économique de l’ensemble de la chaîne de valorisation. Alpha Recyclage Composites, en tant que pivot de cette nouvelle filière, entend passer le dernier cap industriel à l’horizon de fin 2025.

« Il importe, dans cette dernière étape, de sécuriser les débouchés pour créer véritablement le marché et la filière de la fibre de carbone recyclée, avec des livraisons régulières. C’est l’aboutissement du défi dans lequel nous sommes engagés depuis près de 10 ans. Nous préparons aussi aujourd’hui le passage à l’échelle supérieure, celui de la grande série. D’ici environ 3 ans, nous serons prêts à basculer du management de l’innovation à l’exploitation », commente Laura Pech.

Un objectif de 10 M€ de CA à 4 ans

Alpha Recyclage Composites vise, à 4 ans, l’atteinte d’un chiffre d’affaires de plus de 10 M€, en poursuivant son développement en Occitanie. Dans cette perspective, la structure prolongera sa dynamique d’investissements de manière significative (3 millions d’euros investis ces dernières années). L’équipe, constituée aujourd’hui de 4 ingénieurs, devrait s’élargir avec un effectif porté à une trentaine de collaborateurs en vue de la phase d’exploitation.

https://www.arcomposites.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: