En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

OSE Immuno reçoit le premier accord de délivrance d’un brevet

Publication: 26 janvier

Partagez sur
 
Un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur PD-1 ou PD-L1 chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer. Un accord de délivrance émis par l’Office Japonais des Brevets. Ce nouveau brevet protégera Tedopi® jusqu’en 2037...
 

OSE Immunotherapeutics SA annonce que l’Office Japonais des Brevets a émis un accord de délivrance d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation de Tedopi®, une combinaison de néo-épitopes, après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer. Ce brevet renforcera la propriété intellectuelle internationale de Tedopi® et assurera une nouvelle protection du produit jusqu’en 2037.

Ce nouveau brevet reconnaît le caractère innovant d’une association de néo-épitopes (tous les peptides composant Tedopi®) administrée après un traitement par checkpoint immunitaire (et progression du cancer), en particulier en situation de résistance secondaire.

Dominique Costantini, Directrice générale d’OSE Immunotherapeutics, commente : « L’octroi de ce premier accord de délivrance, dans un territoire important comme le Japon, d’un brevet Tedopi® après échec des checkpoints inhibiteurs immunitaires est d’un intérêt majeur et constitue la première étape d’une famille de brevets internationale dont la demande a été déposée dans de nombreux autres pays.

Par ailleurs, ce brevet s’inscrit parfaitement dans le développement clinique de Tedopi® avec les résultats positifs obtenus dans l’essai de Phase 3, Atalante 1, mené chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules en résistance secondaire aux checkpoints inhibiteurs immunitaires PD-1/PD-L1. C’est une population difficile à traiter et dont le besoin médical est fort. Sur la base des résultats cliniques positifs d’Atalante 1 en cours de finalisation, nous préparons les discussions avec les agences sur les meilleures options de stratégie réglementaire pour enregistrer Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules en résistance secondaire après checkpoints inhibiteurs ».

L’étude clinique Atalante 1 a évalué le bénéfice de Tedopi® chez des patients HLA-A2 positifs, en 2ème ou 3ème ligne de traitement dans le cancer du poumon non à petites cellules, en stade IIIB invasif ou IV métastatique, après échec d’un checkpoint inhibiteur. Le traitement par Tedopi® a été comparé à une chimiothérapie par docetaxel ou pemetrexed et le critère principal de l’essai était la survie globale.

Tedopi® a montré un ratio bénéfice/risque favorable par rapport au traitement standard (docetaxel ou pemetrexed) chez les patients HLA-A2 positifs, atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules et en résistance secondaire aux checkpoints inhibiteurs immunitaires.

https://www.ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: