En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Innovations Bosch au CES 2022

Publication: 5 janvier

Partagez sur
 
Bosch Tech Compass : 72 % des gens pensent que la technologie rend le monde meilleur...
 

Pour trois personnes interrogées sur quatre dans le monde, le progrès technologique constitue la solution pour lutter contre le changement climatique

Selon une étude réalisée par Bosch, 83 % des personnes interrogées estiment que la technologie devrait être davantage axée sur la résolution des enjeux sociétaux.

Stefan Hartung, Président du Directoire de Bosch : « Les personnes souhaitent que la technologie apporte des solutions aux grands défis de notre époque et améliore le quotidien dans de nombreux domaines. »

Les pays occidentaux placent de grands espoirs dans les technologies vertes, tandis que l’Asie mise sur l’IA et la 5G.

« Scotty, téléportez-moi » : Pour se déplacer dans le futur, plus d’un tiers des Allemands aimeraient pouvoir recourir à la téléportation.

La grande majorité des personnes interrogées à travers le monde (72 %) pensent que la technologie rend le monde meilleur. C’est ce qu’a révélé le Bosch Tech Compass, une étude représentative réalisée dans cinq pays et présentée pour la première fois au CES de Las Vegas. Le contexte : la technologie induit des changements rapides et profonds dans de nombreux domaines du quotidien et joue un rôle sans cesse croissant dans notre vie. L’étude Bosch Tech Compass nous confronte à l’impact des différentes technologies sur un environnement mondialisé et notre société.

Le progrès technologique : la solution pour lutter contre le changement climatique

Même si la technologie recèle aujourd’hui un potentiel quasi-illimité, permettant par exemple de préparer une pizza avec une imprimante 3D, 83 % des personnes interrogées à travers le monde estiment que la technologie devrait se concentrer davantage sur la résolution des grands défis de notre époque plutôt que sur la satisfaction des besoins individuels. L’étude montre, par exemple, que plus de trois personnes interrogées sur quatre dans le monde considèrent le progrès technologique comme la solution pour lutter contre le changement climatique. « Selon les résultats du Bosch Tech Compass, les gens souhaitent que la technologie apporte des solutions aux grands défis de notre époque et facilite leur vie au quotidien », déclare Stefan Hartung, Président du Directoire de Bosch. « C’est pourquoi chez Bosch, nous développons des technologies utiles aux personnes, des technologies pour la vie. »

Malgré la confiance dans le progrès technologique que l’étude a mise en évidence partout dans le monde, il existe néanmoins des disparités régionales concernant la finalité de la technologie. Alors que la plupart des Chinois (83 %) et des Indiens (77 %) interrogés estiment que la technologie est suffisamment mobilisée pour relever les grands défis de notre époque, cette opinion n’est partagée que par une minorité de personnes aux Etats-Unis (47 %), au Royaume-Uni (37 %) et en Allemagne (29 %).

Les pays occidentaux placent de grands espoirs dans les technologies vertes tandis que l’Asie mise sur l’IA

Il existe également de fortes disparités régionales en matière d’appréciation du type de technologie à même d’avoir un impact positif sur la société. L’Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis placent de grands espoirs dans les technologies vertes telles que le génie climatique, la biotechnologie et l’hydrogène. La Chine et l’Inde en revanche sont convaincues que les technologies intelligentes et connectées telles que l’IA et la 5G auront un impact positif sur la société. Près d’un tiers des personnes interrogées aux Etats-Unis et en Europe reconnaissent voir l’IA comme la plus grande menace technologique.

« Il sera capital à l’avenir de lever ces réserves et d’instaurer la confiance dans les technologies numériques, cela aura un impact sur le comportement des consommateurs », explique Stefan Hartung. Car c’est un autre enseignement de cette étude : quatre personnes interrogées sur cinq dans le monde pensent que le succès d’une entreprise dépendra à l’avenir de sa capacité à gagner la confiance numérique de ses clients. A leurs yeux, la confiance revêt une importance croissante. Pour 43 % d’entre elles, la confiance joue même un rôle plus important dans le monde numérique que dans le monde analogique. « C’est pourquoi Bosch s’est doté d’une charte IA contenant des règles d’utilisation de l’intelligence artificielle, fournissant ainsi une contribution importante au débat public », déclare Stefan Hartung.

Conduite ou téléportation ?

L’étude montre également que la téléportation continue de faire rêver. Plus d’un demi-siècle après la première apparition de Star Trek sur le petit écran, l’idée de pouvoir se téléporter continue de fasciner, en Allemagne notamment. Lorsqu’on leur demande comment ils aimeraient se déplacer à l’avenir, indépendamment de la faisabilité technique, plus d’un tiers (39 %) des Allemands interrogés évoquent la téléportation. En comparaison avec d’autres nations, l’Allemagne se montre ainsi particulièrement désireuse de tenter l’expérience, suivie par la Chine avec 34 %. La téléportation compte également quelques adeptes au Royaume-Uni (27 %), aux Etats-Unis (20 %) et en Inde (10 %). La première place revient à la solution plus banale de la voiture pilotée par l’homme (56 %), suivie par les avions (40 %) et les trains (32 %).

https://www.bosch.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: