En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

INS Imprimerie fait son chemin avec swissQprint

Publication: 4 janvier

Partagez sur
 
Unique imprimeur français à posséder trois swissQprint Nyala, INS Imprimerie est dotée d’une capacité de production exceptionnelle et en fait le fer de lance de son développement...
 

Ce n’est pas un hasard si Christopher Launay est aujourd’hui à la tête d’INS Imprimerie. Issue d’une famille d’imprimeurs de père en fils depuis trois générations en Nouvelle-Calédonie, Christopher Launay fait le choix de s’expatrier dans l’hexagone il y a 10 ans. Il s’installe à Paris où il effectue plusieurs missions dans différentes reprographies avant de découvrir l’impression numérique grand format chez INS Imprimerie, dont il devient le Responsable atelier en 2013.

Cette année-là, le fondateur d’INS Imprimerie, Christophe Cornu, venait de décrocher un important marché : « Pour satisfaire l’exigence du client, il nous fallait gagner en temps et en productivité tout en maintenant une excellente qualité d’impression » déclare Christopher Launay. Pour y parvenir, pas d’autre possibilité pour INS Imprimerie que d’investir dans une nouvelle imprimante. « Nous cherchions une imprimante performante, polyvalente et fiable. Nous nous sommes tournés vers swissQprint ».

Après plusieurs allers-retours dans le showroom de swissQprint, situé près de l’imprimerie, INS porte son choix sur le modèle de table à plat le plus performant de la marque suisse : « Nous avons choisi l’imprimante grand format swissQprint Nyala pour sa vitesse d’impression. Durant un mois et demi, l’imprimante fonctionnait 14 h d’affilée à plein régime, imprimant sur panneaux rigides le jour et sur rouleaux le soir. Sans cette machine, nous n’aurions jamais pu honorer le client dans les délais impartis ». La production bat son plein, l’entreprise se développe. Un succès qui se concrétise deux ans plus tard par l’acquisition d’une seconde Nyala.

En 2016, soucieux de faire évoluer sa carrière, Christopher Launay quitte INS Imprimerie pour rejoindre, presque sans surprise, swissQprint France : « Laurent Biais savait que je quittais INS et swissQprint recherchait un technicien avant-vente. Il faut dire qu’à raison d’une consommation de 30 litres d’encre par semaine, des liens s’étaient créés. J’aimais les machines, j’aimais les hommes, j’aimais la philosophie de l’entreprise, j’ai pris le poste ! ». S’en suivra pour Christopher Launay « trois belles années, avec des patrons et des collègues que tout le monde rêverait d’avoir ».

Puis en septembre 2019, une proposition inattendue bouleverse le parcours de Christopher Launay. Recontacté par Christophe Cornu, Monsieur Launay réintègre son poste à l’atelier d’INS sous promesse d’un projet professionnel ambitieux : la reprise de l’imprimerie dans les 5 ans.

Transformer la crise en opportunité

La période s’avère difficile. L’entreprise est en perte de C.A lorsque survient la crise sanitaire. En avril 2020, la production est à l’arrêt. Pour s’occuper tout en se rendant utile, l’imprimeur décide de se lancer dans la fabrication de visières de protection. En accord avec BVI Injonction plastique qui fabrique le serre-tête, INS Imprimerie conçoit près de 15 000 visières en PVC et en fait don au corps médical. Une bonne action très vite récompensée : « En plus d’avoir reçu des centaines de remerciements qui nous ont fait plaisir, nos bénéficiaires ont largement parlé de nous autour d’eux ». Résultat : fin 2020, INS compte des nouveaux clients et globalise une croissance de 35 %. Première mission : investir dans une troisième Nyala.

En mai 2021, Christopher Launay signe le protocole d’accord de reprise d’INS Imprimerie et en devient officiellement le Président.

3 Nyala et 2 ateliers

Pour fournir les solutions les plus adaptées aux projets de ses clients, INS Imprimerie installe les trois Nyala dans deux ateliers distincts. Le premier, l’Atelier dynamique, regroupe deux imprimantes Nyala 2. Il est dédié à la production de très haut volume à très grande vitesse. Le deuxième, L’Atelier prestige, avec une Nyala 3, est réservé aux applications dont l’exigence nécessite le développement de solutions techniques approfondies.

De fait, réaliser des PLV pour l’industrie du luxe, fabriquer des aménagements structurels complexes, imprimer 16 000 panneaux ou 24 bobines de papier peint et les livrer sous 48 h sont autant de jobs qu’INS Imprimerie réalise avec agilité :

« La productivité des imprimantes swissQprint est sans équivalent. Pour obtenir une qualité identique à une swissQprint en 28 m2/heure, on descend à 8-9 m2/heure avec une imprimante concurrente. La vitesse de production combinée aux applications créatives que ces imprimantes permettent de réaliser sont la clé pour débloquer de nouveaux revenus rentables. »

Au-delà des machines, le service

Si panne il y a, elle est toujours de courte durée chez swissQprint. « Un jour, une tête d’impression a lâché en plein après-midi. En désactivant une rangée de têtes, j’ai pu continuer la production. Et le lendemain à la première heure, un technicien venait changer la tête défaillante. C’est ça, la grande force de swissQprint. Derrière les machines, il y a des personnes qualifiées et réactives sur lesquelles on peut compter ».

Une passion pour le grand format

Parti de l’impression offset sans grand intérêt pour le métier, Christopher Launay s’est en revanche pris de passion pour l’impression numérique grand format. « La diversité des supports imprimables et toutes ces réalisations rendues possibles grâce aux imprimantes swissQprint me fascinent. Partir d’une matière brute et la transformer, créer des structures, donner du relief, jouer avec les couleurs, ces imprimantes m’offrent un paysage aux multiples facettes dont je ne me lasse pas ».

Et lorsqu’on évoque un éventuel prochain investissement, Christopher Launay répond sans hésitation : « Une swissQprint bien sûr. Travailler avec une imprimante swissQprint, c’est ludique, c’est simple, c’est sécurisant. Leur technologie aura toujours une longueur d’avance par rapport aux autres marques ».

INS Imprimerie envisage de se développer dans le roll-to-roll avec l’imprimante swissQprint Karibu : « Même si aujourd’hui nous imprimons sur rouleaux avec nos Nyala, la Karibu sera un plus » conclut Christopher Launay qui précise avoir sa petite idée de configuration pour sa future machine.

https://www.ins-imprimerie.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: