En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Alpha MOS renouvelle son contrat de confiance avec le britannique Biffa

Publication: 17 novembre

Partagez sur
 
Biffa Polymers Limited, entreprise britannique cotée à la Bourse de Londres et leader dans l’industrie du traitement des déchets au Royaume-Uni depuis plus de cent ans, décide de renouveler son contrat de confiance avec Alpha MOS en acquérant un second exemplaire du nez électronique HERACLES...
 

L’entreprise utilise depuis 2017 le nez électronique HERACLES d’Alpha MOS. L’expérience client étant au cœur de la stratégie d’innovation chez Alpha MOS, les retours très positifs sont particulièrement bien accueillis ! C’est le cas de la collaboration avec l’entreprise Biffa, qui utilise la technologie HERACLES pour s’assurer que les granulés PEHD (polyéthylène à haute densité) produits à partir de matériaux recyclés soient exempts d’odeurs résiduelles et donc conformes aux exigences de qualité alimentaire. Dans un tel cas, l’avantage d’HERACLES, appareil basé sur la chromatographie en phase gazeuse, est qu’il permet non seulement de classer par qualité mais aussi d’étudier les composés chimiques responsables des odeurs résiduelles, en utilisant la base de données AroChemBase. Ainsi, cette année Biffa a décidé d’acquérir un deuxième nez électronique pour équiper une autre ligne de production !

Concrètement, HERACLES intervient pendant la fabrication d’un lot, qui peut prendre entre 20 et 24 heures pour environ 26 tonnes de polymère produites. Un échantillon est prélevé toutes les heures et est ensuite analysé à la fin du processus de production du lot : si l’un d’entre eux ne répond pas à la qualité de référence, l’ensemble du lot est déclassé pour un usage technique au lieu d’un usage alimentaire. Mark Broad, directeur des laboratoires chez Biffa, commente : "Avec le nez électronique, nous pouvons libérer un lot beaucoup plus rapidement que si nous utilisions un panel sensoriel : en moins de 12 heures au lieu de plusieurs semaines. L’utilisation du nez électronique est très facile et dans toutes nos équipes de production, à chaque poste, au moins un employé a été formé pour faire fonctionner l’appareil, effectuer une analyse et il se sent à l’aise avec l’utilisation de l’instrument. Enfin, nos clients transformateurs sont pleinement satisfaits de nos produits, qui sont principalement utilisés pour la fabrication de bouteilles de lait, et le nez électronique est notre garantie de qualité !".

https://www.alpha-mos.com/

https://www.biffa.co.uk/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: