En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Convention cadre de coopération entre le CHU de la réunion et Gustave Roussy

Publication: 3 juin

Partagez sur
 
Le CHU de La Réunion dispose d’un pôle d’excellence en cancérologie, qui offre aux réunionnais et aux patients de la zone une prise en charge complète en oncologie...
 

Etablissement support du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) de La Réunion, il porte également le 1er pôle inter-établissement du GHT depuis 2018, le pôle de cancérologie GHT. Le CHU collabore ainsi régulièrement avec Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe situé en Métropole et de référence national et internationale dans le traitement des cancers.

En signant aujourd’hui une convention cadre de partenariat, les deux institutions souhaitent officialiser leur coopération au bénéfice des patients réunionnais, s’appuyant sur leurs complémentarités et une structuration des échanges existants entre leurs équipes médicales.

Garantir à chaque français l’accès à une prise en charge de qualité, quels que soient son lieu de résidence, la gravité de sa maladie et la complexité potentielle de son traitement est au cœur du Plan Cancer et de la nouvelle stratégie décennale de lutte contre les cancers ; tout comme l’accès à l’innovation, dont la place s’est régulièrement accrue au cours des dernières années.

C’est en cohérence avec ce Plan, mais aussi dans les suites d’une coopération régulière et approfondie dans l’objectif de mettre en commun leurs forces respectives au service du patient atteint de cancer que le CHU de La Réunion et Gustave Roussy ont bâti des filières de prises en charge communes, permettant de garantir un recours à l’expertise la plus poussée et une dispensation des soins aux plus hauts standards de qualité au bénéfice des patients réunionnais.

Le partenariat entre les deux structures s’articule autour du traitement, de la recherche et de l’enseignement sur les pathologies cancéreuses (adulte), créant les conditions d’échanges réguliers entre équipes médicales pour un échange d’expertises et pour une prise en charge partagée.

Echange d’expertise et postes médicaux partagés

Ce partenariat prévoit de renforcer les ressources oncologiques du CHU, tout en accompagnant la mise en place du projet territorial de cancérologie publique du GHT de La Réunion. Des postes médicaux partagés seront ainsi favorisés entre les deux établissements.

Ce partenariat s’est déjà concrétisé à travers la prise de poste du Dr Mohamed KHETTAB, jusqu’alors praticien exerçant au sein de Gustave Roussy et qui a récemment rejoint les équipes du Dr Patricia ZUNIC, Cheffe de pôle de cancérologie du CHU de La Réunion, afin de renforcer le temps d’oncologue médical disponible sur place et d’animer le partenariat établi entre les deux établissements.

Le développement d’outils modernes de télé-expertise et de télémédecine sécurisés

La communication entre équipes médicales sera également facilitée, malgré la distance, via la pathologie digitale (technique de télémédecine qui s’appuie sur l’envoi et la relecture d’images de tissus à distance) et permettra une réduction significative des délais des relectures expertes, un renforcement des échanges entre les équipes et une contribution à la formation des praticiens junior. Le CHU de La Réunion accédera à la Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) moléculaire de GR avec la possibilité de procéder à des analyses moléculaires non réalisées au sein de l’établissement. D’autres projets de télémédecine sont à l’étude avec le même objectif en vue, une prise en charge de qualité basée sur les meilleurs standards internationaux disponibles.

Afin de protéger les données des patients, Gustave Roussy mettra à la disposition du CHU de La Réunion des solutions et services numériques fiables, qui facilitent le partage et l’échange d’informations médicales entre les deux établissements.

Ces services fluidifient le parcours de soins des patients, tout en garantissant la confidentialité et la sécurité des informations échangées notamment au regard de la règlementation en matière de protection des données personnelles de santé.

Accès à l’innovation, à la recherche médicale et à la formation

Le CHU de La Réunion et les patients de La Réunion atteints de cancer pourront avoir accès à de multiples essais thérapeutiques, notamment en phases précoces et les deux établissements souhaitent également s’engager dans des travaux de recherche communs.

En lien avec l’Université de la Réunion, les deux établissements pourront porter des projets de renforcement des filières universitaires tant sous l’angle de la gestion des parcours des internes que des postes hospitalo-universitaires temporaires ou permanents. Des internes ou des chefs de clinique du CHU de la Réunion pourront être accueillis à Gustave Roussy pour renforcer leur expertise

La convention prévoit ainsi un accompagnement pour la mise en place du DES oncologie de l’Océan Indien.

A travers ce partenariat, les médecins du CHU bénéficieront également des formations proposées par l’Institut, notamment au sein de l’Ecole des sciences du cancer et d’un accès à l’ensemble des essais thérapeutiques conduits à Gustave Roussy.

Un partenariat au bénéfice des patients réunionnais

Les services de soins de Gustave Roussy pourront accueillir, dans le cadre de prises en charge partagées avec le CHU de La Réunion, des patients dont le diagnostic fait suspecter une tumeur nécessitant un traitement ou une expertise ultra spécialisée et non disponible à La Réunion. Parallèlement, cette étroite collaboration permettra le développement de l’oncogénétique, de même que le traitement des tumeurs rares et/ou complexes.

Le patient sera ainsi accompagné tout au long de son parcours, et après sa prise en charge par Gustave Roussy, un suivi de proximité sera organisé à son retour au CHU de La Réunion afin de favoriser les meilleures conditions de vie possibles au patient et d’assurer au besoin la réalisation des traitements complémentaires.

En dehors des prises en charge qui ne seraient disponibles qu’à Gustave Roussy, la réalisation des traitements complémentaires par radiothérapie, chirurgie, chimiothérapie, et immunothérapie sera programmée au CHU de La Réunion.

Afin de faciliter ces parcours, des référents spécifiques sont nommés au sein de Gustave Roussy et pourront être sollicités par les praticiens réunionnais lors des RCP.

Le recours aux hôtels/patients et à la maison des parents

En cas d’hospitalisation à Gustave Roussy, ou de traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie en ambulatoire, les patients adressés par le CHU de La Réunion en transfert sanitaire pourront bénéficier d’un hébergement (selon certains critères) à proximité de l’hôpital.

Les parents des patients mineurs peuvent aussi être hébergés selon les disponibilités au sein de la Maison des parents ou des hôtels/patients, durant la période d’hospitalisation complète ou du traitement ambulatoire de l’enfant.

Le CHU de La Réunion, à travers son service social organise et accompagne ces transferts sanitaires.

https://www.gustaveroussy.fr/

https://www.chu-reunion.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: