En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

MilliDrop lève 1 million d’euros auprès du Fonds d’Amorçage Quadrivium 1 de Seventure Partners

Publication: 12 février

Partagez sur
 
La société va développer MilliDrop Analyzer, le premier automate basé sur la technologie millifluidique, pour la culture et l’analyse des micro-organismes...
 

MilliDrop, société qui conçoit et développe des automates de cultures cellulaires basés sur la technologie millifluidique pour la recherche et le diagnostic bactériologique, annonce aujourd’hui avoir levé 1 million d’euros auprès Quadrivium 1, le fond d’amorçage de Seventure Partners.

Grâce à ce financement, l’entreprise va engager la production des préséries de son premier automate, le « MilliDrop Analyzer ». Celui-ci permet, grâce à la technologie millifluidique, la culture et l’analyse de micro-organismes - comme les bactéries, champignons, algues ou levures. Particulièrement prometteuse, la technologie millifluidique repose sur la miniaturisation de ces cultures cellulaires. Elle permet d’incuber, d’analyser et de manipuler à haut débit des échantillons d’une centaine de nanolitres à quelques picolitres, sans dégradation des performances.

Pour Laurent Boitard, Président fondateur de MilliDrop, « Le milieu de culture de l’échantillon n’est plus une boite de Pétri ou un incubateur, mais une goutte, c’est une rupture technologique majeure. En effet, le système suit plusieurs milliers de réactions en parallèle dans des gouttes millimétriques, sans évaporation ni contamination entre les cultures. Diminuer ainsi la taille des échantillons permet d’augmenter la productivité d’un facteur mille. Par exemple, pour détruire ou utiliser les bactéries omniprésentes dans notre environnement grâce à leur grande capacité d’adaptation, il est essentiel de bien comprendre leur adaptabilité. Le MilliDrop Analyzer permet d’étudier leur diversité phénotypique, c’est à dire leurs différents caractères observables, parmi des milliers de populations cultivées en parallèles. Les phénotypes d’intérêt peuvent être isolés et récupérés de manière automatisée ».

Pour Philippe Tramoy, Directeur de participations du Fonds d’Amorçage Quadrivium 1, « La technologie de MilliDrop va permettre aux laboratoires de recherche publics et privés d’accéder à des automates, sans équivalents, de criblage haut débit. Elle répond à un besoin croissant d’analyses de micro-organismes d’une cellule unique à une colonie avec des instruments compacts, faciles d’utilisation et d’une grande fiabilité ».

MilliDrop travaille sur une nouvelle génération d’instrument de diagnostic in vitro, le MilliDrop DIV, qui permettra d’identifier les agents infectieux et les doses d’antibiotiques nécessaires pour les éradiquer, en vue de réduire les échecs thérapeutiques associés au mauvais choix ou au surdosage des antibiotiques.

http://www.millidrop.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: