En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La poste inaugure son premier camion electrique moyenne et longue distance

Publication: 18 novembre

Partagez sur
 
Objectif : transporter ses lettres et ses colis dans l’agglomeration lyonnaise...
 

Le jeudi 17 novembre, Philippe Dorge, Directeur Général Adjoint du groupe La Poste en charge de la branche Services-Courrier-Colis a inauguré le premier camion électrique en circulation pour les trajets longue et moyenne distance mis en service à La Poste.

Cette inauguration vient illustrer l’annonce de La Poste, réalisée en mai dernier, d’investir 400 millions d’euros afin de convertir sa flotte de poids lourds aux énergies bas carbone et d’accompagner ses 600 transporteurs partenaires dans leur transition.

La Poste accélère sur le déploiement des transports bas carbone avec la conversion de la flotte de transport de moyenne et longue distance vers les énergies bas carbone.

Acteur majeur du transport avec 5 000 camions dont 500 en Auvergne Rhône-Alpes qui circulent chaque jour pour acheminer les lettres et les colis, La Poste a résolument un rôle à jouer en matière d’impact environnemental du secteur.

Réduire les émissions avec des volumes de colis toujours en croissance constitue un défi majeur pour La Poste dont l’activité de transport de courrier et colis en France représente 83% de ses émissions carbone (31% sont liées au 1er et dernier kilomètre et 52% au transport poids lourds).

Aujourd’hui, le transport routier reste réalisé essentiellement en camions roulant au diesel, dans l’attente de développements technologiques dans les énergies bas carbone et de l’amélioration de leur performance économique.

Afin de réduire de manière significative les émissions liées au transport et agir sur l’écosystème, La Poste, avec l’appui de sa filiale Viapost spécialisée dans le domaine du transport, a pris un engagement fort : d’ici 2030, grâce à la conversion progressive du transport routier, 50% des kilomètres parcourus par La Poste en France le seront en poids lourds bas-carbone.

A partir de 2030, La Poste prévoit une accélération de l’utilisation des énergies électrique (pour les liaisons moyenne distance, 250-400 km) et hydrogène (pour les liaisons longue distance, plus de 400km) dans ses transports.

Dès aujourd’hui des actions concrètes : déploiement à Corbas du premier camion électrique

Depuis mi-septembre, ce camion électrique de 16 tonnes fabriqué par Renault Trucks et propriété des transports Jacky Perrenot, partenaire de La Poste, circule dans la région lyonnaise ; il relie les plateformes de Corbas, Lyon Centre, Lyon 03, Vénissieux et collecte 2 clients directement sur leur site, dans le cadre d’un parcours de 143 km journaliers.

Le camion électrique Renault Trucks, fabriqué à Yssingeaux (Haute-Loire), va parcourir 40.000 km par an, soit 1 fois le tour de la Terre.

« Je suis particulièrement fier d’inaugurer notre première liaison longue distance en poids lourds électrique en banlieue lyonnaise aux côtés de Philippe Givone, PDG de la société de transports Jacky Perennot.

Ces innovations s’inscrivent dans notre programme majeur de transition énergétique poids lourds, vers l’électrique et l’hydrogène et avec le biogaz et les biocarburants en période transitoire, en lien avec les 600 transporteurs partenaires de La Poste.

C’est notamment en testant ces nouveaux véhicules que nous mènerons à bien notre plan de décarbonation de nos moyens de transports qui vise à réaliser 50% de nos kms transport en énergie bas carbone dès 2030 » déclare Philippe Dorge, Directeur Général Adjoint du groupe La Poste en charge de la branche Services-Courrier-Colis

« C’est un camion extrêmement maniable et très agréable à conduire du fait de l’absence de vitesses à passer et du silence lié à la motorisation électrique. Ce camion est d’autant plus valorisant à conduire car il est zéro émission » déclare Sonia Destro, une des conductrices qui est en charge des liaisons quotidiennes.

Agir pour permettre un effet d’entrainement vertueux sur l’ensemble du secteur

La Poste se fixe des ambitions fortes qu’elle ne pourra pas atteindre seule. C’est pourquoi elle compte jouer un rôle de déclencheur et de levier pour entrainer et mobiliser l’ensemble des acteurs du secteur des transports.

En 2010, La Poste avait coordonné un groupement de commandes multi-entreprises et avait contribué à l’émergence du marché du véhicule utilitaire électrique. Pour continuer à décarboner les transports, y compris moyenne et longue distance, La Poste engage une démarche similaire pour entraîner l’ensemble de la filière. L’objectif de la commande massifiée est de peser sur l’offre afin que les constructeurs étoffent leur catalogue et accélèrent sur les énergies alternatives.

Au-delà de ce principe d’achats groupés, La Poste travaille en concertation :

- Avec les constructeurs en testant leurs prototypes.

- Avec les énergéticiens en soutenant le déploiement des stations d’avitaillement.

- Avec ses transporteurs partenaires, en allongeant la durée des contrats pour sécuriser et encourager leurs investissements dans les poids lourds bas carbone.

Premier opérateur postal au monde à être neutre en carbone, entreprise à mission depuis 2021, le groupe La Poste s’attèle aujourd’hui à décarboner l’ensemble de ses transports d’ici 2050. Avec cette politique de transport bas-carbone à moyen-long terme, La Poste conforte son rôle d’entreprise leader de la transition énergétique.

https://www.lapostegroupe.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: