En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

EasyJet investit dans les dernières technologies aériennes

Publication: 29 septembre

Partagez sur
 
Objectif : la réduction permanente des émissions de carbone de sa flotte...
 

Une technologie de pointe permettra de réaliser des économies de carburant permanentes à hauteur de 1 % une fois la flotte équipée, grâce aux fonctions d’Airbus Descent Profile Optimisation (DPO) et Continuous Descent Approach (CDA) qui permettent de réaliser des économies de carburant pour les avions compatibles.

- Avec cet investissement et une fois l’ensemble des avions équipés, easyJet sera le premier opérateur mondial d’une flotte équipée des fonctions DPO & CDA.

- Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la feuille de route d’easyJet visant à atteindre des émissions nettes de carbone d’ici à 2050. Elle permettra de réduire considérablement les émissions de carbone à court terme et de contribuer aux efforts continus de la compagnie pour réduire ses émissions opérationnelles quotidiennes.

easyJet a annoncé aujourd’hui un investissement de plusieurs millions de livres sterling pour l’ensemble de sa flotte dans le dernier logiciel d’aviation qui permettra à la compagnie de réaliser des réductions d’émissions de carbone considérables de manière permanente et à court terme grâce à l’optimisation des descentes d’avion.

L’introduction sur l’ensemble de la flotte des fonctions DPO (Descent Profile Optimisation pour l’optimisation du profil de descente) et CDA (Continuous Descent Approach pour l’approche en descente continue) sur tous les avions compatibles permettra de réduire la consommation de carburant et donc les émissions de carbone, ainsi que le bruit pour les avions équipés de la fonction CDA. Dans un an, une fois l’installation terminée, easyJet disposera de la plus grande flotte équipée des fonctions DPO et CDA au monde permettant ainsi une réduction annuelle des émissions de carbone estimée à 88 600 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 16 173 tours de la Terre en voiture.

La fonction Descent Profile Optimisation (DPO) est une initiative d’économie de carburant qui actualise le système de gestion de vol (FMS) afin de réaliser des descentes toujours plus efficaces en permettant à l’avion de rester plus longtemps en phase de croisière et de diminuer le niveau de décélération, réduisant ainsi les émissions de carbone. La fonction CDA réduit également la pollution sonore lors de l’approche, au bénéfice des communautés riveraines des aéroports.

Cette annonce intervient alors qu’easyJet annonce sa feuille de route vers des émissions nettes de carbone d’ici à 2050. Cette ambition finale est soutenue par un travail crucial de réduction des émissions de carbone à court terme pour traiter l’impact environnemental de la compagnie dès maintenant et pour atteindre l’objectif basé sur la science d’une amélioration de 35 % de l’intensité des émissions de carbone d’ici l’exercice de l’année 2035 sur la base de l’exercice de l’année 2019.

Les améliorations continues contribuent à réduire les émissions de carbone des compagnies aériennes. Depuis 2000, easyJet a déjà réduit d’un tiers ses émissions de carbone par passager et par kilomètre grâce à la combinaison du renouvellement de sa flotte et d’opérations efficaces. Dans les années à venir, easyJet continuera de renouveler sa flotte avec un investissement de 21 milliards de dollars dans de nouveaux appareils de la famille Airbus A320neo, 15% plus économes en carburant et 50% plus silencieux que les appareils qu’ils remplaceront.

À cette annonce d’investissement pour la modernisation de la flotte d’easyJet, vient s’ajouter toute une série d’initiatives de réduction des émissions de carbone déjà mises en place par la compagnie. Cela comprend notamment plusieurs mesures dites d’écopilotage telles que l’utilisation d’un seul moteur lors du roulage à l’arrivée et au départ, la réduction de l’utilisation des APU* des avions, les informations météorologiques avancées pour améliorer les performances de navigation ou encore le nettoyage des moteurs pour retirer les débris et améliorer les performances de la turbine à air.

La compagnie utilise également de nouveaux logiciels et l’intelligence artificielle afin d’identifier d’autres gains opérationnels. easyJet adopte SkyBreathe®, une solution d’efficacité innovante développée par OpenAirlines, qui est basée sur le Cloud, l’intelligence artificielle et le Big Data et permet aux compagnies aériennes d’économiser du carburant et de réduire leur empreinte carbone jusqu’à 5%.

Cette démarche est enrichie par des partenariats sur l’efficacité des vols avec des acteurs clés tels qu’Airbus, Collins Aerospace, NATS et Eurocontrol. easyJet a reçu cette année le premier A320neo d’Airbus équipé de la dernière technologie SLS (Satellite Landing System), qui contribue à améliorer l’efficacité de ses opérations et à réduire la consommation de carburant. En outre, la compagnie aérienne recueille auprès de ses pilotes et met en application des idées pour réaliser des économies de carbone supplémentaires.

La modernisation de l’espace aérien est un élément crucial de la réduction des émissions de carbone. L’industrie ne peut y parvenir seule. L’aide et la volonté politique des gouvernements et des parties prenantes est nécessaire. Cette mesure est vitale pour l’ensemble du secteur car elle constituerait la source la plus importante de réduction des émissions de carbone à l’heure actuelle des trajectoires de vol plus directes permettent de réduire la durée des vols, la consommation de carburant et donc des émissions qui en découlent.

easyJet travaille avec les parties prenantes et les autorités publiques à travers l’Europe pour encourager la modernisation de l’espace aérien et notamment des projets tels que le Ciel Unique Européen et le programme de modernisation de l’espace aérien du Royaume-Uni. A titre d’exemple, le Ciel Unique Européen a pour ambition de permettre à l’aviation européenne de réduire de 10 % ses émissions de carbone.

easyJet est l’un des membres fondateurs du programme SESAR (Single European Sky ATM Research), un partenariat public-privé européen visant à accélérer la réalisation du Ciel Numérique Européen.

easyJet est également devenue récemment la première compagnie aérienne d’évaluation pour IRIS. Dirigé par Inmarsat, leader mondial des communications par satellite, en collaboration avec l’Agence Spatiale Européenne et Airbus, il s’agit d’un programme révolutionnaire de gestion du trafic aérien qui permettra une gestion plus efficace du trafic grâce à la mise en place de systèmes visant à réduire les retards des vols, à économiser du carburant et à réduire l’impact environnemental du transport aérien.

David Morgan, Commandant de bord et Directeur des opérations d’easyJet par intérim, a déclaré : "Bien que notre ambition finale soit d’opérer des vols à zéro émission de carbone, nous devons continuer à nous concentrer sur la réduction des émissions de carbone issues de nos opérations quotidiennes. C’est pourquoi cet investissement de plusieurs millions de livres constitue une étape importante vers une réduction permanente et à court terme grâce à l’exploitation de la plus grande flotte au monde d’avions équipés des fonctions DPO et CDA. Néanmoins, l’industrie seule ne peut parvenir à réduire les émissions de carbone dès maintenant. C’est pourquoi nous appelons également tous les gouvernements à encourager la modernisation de l’espace aérien dès à présent, et notamment la mise en œuvre finale du Ciel Unique Européen.”

Wouter Van Wersch, Airbus’ Executive Vice President, Region and Sales Europe, a déclaré : “Nous sommes très heureux qu’easyJet équipe l’ensemble de sa flotte d’Airbus de la famille A320 de ces technologies de pointe. La réduction des émissions dans l’aviation est le résultat d’un travail d’équipe les constructeurs d’avions joignant leurs forces à celles des compagnies aériennes et de la gestion du trafic aérien. En combinant l’utilisation de la DPO et du CDA, easyJet réduira encore sa consommation de carburant tout en optimisant la trajectoire de tous ses vols."

https://www.easyjet.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: