En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Logikko équipe 4 véhicules de la Région Grand Est

Publication: 1er mai

Partagez sur
 
En s’appuyant sur l’expertise de la Fondation Solar Impulse, la Région Grand Est a fait appel à Logikko afin d’équiper 4 de ses véhicules utilitaires de la technologie labélisée et brevetée de Logikko, Hydrogen Injection System...
 

Très active sur les technologies innovantes permettant la décarbonation de leur flotte automobile, la Région Grand Est, dans son partenariat avec la Fondation Solar Impulse, a fait appel à Logikko afin de décarboner 4 de ses véhicules utilitaires utilisés par les EMOP (Équipes Mobiles d’Ouvriers Professionnels).

Cette démarche innovante, s’est concrétisée le vendredi 22 avril 2022 au garage Yanneck de Metz en présence de Jean Rottner, Président de la Région Grand Est et de Bertrand Piccard, Président de la Fondation Solar Impulse.

Pour Jean Rottner, « À l’heure des grandes mutations mondiales et des nécessaires évolutions en matière d’énergie, nous avons des choix à faire pour réduire notre empreinte carbone, pour consommer moins mais mieux, pour ménager nos ressources et améliorer le quotidien de nos concitoyens. Cela passe notamment par plus de mobilités propres et durables. L’hydrogène vert constitue en cela un formidable levier au service de la transition écologique et environnementale de notre territoire. La solution proposée aujourd’hui en est un bel exemple ! C’est une première étape décisive qui nous encourage à poursuivre nos efforts et à déployer de l’hydrogène en Grand Est pour un avenir plus vert. ».

« Le but est d’équiper tous les véhicules légers, moyens, lourds, les groupes électrogènes des hôpitaux, les machines de chantier… Il faut s’occuper de tous ces véhicules thermiques parce qu’on n’est pas prêts de tous rouler avec des véhicules électriques. Même si maintenant, on arrête la vente de véhicules thermiques, on en aura encore deux milliards sur les routes pendant au moins vingt ans. » explique Bertrand Piccard.

Jean Arjeau souligne : « Lorsque nous voyons le dernier rapport du GIEC, il est impossible de rester à ne rien faire. Nous devons agir aujourd’hui pour demain. La décarbonation des moteurs thermiques est d’une importance capitale jusqu’à atteindre un mix energetique vertueux et bon pour la planète. »

https://www.logikko.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: