En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

SPIE donne vie au prototype de gréement des futurs paquebots à voile

Publication: 2 février

Partagez sur
 
La division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE a été choisie par les Chantiers de l’Atlantique pour réaliser les installations électriques et le système d’automatisme du prototype de mâture des futurs paquebots à propulsion vélique, plus respectueux de l’environnement...
 

Animés par une volonté de réduire l’empreinte carbone des futures générations de navires, les Chantiers de l’Atlantique ont investi dans une technologie de voiles rigides, portées par un mât de 76 mètres de haut. L’installation électrique et le pilotage de ce prototype de gréement ont été confiés aux équipes de la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire. Ce contrat vient renforcer sa présence sur le marché de la construction navale et des énergies marines renouvelables (EMR).

D’une durée de vie estimée à 30 ans, ces voiles permettront à terme de disposer d’une surface de 1050 mètres carrés grâce au mât capable de pivoter sur lui-même à 360 degrés selon les conditions météorologiques. Elles seront couplées à des technologies de propulsion et de production d’énergie innovante comme le gaz naturel liquéfié notamment. La réduction d’émission de CO2 prévisionnelle des futurs paquebots à propulsion vélique est estimée à 40 %.

Les essais de pivotement et de basculement du prototype ont été réalisés en juillet 2021. La mise en œuvre du mât à l’échelle 1:2 de 43 mètres et des 550 m² de voilure est en place depuis septembre 2021, avant l’ajout du dernier tronçon du mât (qui portera sa hauteur à plus de 80 mètres) et d’une phase de test d’environ un an.

Créer et mettre en œuvre des solutions pour une technologie inédite

Reconnue pour ses expertises techniques et sa solide expérience dans le secteur naval, la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire a remporté le marché de l’installation électrique et du développement de l’automatisme du prototype de la mâture des futurs paquebots.

« Les compétences locales reconnues et la proximité des équipes SPIE ont fait la différence. Nous sommes confiants pour les prochaines étapes du chantier », déclare Eric Coulon, chef de projet, des Chantiers de l’Atlantique.

La division Industrie prend en charge l’automatisme de l’ensemble du projet, allant de la supervision globale du dispositif jusqu’au réglage et l’orientation des voiles. « Nous apportons de l’intelligence au système de propulsion, le mettons en mouvement et assurons également son bon fonctionnement », explique Xavier de Noblens, chef de département Industrie en charge du département Services Navals & Energies Marines.

« Ce dispositif inédit implique de nombreuses contraintes techniques comme la gestion de l’interface entre le gréement et le navire, qui nécessite de passer par un joint tournant pour assurer la liaison des câbles électriques et de toutes les communications (bus de terrain[2], Ethernet et fibre optique), mais aussi l’inclinaison du mât pour passer sous les ponts. Autant d’obstacles que les équipes ont su relever avec exigence et performance », complète Mickaël Boulic, responsable des activités électricité & énergie au sein du département Services Navals & Energies Marines.

Une très belle référence pour le département Services Navals & Energies Marines de la division Industrie créé en 2020, qui conforte ainsi sa position d’acteur de référence sur un marché en plein essor.

https://www.spie.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: