En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Avec BWT France, Brasserie Licorne réduit de 10 tonnes par an son empreinte CO2

Publication: 17 janvier

Partagez sur
 
Avec l’installation d’un osmoseur BWT en entrée de chaudière vapeur, le brasseur alsacien fait l’économie de 15 m³ d’eau par jour et réduit sa consommation annuelle de gaz de 500 MWh, soit l’équivalent de 10 tonnes de CO2 non émises chaque année...
 

Brasserie Licorne, engagée pour l’environnement : Brasseur à Saverne en Alsace, Brasserie Licorne s’inscrit dans la lignée de l’héritage brassicole alsacien et son savoir-faire remonte à 1845.

Avec 189 personnes (dont une centaine en production), la PME française a réussi à imposer sa marque via une gamme complète de bières de tradition alsacienne, de bières de spécialité tendances et une gamme à destination des distributeurs (MDD). Au total, ce sont près d’un million d’hectolitres de bière qui sortent chaque année de la brasserie.

Très autonome au sein du groupe, notamment dans ses méthodes de développement, d’investissement et d’amélioration continue, Brasserie Licorne, certifiée ISO 9001 et ISO 14001, a enclenché en 2018 une démarche engagée d’amélioration de ses performances productives, doublée d’une orientation forte vers la sobriété énergétique.

Un objectif ambitieux de réduction des émissions en production

Porté en interne par Charles Guyot, Responsable Projets et Amélioration Continue, le projet de maîtrise énergétique de la production de Brasserie Licorne revêt de nombreuses formes. Dans un premier temps, le choix est fait d’améliorer la qualité d’eau en entrée de chaudière, qui produit la vapeur nécessaire au chauffage des cuves de brassage, dont le traitement était au préalable assuré par adoucissement de l’eau.

Après appel d’offres, le projet de mise en œuvre par BWT d’un osmoseur en prétraitement de l’eau de la chaufferie vapeur est retenu par la brasserie. « Nous connaissions déjà bien BWT puisque nous utilisions un adoucisseur Permo, » explique Charles Guyot. « S’il est bien sûr intéressant de faire appel à un fournisseur unique qui dispose d’une vue d’ensemble sur nos installations, c’est aussi et surtout la qualité de la solution proposée et de l’accompagnement dans l’application de la fiche CEE IND UT 125 qui nous a convaincus ».

En effet, la mise en œuvre d’un traitement d’eau performant sur chaudière de production de vapeur compte parmi les opérations standardisées éligibles aux Certificats d’Économies d’Énergie (CEE ou C2E), permettant notamment aux industriels de tous secteurs de bénéficier d’aides financières de la part des fournisseurs et distributeurs d’énergie, dans le cadre de l’amélioration de leurs performances énergétiques. Un dispositif efficace, mais dont la gestion et le montage financier nécessitent généralement un accompagnement pour en garantir la fluidité, tel que le réalise régulièrement BWT pour ses clients.

Au total, l’ensemble du projet, depuis la commande jusqu’à la mise en eau, aura duré un peu moins de 6 mois. « Avec son osmoseur compact BWT SIGMA HP4, dédiés aux petits espaces, BWT a su parfaitement relever le challenge de nos contraintes, particulièrement importantes, de volume disponible au sein de la chaufferie vapeur », précise le responsable projets.

Des gains hydriques et énergétiques spectaculaires

Opérationnel depuis l’été 2019, l’osmoseur BWT garantit à Brasserie Licorne une eau en entrée de chaudière vapeur de très haute qualité, épurée des matières en solution qu’elle contient. Ainsi déminéralisée, l’eau d’alimentation de la chaudière vapeur permet, de façon immédiate, de gagner en concentration, de réduire les taux de purge et, par voie de conséquence, de limiter au maximum la quantité d’eau nécessaire à chauffer et l’énergie à utiliser dans ce contexte.

Dans le cas de l’entreprise alsacienne, les résultats ont été spectaculaires avec une consommation d’eau de chaudière passée de 25 m³ à 10 m³ par jour, soit une réduction de 60 % : 15 m³ quotidiens qu’il n’est plus nécessaire de faire passer de 15 à 100 °C, soit une économie d’énergie d’environ 500 MWh par an. « Avec une chaudière au gaz comme la nôtre, cela représente tout de même l’équivalent de 10 tonnes de CO2 qui ne sont pas rejetés dans l’atmosphère » détaille Charles Guyot.

En tenant compte du soutien financier apporté par le dispositif CEE, le retour sur investissement du déploiement de l’osmoseur BWT a été atteint en moins de deux ans. Tandis que la brasserie peut afficher fièrement une consommation de 3 litres d’eau par litre de bière produite, contre une moyenne d’environ 5 litres dans le secteur. Dans les deux années à venir, l’entreprise espère même passer sous la barre des 3 litres, pour répondre à la récurrence et à l’amplitude des périodes de stress hydrique.

« De façon générale, Brasserie Licorne s’est fortement engagée, depuis quelques années, sur la réduction de son empreinte énergétique et environnementale : de nombreux projets sont déjà en cours et nous ont conduit à réduire notre consommation de gaz de près de 15 % sur l’ensemble du site de production. Les challenges sont encore nombreux, mais nous sommes prêts à les relever ! », conclut Charles Guyot.

https://www.bwt.com/

https://www.brasserielicorne.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: