En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Liquidation de l’entreprise LFoundry : obtention d’un delai pour preserver les chances du site industriel

Publication: Janvier 2014

Partagez sur
 
Depuis la mise en redressement judiciaire de LFoundry au mois de juin 2013, la mobilisation du ministère du Redressement productif n’a pas faibli...
 

Le tribunal de commerce de Paris vient de prononcer la liquidation de l’entreprise LFoundry. Le principal client et ancien actionnaire de cette entreprise, en refusant définitivement de la soutenir, lui a retiré la dernière opportunité de mettre en place un plan de diversification.

Depuis la mise en redressement judiciaire de LFoundry au mois de juin 2013, la mobilisation du ministère du Redressement productif n’a pas faibli, aux côtés de l’entreprise, pour maintenir l’activité industrielle du site de Rousset (Bouches-du-Rhône). Malgré ces efforts, le ministère du Redressement productif constate qu’aucune solution ferme de reprise n’est apparue, ce qui a conduit à la liquidation judiciaire prononcée ce jour.

Compte-tenu de l’enjeu que représente l’outil industriel et les emplois, y compris pour les entreprises du bassin qui en dépendent, le ministère du Redressement productif, par la voix de son Commissaire au Redressement productif régional, a sollicité le Procureur de la République pour obtenir du Tribunal de commerce le maintien de l’outil productif dans son état actuel pendant un temps limité. En accord avec le liquidateur nommé ce jour, une cellule sera mise en place pour gérer l’avenir de l’entreprise et en préserver le site de façon temporaire les actifs. _ Ce délai de 3 mois devra être mis à profit pour confirmer la manifestation d’intérêt présentée le 19 décembre dernier en séance au Tribunal.

Le délai de 3 mois obtenu par le ministère du Redressement productif auprès du liquidateur devra être employé à confirmer la crédibilité de cette solution de reprise. Ce n’est qu’à cette condition qu’une issue positive pourra éventuellement être trouvée.

Le ministère du Redressement productif continue dans cette perspective à se mobiliser pour cette entreprise.

http://www.redressement-productif.g...

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique