En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

OSE Immuno annonce la première publication scientifique sur OSE-230

Publication: 6 avril

Partagez sur
 
OSE Immunotherapeutics annonce la première publication sur OSE-230, une nouvelle approche innovante de la résolution de l’inflammation chronique et sévère, dans Science Advances...
 

L’article, intitulé : Agonist anti-ChemR23 mAb reduces tissue neutrophil accumulation and triggers chronic inflammation resolution (1) rapporte les données de découverte et précliniques d’OSE-230, un anticorps agoniste de ChemR23, ou « chemerin chemokine-like receptor 1 » (CMKLR1), un récepteur couplé aux protéines G (GPCR) exprimé sur les cellules immunitaires myéloïdes modulatrices de l’inflammation

L’équipe de R&D d’OSE a identifié ChemR23 comme un récepteur GPCR du programme de la résolution de l’inflammation surexprimé dans les tissus inflammatoires de patients non répondeurs aux traitements par anticorps anti-TNF ? ou anti- ?4 ?7 et chez lesquels le besoin médical est important.

Les résultats précliniques montrent qu’OSE-230 accélère la résolution de l’inflammation dans plusieurs modèles d’inflammation sévère. En particulier, OSE-230 déclenche une cascade pro-résolutive conduisant à la résolution de l’inflammation chronique, là où cette résolution est spontanément déficiente, voire absente. L’action pro-résolutive d’OSE-230 se traduit par une réduction importante de la fibrose dans les tissus inflammés et une diminution significative du risque de développement de tumeurs dues à l’inflammation chronique non contrôlée.

« Nous sommes très heureux de cette publication dans un journal de très haut niveau scientifique comme ’Science Advances’ qui confirme ainsi le caractère d’innovation de rupture de notre programme de recherche sur OSE-230. C’est le premier article revu par des pairs décrivant un anticorps monoclonal agoniste qui déclenche des mécanismes pro-résolutifs des neutrophiles et des macrophages dans un contexte d’inflammation chronique. Cette découverte ouvre à OSE-230 des pistes de développement dans plusieurs indications d’inflammation chronique comme les maladies inflammatoires de l’intestin, les maladies inflammatoires du poumon ou du rein, l’arthrite ou le diabète de type 1. OSE-230 pourrait également présenter un intérêt dans le traitement des patients atteints d’une forme sévère de la COVID-19, chez lesquels l’inflammation excessive joue un rôle clé dans la physiopathologie de la maladie », commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d’OSE Immunotherapeutics.

« OSE-230 est un programme de plus qui confirme la place d’OSE comme un leader de l’innovation et de l’identification de nouvelles voies pour des traitements d’intérêt. À partir de son fort potentiel, nous sommes impatients d’avancer le développement d’OSE-230 selon un plan ambitieux pour répondre aux besoins des patients, en attente d’innovations de rupture pour gérer des maladies complexes », ajoute Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

Ces travaux de recherche ont été menés par l’équipe de R&D d’OSE en collaboration avec des partenaires scientifiques : Ambiotis, une société de recherche française (Clinical Research Organization) spécialisée dans la résolution de l’inflammation, MAbSilico, une société TechBio française spécialisée dans les algorithmes d’Intelligence Artificielle et le CRTI de Nantes (Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie, UMR1064, INSERM, Université de Nantes située au CHU de Nantes).

https://www.ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: