En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Air France Industries optimise son banc de mesure Zephyr avec le système TESCIA®

Publication: 4 mars

Partagez sur
 
Air France Industries, acteurs majeurs de MRO (Maintenance, Repair and Overhaul) sur moteur a renforcé ses capacités d’analyse vibratoires, vitales aux contrôles sécurité des moteurs d’avion, grâce à la nouvelle solution dédiée aux tests répétitifs Tescia®...
 

Le contrôle vibratoire des moteurs d’avions, consiste à vérifier le bon équilibrage en deux points de mesure au moyen d’accéléromètres montés à demeure sur les moteurs. Ces capteurs mesurent en permanence le déplacement vibratoires, devant impérativement restés dans un niveau de tolérance stricte sans interférer avec les opérations en court sur le moteur.

Afin de relever ces défis, et de réaliser des mesures vibratoires plus avancées et toujours plus fiables, les équipes de Air France Industries ont fait appel à l’expertise de HBK dans le domaine des tests et de la mesure. Après une analyse approfondie des besoins, les ingénieurs Hottinger Bruel & Kjaer ont préconisé l’intégration du système Tescia une solution complète incluant le matériel d’acquisition de données LAN-XI et un logiciel d’analyse temps réel - au banc d’essai Zephyr d’Air France.

Interviewé, Ivan Rouesné, responsable du banc de mesure Zephyr, explique : "La mesure de vibration peut sembler un détail par rapport à tout ce que nous faisons sur un moteur de type GE90-115. Sur un essai de performance on développe des forces importantes et le moindre signe de déséquilibrage est à éviter absolument. Un essai complet se fait en deux fois sept heures d’affilée avec deux équipes, mais si la valeur de déplacement vibratoire due à l’équilibrage est hors tolérance, on peut avoir à arrêter un essai de simulation de décollage et consommer beaucoup de carburant pour rien."

Et de continuer : « Sur les moteurs GE90-115 qui équipent le Boeing 777, on effectue les mesures sur deux arbres indépendants et tournant à des vitesses différentes. Ils sont contrôlés en permanence et ne doivent pas dépasser un niveau de déplacement imposé. Nous avons pu interpréter leur comportement vibratoire facilement sur le système TESCIA® qui nous donne immédiatement des informations simples à partir de traitements pourtant complexes tel que l’utilisation de filtres suiveurs pour obtenir des signaux clairs et fiables."

https://www.airfranceklm.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: