En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les robots mobiles MiR permettent l’innovation intralogistique chez Bossard Smart

Publication: 19 juillet

Partagez sur
 
Bossard, acteur majeur dans le secteur des fixations (vis, boulons, écrous), a entrepris un plan d’amélioration de sa logistique interne...
 

La gestion automatique et l’amélioration de l’efficacité devenant progressivement des besoins primordiaux, des scénarios diversifiés de collaboration homme-machine ont émergé.

C’est dans ce contexte que la division Smart Factory Logistics, qui est l’une des trois activités principales de Bossard, a décidé d’utiliser deux robots mobiles MiR100 au sein de son centre logistique de Shanghai, séduit par leurs caractéristiques de sécurité, de flexibilité et de convivialité d’utilisation. Bossard fournit à ses clients ses solutions de logistique interne intelligente de « gestion du dernier kilomètre », afin de réaliser l’optimisation de la logistique interne, du stockage au réapprovisionnement. Cette solution utilise les technologies avancées de robotique mobile de MiR.

La haute sécurité ouvre un nouveau visage à la collaboration homme-machine

Comme leur nom l’indique, les MiR100 peuvent déplacer de lourdes charges allant jusqu’à 100 kilos.

Grâce à leurs technologies de navigation et de détection avancées, les robots MiR peuvent effectuer des analyses et des évaluations précises et en temps réel des obstacles qui se dressent devant eux dans différents scénarios d’application. C’est cette sécurité qui a séduit les équipes européennes et chinoises de Bossard.

Représentée par Ellick Qin, responsable de la logistique de l’usine intelligente chez Bossard Fastening Solutions à Shanghai, l’équipe européenne a choisi en juillet 2018 un robot mobile MiR, qui répondait strictement aux normes de production européennes de sécurité industrielle. Presque au même moment, l’équipe chinoise découvrait sur la solution de robot mobile autonome de MiR lors d’une exposition industrielle à Chengdu. La coopération s’est poursuivie depuis lors. Après un test interne de trois mois en Europe, le projet de robot MiR a été officiellement lancé au centre logistique Bossard de Shanghai.

Là-bas, les robots MiR identifient automatiquement les travailleurs, les chariots élévateurs et autres appareils qui passent près d’eux, afin de maintenir la distance de sécurité nécessaire. Ainsi, même dans des circonstances dynamiques, ils peuvent contourner les obstacles de manière autonome, tout en faisant des prévisions en temps réel sur la faisabilité des mouvements et en ajustant de manière adaptative les itinéraires d’opération.

Grâce aux efforts du robot MiR, l’efficacité de la logistique interne est augmentée, ce qui fait de Bossard un modèle d’amélioration de la logistique interne. Le nouveau mode de coopération homme-machine créé par l’industrie 4.0 permettra d’atteindre de nouveaux sommets d’efficacité, et saura répondre aux attentes de toute l’industrie industrielle.

La grande flexibilité des robots MiR, une réponse face aux exigences de la fabrication moderne

Les robots mobiles sont vus comme une réponse idéale face aux besoins de production, pour traiter les goulets d’étranglement de la logistique interne, optimiser les processus de travail, réduire les coûts d’exploitation connexes et créer les scénarios de collaboration homme-machine dans lesquels les deux parties jouent leurs rôles respectifs. La flexibilité du robot MiR en fait une solution de logistique interne extrêmement efficace et flexible.

Comme le MiR100 est capable de se déplacer seul, il n’est pas nécessaire d’investir massivement dans la pose de voies, comme c’est le cas pour des robots AGV. La souplesse de déploiement permet ainsi aux clients d’économiser beaucoup de temps, de main-d’oeuvre et de coûts fixes. En outre, le robot est facile à utiliser et à programmer. Grâce à une interface utilisateur conviviale, le robot peut répondre rapidement et avec souplesse aux besoins de transport de différents lots. Ainsi, il qui correspond parfaitement aux exigences du marché en matière de production flexible et de service personnalisé à l’ère de l’industrie 4.0.

Chez Bossard, le robot MiR permet d’optimiser la gestion quotidienne. Les robots gèrent avec souplesse le Pick&Place, la livraison et le réapprovisionnement d’échantillons pour les demandes à longue distance, multipoints et à haute fréquence.

Actuellement, les deux robots MiR100 servant dans l’usine Bossard jouent des rôles différents : un robot est stationné dans le hall d’exposition et se présente comme un ambassadeur de l’entreprise, montrant le mode opératoire de la « gestion du dernier kilomètre » aux clients. L’autre robot est dédié à l’accomplissement de tâches. Il fait toujours l’aller-retour entre l’entrepôt et le laboratoire, et effectue principalement le travail de livraison et de prélèvement d’échantillons. En même temps, il aide à la distribution de la réception et de la livraison des matériaux supplémentaires entre l’entrepôt et les différentes stations.

Connexion des différents systèmes d’exploitation de manière transparente

Les robots MiR ont su se distinguer par leur très grande adaptabilité aux différents systèmes de Bossard. « De la recommandation du robot MiR à l’installation, en passant par le débogage et à la formation du personnel, le processus de candidature n’a pris qu’une semaine, ce qui montre la grande adaptabilité du robot MiR aux différents systèmes », poursuit Ellick Qin.

Conformément aux différents systèmes de stockage de capteurs du côté des clients, les informations, y compris les stocks de produits de fixations, sont gérées par le système d’exploitation cloud de Bossard. Ces informations peuvent être renvoyées en temps réel à l’ARIMS (la plate-forme de management d’inventaire interactive du groupe) en coulisses avec une forte analyse des données, afin de répondre à la demande de réapprovisionnement complet/semi-automatique de la station de production. Lorsque le MiR100 reçoit des ordres de mission de l’ARIMS, il peut coopérer avec le système ARIMS en ligne pour personnaliser son itinéraire afin de sélectionner efficacement les marchandises dans l’entrepôt. Il peut également procéder à des ajustements en temps réel en fonction des circonstances.

En ce qui concerne l’étape de réapprovisionnement de la station de production, le MiR100 peut également coopérer de manière transparente avec le système ARIMS, pour transporter des matériaux et participer à l’opération de transport de matériaux de manière à recycler le réapprovisionnement des stations de production avec efficacité et précision. En outre, en raison de la complexité de l’environnement de travail, la grande adaptabilité du robot montre ses avantages exceptionnels dans diverses situations d’exploitation du centre logistique Bossard de Shanghai. Ce dernier compte moult portes roulantes et ascenseurs, ainsi que d’un système de contrôle d’accès et d’autres éléments en fonctionnement.

http://www.mobile-industrial-robots.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: