En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Steris et Vaisala : Efficacité de la bio-décontamination de salles propres

Publication: 16 mai

Partagez sur
 
STERIS est un leader mondial dans la prévention des contaminations, du nettoyage des équipements de fabrication et de la stérilisation dans le domaine de la production pharmaceutique...
 

Sa branche d’activité Life sciences développe la science de la stérilisation, du nettoyage et du contrôle des infections tout en proposant des solutions visant à répondre aux besoins et aux exigences élevées de ses clients. Ainsi, elle assure le contrôle de la bio-décontamination dans l’industrie pharmaceutique. Dans celle-ci, les salles blanches (aussi appelées salles propres) sont utilisées pour la préparation de produits pharmaceutiques. Il s’agit de pièces où la concentration particulaire est maîtrisée afin de minimiser l’introduction, la génération, et la rétention de particules à l’intérieur. Dans ces environnements très réglementés, la bio-décontamination est cruciale et le processus doit être contrôlé, validable, maîtrisé et tenu à une obligation de résultat. Les salles blanches peuvent être en sous pression ou en sur pression, selon les applications. Les salles blanches sont aussi utilisées en micro-électronique, en aéronautique, en biotechnologie et en agro-alimentaire par exemple.

Depuis plusieurs années, STERIS fait confiance à la technologie de Vaisala, leader dans le développement d’instruments de mesure pour les environnements exigeants, pour mesurer l’hygrométrie, le taux d’humidité dans l’air. En 2018, les équipes de la branche Life sciences se sont intéressées à la technologie de mesure du peroxyde d’hydrogène (H2O2) de Vaisala et à sa sonde HPP272.

La bio-décontamination au peroxyde d’hydrogène, un processus complexe

La bio-décontamination est un enjeu crucial pour STERIS qui doit garantir à ses clients un environnement sain. C’est pourquoi la branche Life sciences de l’entreprise a fait appel à Vaisala, leader dans le développement d’instruments de mesure pour les environnements exigeants, et à sa sonde de mesure de la concentration de peroxyde d’hydrogène : HPP272. La bio-décontamination de ces espaces se fait à l’aide du peroxyde d’hydrogène vaporisé, un agent bio-décontaminant utilisé depuis peu en productions pharmaceutiques, mais largement répandu dans les industries agro-alimentaires et les établissements de santé.

Les avantages de la décontamination à l’H2O2 sont nombreux :

- Facilité d’utilisation

- Détruit tous les contaminants biologiques

- Fonctionne dans les processus à basse température

- Les process peuvent être validés

- Compatible avec une grande variété de matériaux

- Le processus est respectueux de l’environnement

- Ne laisse aucun résidu réel, seulement de la vapeur d’eau et du dioxygène.

En DSVA (désinfection de surfaces par voies aériennes) le but du processus est de prouver que les bactéries et micro-organismes ont bien été éradiqués, et les résultats doivent mettre en évidence une efficacité maximale dans l’ensemble de la zone bio-décontaminée.

Prouver l’efficacité de la bio-décontamination des salles blanches

Pour prouver l’efficacité de la bio-décontamination des salles propres au peroxyde d’hydrogène, il était essentiel que STERIS utilise une technologie avec un capteur de confiance permettant de mesurer de manière stable, reproductible et précise la concentration d’H2O2 dans une salle blanche. La technologie unique de Vaisala répondait aux attentes de STERIS en termes de fiabilité et de répétabilité des mesures et lui a permis d’être serein dans les données collectées. Grâce à Vaisala, STERIS a pu prouver à ses clients l’efficacité maximale de la bio-décontamination des salles blanches.

« Aujourd’hui, Vaisala est la meilleure technologie du marché pour mesurer la concentration d’H2O2 de manière fiable, précise, et répétable dans le temps. Le modèle HPP272 de Vaisala utilise un capteur unique, et le plus efficace possible pour la bio-décontamination au peroxyde d’hydrogène. Ainsi, nous avons confiance dans les données récupérées et nous pouvons prouver à nos clients l’efficacité de la bio-décontamination. » affirment Philippe Muylaert et Cédric Balancie, spécialistes service STERIS Room-Decontamination. M. Muylaert et M. Balancie insistent également sur le fait que la technologie de Vaisala fournit des courbes de mesure de concentration du peroxyde d’hydrogène durant tout le processus de bio-décontamination, mais aussi des informations en temps réel, précieuses pour un développement de cycle : pression du mélange binaire, concentration en eau, température, etc.

Éviter la condensation

Le peroxyde d’hydrogène n’existe pas à l’état naturel. Le gaz n’est viable que dans un domaine de température, pression et volume bien défini. Lorsque l’on s’écarte de ce domaine, il condense et revient à son état naturel : l’état liquide. Pour STERIS, il était nécessaire d’éviter la condensation du peroxyde d’hydrogène qui entraîne une détérioration du matériel.

Sans présence d’H2O2, l’humidité relative de l’air est égale à la saturation relative . Quand on introduit dans ce volume d’air de l’H2O2 vaporisé, la saturation relative est supérieure à l’humidité relative.

Lors des processus de bio-décontamination, il y a toujours de la vapeur d’eau en plus de la vapeur de peroxyde d’hydrogène. Pour contrôler la saturation, il faut connaître à la fois l’humidité de l’air causée par la vapeur d’eau et par la vapeur de peroxyde d’hydrogène.

Suivre la saturation relative est crucial, c’est le seul paramètre qui indique quand le mélange vapeur d’H2O & vapeur d’H2O2 commence à condenser.

STERIS avait donc besoin d’une technologie qui mesure à la fois le peroxyde d’hydrogène, l’humidité et la température en se référant à la fois à la saturation relative et à l’humidité relative. Grâce à la technologie unique du capteur de mesure du peroxyde d’hydrogène Vaisala PEROXCAP, la sonde HPP272 permet de mesurer le point de rosée et la pression de vapeur, des paramètres souvent critiques de la bio-décontamination. Ainsi, elle garantit des mesures de peroxyde d’hydrogène fiables et précises durant tout le cycle de décontamination biologique, et ce même lorsque l’humidité est élevée.

Enfin, les résultats fiables et reproductibles permis par l’instrument de mesure de Vaisala assurent à STERIS une conformité aux procédures de bio-décontamination et la réussite de ses audits annuels portant sur la qualité des outils de mesure utilisés.

‘‘Outre les industries pharmaceutiques, la HPP272 est aussi utilisée dans les isolateurs et pour les sas de transfert’’, indique Jean-François Bore, responsable commercial chez Vaisala France. ‘‘Nos clients apprécient sa petite taille qui lui permet d’être facilement intégrée dans les systèmes mobiles’’. Il ajoute que la communication de l’instrument est aussi un élément apprécié des utilisateurs. En effet la sonde HPP272 délivre des signaux analogiques ou Modbus RTU ; elle peut aussi être connectée à un PC directement en USB avec l’interface Insight.

http://www.vaisala.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: