En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ENDEL et TRACTEBEL, remportent un lot de remplacement des composants pour EDF

Publication: 11 octobre

Partagez sur
 
Une première offre ENGIE intégrée dans les services au nucléaire...
 

A la suite d’un dialogue compétitif initié par EDF en 2017, ENDEL et TRACTEBEL, filiales d’ENGIE, viennent de remporter un lot stratégique du marché de remplacement des composants primaires incluant coudes et tuyauteries, sur les centrales 900 MW. S’appuyant sur un Groupement Momentané d’Entreprises (GME) réunissant au sein du Groupe ENGIE les compétences les plus expertes d’ingénierie et d’intervention, ENDEL et TRACTEBEL mèneront cette intervention exigeante en s’appuyant sur leurs partenaires du Groupe. Une opération à très haute valeur ajoutée, qui mobilisera des équipes de pointe sur plusieurs tranches jusqu’en 2026.

Une opération inédite nécessitant une préparation minutieuse

Dans sa stratégie de poursuite d’exploitation des centrales 900Mw, EDF a confié à un GME porté par ENDEL et TRACTEBEL un lot de remplacement de plusieurs composants du circuit primaire allant de 3 à 7,5 tonnes, incluant coudes et tuyauteries. D’une grande technicité, ce projet mobilisera les équipes de plusieurs filiales d’ENGIE au cœur de la centrale. Le remplacement des composants s’échelonnera sur plusieurs unités de production jusqu’en 2026.

Au cours des trois prochaines années, la première phase sera consacrée à l’ensemble des études génériques et Qualification de l’Opération de Maintenance. Dès 2022 débutera la deuxième étape de l’opération, composée des études spécifiques et de la préparation aux interventions puis à partir de 2023 des interventions sur site. Chaque intervention nécessite 6 mois de travail. La réalisation de ces chantiers à fort enjeu, notamment en matière de sûreté, implique la prise en compte d’importantes contraintes physiques et techniques, tout en sécurisant la durée des arrêts de tranche.

Les technologies d’avant-garde déployées devront répondre à des tolérances géométriques de l’ordre du 10ème de millimètre pour réaliser l’accostage et le soudage de ces pièces de grandes dimensions.

Une première offre ENGIE intégrée au service d’une intervention complexe

Le Groupe ENGIE peut compter sur ses nombreuses entités, stratégiquement positionnées grâce à leurs métiers nucléaires. Chacune témoigne d’une large gamme de compétences reconnues en France et à l’international pour mener des opérations complexes et accompagne de longue date EDF sur ses enjeux de sûreté. Pour répondre à l’ensemble des exigences induites, ENDEL et TRACTEBEL constituent avec leurs partenaires une équipe intégrée.

Fortes de leur expérience dans la Qualification des Opérations de Maintenance et la manutention complexe, les équipes d’ENDEL assureront le pilotage global du projet et procéderont notamment au soudage des composants du circuit primaire, compétence rare dans le secteur.

S’appuyant sur retour d’opération similaire à l’international, TRACTEBEL, impliqué par ailleurs de longue date auprès de la filière nucléaire française, apporte dans le Groupement son savoir-faire et son expertise en ingénierie du circuit primaire. Experte en technologies électriques et spécialiste, notamment, des opérations de contrôle non destructif, ENGIE Laborelec interviendra au cours de la phase d’études pour concevoir, développer et qualifier une solution robotisée sur-mesure. L’objectif est de disposer d’une technologie de pointe apte à araser les soudures et contrôler les périmètres inaccessibles à toute intervention humaine. TECNUBEL développera les solutions d’obturation spécifiques au circuit primaire et procédera à la décontamination de cette zone située au cœur de la centrale, autre compétence rare parmi les acteurs des services à l’énergie.

« Nous sommes fiers de la confiance dont nous témoigne EDF pour réaliser cette opération », affirme Emeric Burin des Roziers, Directeur général d’ENDEL. « La grande force de notre groupement intégré réside dans la complémentarité et l’expérience de nos compétences internes. Nos expériences respectives, reconnues dans le domaine des services à l’énergie, nous permettent aujourd’hui de préparer la première opération de remplacement de composants primaires d’une telle ampleur hors RGV 1. Cette reconnaissance nous ouvre de très belles perspectives. »

« Ce succès transversal de nos entités ENGIE est une preuve de notre capacité à accompagner ensemble nos clients dans leurs grands défis industriels » déclare Olivier Biancarelli, Directeur Général Adjoint du Groupe ENGIE, en charge de la Global Business Line Customer Solutions, de TRACTEBEL et d’ENGIE Impact. « Nos équipes, TRACTEBEL en ingénierie nucléaire et ENDEL dans les services à l’énergie accompagnés d’autres d’entités du Groupe, ont pu convaincre EDF de leurs expertises pour réaliser ces futures interventions à haute valeur ajoutée sur le circuit primaire des centrales nucléaires françaises. La confiance qui nous est accordée avec ce marché permet de confirmer nos capacités à répondre aux exigences fortes liées à la sûreté nucléaire de nos clients. »

http://www.endel-engie.fr/

http://tractebel-engie.be/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: