En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Lancey lève 8 millions d’euros pour démocratiser le stockage de l’énergie

Publication: 2 octobre

Partagez sur
 
3 ans après sa création, Lancey Energy Storage, l’inventeur du radiateur électrique qui embarque une batterie, passe un nouveau cap et annonce une levée de fonds de 8 millions d’euros auprès d’Engie New Ventures...
 

Une levée de fonds de 8 millions d’euros auprès d’Engie New Ventures, d’Yves Chabot (Président de Stelpro, leader canadien dans la fabrication et la commercialisation de radiateur électrique), de l’Union Européenne (subvention instrument PME), de Business Angels et de concours bancaires. Cette augmentation de capital et ces nouveaux partenariats stratégiques vont permettre à la start-up d’industrialiser son processus de fabrication et accélérer son développement en France et à l’international.

Lancey Energy Storage passe à la vitesse supérieure en annonçant sa deuxième levée de fonds, de 8 millions d’euros (après 1.3M€ en amorçage lors de sa première année). La start-up a créé un radiateur électrique intelligent et connecté, intégrant une batterie au lithium-ion, permettant de stocker l’énergie lorsqu’elle est moins chère ou décarbonée et de la réinjecter dans le réseau domestique, pour alimenter tous les appareils électriques de la maison et alléger la facture. C’est donc une solution très vertueuse pour les usagers, qui bénéficient d’une réduction importante de leur facture d’électricité, mais aussi pour le réseau, car le stockage permet d’intégrer plus de renouvelable.

« Nous sommes très enthousiastes de cet investissement dans Lancey, dans le cadre de la stratégie d’ENGIE de mener la transition énergétique au bénéfice de nos clients et parties prenantes, via l’objectif de réduction de la demande de pointe électrique et de l’empreinte carbone dans le cadre du remplacement de radiateurs électriques existants », a déclaré Johann Boukhors, directeur général d’ENGIE New Ventures.

En moins de 3 ans, Lancey Energy Storage a séduit de nombreux fournisseurs d’énergies et bailleurs sociaux avec son radiateur. L’entreprise a installé près de 800 radiateurs en 2019 et souhaite grâce à cette levée de fonds, proposer son radiateur au grand public à partir de 2020 en France et dans le monde, en s’appuyant notamment sur ses nouveaux partenaires.

Selon Raphaël Meyer, Président de Lancey « cette levée vient couronner le sprint parcouru par nos équipes en 3 ans et nous permet de poursuivre une grande vision industrielle et sociétale : convertir les bâtiments à l’autoconsommation d’énergie renouvelable, grâce au stockage d’énergie. Engie, l’un des énergéticiens mondiaux les plus actifs dans la transition énergétique, va nous apporter sa crédibilité et la force de son réseau. Avec Stelpro, leader sur le marché canadien, nous allons construire et produire une solution Stelpro Powered by Lancey, adaptée aux attentes nord-américaines. Cette levée de fonds apporte donc bien plus que des fonds : elle concrétise la stratégie d’alliances industrielles et commerciales et de développement international de Lancey ».

La gestion intelligente de l’énergie, la prouesse de Lancey

Les batteries sont l’avenir de la gestion de la consommation d’énergie domestique. Mais leur prix et leur taille sont un frein à une adoption massive. Lancey Energy Storage a su les embarquer dans des radiateurs élégants ne nécessitant aucune installation compliquée et s’intégrant dans tous les espaces, y compris les appartements. Cette technologie multi-brevetée permet à Lancey Energy Storage de fournir un radiateur disposant d’innovations technologiques sans précédent.

La solution Lancey Energy Storage se distingue grâce à une batterie lithium-ion intégrée dans le radiateur qui peut se charger en heures creuses ou grâce aux énergies renouvelables comme le solaire puis la restitue pendant les heures pleines, lorsque l’électricité est plus chère et génératrice de CO2 ou lorsque les énergies renouvelables ne sont plus disponibles. Elle repose également sur des capteurs et sa connectivité (cellulaire / wifi / Zigbee) permet de collecter des données dans toutes les pièces du bâtiment. Un EMS (Energy Management System) analyse ensuite la production photovoltaïque, la consommation des appareils, les données des capteurs pour optimiser la consommation d’énergie et réduire les factures d’électricité.

Bien plus qu’un simple radiateur

En combinant deux modes de chauffe avec une régulation électronique très performante et de nombreux capteurs, les radiateurs Lancey permettent d’optimiser la production d’électricité et d’économiser jusqu’à 50% de la facture de chauffage. Lancey favorise l’autoconsommation en stockant l’énergie produite localement, dans ses batteries connectées. Le stockage distribué est indispensable pour équilibrer le réseau et intégrer davantage d’énergie renouvelable via l’autoconsommation et les services au réseau.

Ce sont ces briques technologiques qui ont particulièrement séduit Yves Chabot, Président de Stelpro « La solution proposé par Lancey est un changement de paradigme majeur pour l’industrie du chauffage électrique et nous sommes fiers de nous y associer. Cet investissement nous permet d’accélérer notre positionnement comme acteur majeur de la transition énergétique en Amérique du Nord en s’inspirant des meilleures pratiques ayant cours en Europe. De plus, notre entente de collaboration pour développer le marché nord-américain nous permettra de faire rayonner la technologie Lancey et offrir les solutions de demain qui permettront aux consommateurs, aux producteurs d’électricité et aux autres acteurs de la scène énergétique de relever les défis auxquels ils font face. »

Cette levée de fonds permettra aussi à Lancey de confirmer son fort caractère innovant et de développer de nombreux projets. La jeune entreprise a également présenté une première mondiale dévoilée en partenariat avec le groupe La Poste sur la seconde vie de batterie : son architecture unique lui permet en effet de réutiliser des batteries usagées de vélos électriques, proposant une alternative concrète à l’épineux problème de la fin de vie de batterie.

http://www.lancey.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: