En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

360 Possibles « Au naturel », 12, 13 & 14 juin 2019 à Rennes, Parc du Thabor

Publication: 15 mars

Partagez sur
 
Les temps changent, le travail aussi… Cette formule résume l’état d’esprit et le contenu de l’événement 360 Possibles organisé par Bretagne Développement Innovation (BDI) depuis 6 ans...
 

Et du changement, il y en a pour l’édition 2019 ! Programmé depuis 5 ans à l’automne, en général en novembre, le rendez-vous est avancé cette année en juin, du 12 au 14. Pour cette première édition de printemps, l’événement se met au vert et s’installe au Parc du Thabor de Rennes.

Dans ce nouveau contexte, la thématique « Au naturel » s’est imposée de façon évidente, faisant par là même écho à l’initiative Breizh Cop*du Conseil régional de Bretagne et à l’appel à engagements des acteurs économiques lancé par son Président il y a tout juste une semaine. BDI entend relayer plus encore cette initiative auprès de sa communauté d’adhérents et de partenaires, dans le cadre de ses missions d’accompagnement au développement économique et à l’innovation en entreprises sur le territoire breton.

Depuis sa création, l’événement 360 Possibles, dédié aux mutations du travail et aux nouvelles formes de collaboration, est une invitation aux acteurs de l’entreprise à sortir de leur environnement professionnel et des schémas de pensée habituels. Il se veut un carrefour où l’on vient notamment parler d’humain dans l’entreprise, où les secteurs d’activité et les métiers se décloisonnent, où l’on célèbre une innovation qui repose sur la diversité et les croisements de regards, et où l’on honore l’expérience en complément essentiel à l’expertise.

Au naturel

Cette année, le thème de 360 Possibles est « Au naturel ». Ce thème se prête à l’évocation des sujets en lien avec l’impact environnemental et sociétal de l’activité économique et les approches qui en améliorent la perspective telles que l’économie circulaire, les circuits courts ou encore la démarche zéro déchet. Il est également très inspirant pour colorer les sujets fondamentaux de 360 Possibles (design thinking, créativité, intelligence collective, nouvelles formes d’organisation) ou donner lieu à des déclinaisons plus inattendues autour de l’authenticité, de la simplicité et de la sobriété dans la relation au travail, par exemple. Il entre là encore pleinement en résonnance avec l’initiative Breizh Cop en regardant son « atterrissage » dans l’univers de l’entreprise.

Un peu d’air !

« Work in the park ! », c’est la proposition de 360 Possibles pour cette 6eédition qui invite le participant à rejoindre le Parc du Thabor à Rennes, à se reconnecter à la nature, à soi et aux autres.

Dans un cadre inédit au cœur de la cité, Bretagne Développement Innovation et ses partenaires invitent les professionnels à sortir de leurs bureaux, à venir prendre une respiration et de l’inspiration pour des projets futurs. L’événement s’adresse à ceux qui ont « le nez en l’air », à ceux qui sont en appétit et en appétence de nouvelles approches et de solutions adaptées pour transformer leurs entreprises et leurs organisations.

100% connecté

Cette année, 360 Possibles va proposer au public des outils pour favoriser les échanges et les rencontres entre les participants. Pour créer des liens, et parce que le numérique n’est pas opposé à la relation humaine, chaque participant sera connecté à la communauté présente au travers d’une application. Cet outil permettra de savoir qui est là, qui est qui, de prendre des rendez-vous, d’échanger sur certaines thématiques et de partager ses coordonnées en toute simplicité.

Des soirées conviviales et des rencontres inattendues

Pour cette édition printanière, 360 Possibles lance un nouveau format, le « Feu de camp », un rendez-vous en mode « afterwork » dans lequel les témoignages se feront plus intimistes et exploreront la partie sensible d’un projet (transmission d’entreprises par exemple). Ces rendez-vous seront aussi l’occasion de rencontrer des personnalités connues des Français comme Nans Thomassey (« Nus et Culottés », France 5) ou Vincent Pourriol (auteur de « Facile. Réussir sans forcer »).

Dédié à un public de professionnels, curieux et conscients que les évolutions de la société impactent l’entreprise et les façons d’y travailler, l’événement est ouvert à tous.

A ne pas manquer : Deux projets ambitieux et d’actualité seront évoqués et présentés lors de 360 Possibles :

Factory as a Forest(l’usine-forêt) : repenser les installations industrielles comme des écosystèmes

- Erin Meezan, Vice-Présidente au Développement durable - Interface

- Nicole Miller, Directrice Générale - Biomimicry 3.8

Interface s’est toujours inspirée de la nature. Lorsque l’entreprise s’est orientée pour la première fois vers le développement durable en 1994, l’une des premières questions que nous avons posées était :

« Si la nature concevait une entreprise, comment fonctionnerait-elle ? » Ces premières réflexions nous ont aidés à créer un cadre permettant de repenser notre entreprise pour qu’elle n’ait aucun impact négatif et qu’elle exerce une action réparatrice par son pouvoir d’influence.

En collaboration avec Biomimicry 3.8, nous avons développé une méthodologie qui nous permet, ainsi qu’à d’autres sociétés, de transformer des usines « à zéro impact » pour qu’elles offrent les mêmes avantages que des écosystèmes très performants. Nous appelons cette méthodologie « Factory as a Forest » (FaaF).

TerraCycle : Eliminer l’idée même de déchet

Tom Szaky, CEO : TerraCycle : Il est fondateur et PDG de TerraCycle, un leader mondial de la collecte et de la valorisation de flux de déchets complexes. TerraCycle est présent dans 21 pays et collabore avec certaines des plus grandes marques, détaillants et fabricants du monde pour créer des plates-formes nationales de recyclage des produits et des emballages destinés à l’enfouissement ou à l’incinération.

À travers TerraCycle, Tom crée des solutions circulaires pour des centaines de flux de déchets tels que mégots de cigarettes, couches sales et gommes à mâcher usagées qui, autrement, n’ont pas de filière de recyclage. TerraCycle exploite la plus grande chaîne d’approvisionnement de plastique océanique au monde, en partenariat avec des entreprises qui intègrent ce matériau dans leurs emballages.

En janvier 2019, TerraCycle, avec 25 grandes entreprises de produits de grande consommation, a annoncé la création d’une nouvelle plate-forme d’achat en ligne appelée Loop, qui permettra aux consommateurs d’acheter certaines de leurs marques préférées dans des emballages durables et réutilisables. Lancé en mai, Loop est une étape clé pour mettre fin à l’épidémie de déchets provoquée par la consommation à usage unique.

http://360possibles.bzh/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: