En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ARBIOM annonce l’obtention d’une subvention de €10.9M

Publication: 26 septembre

Partagez sur
 
Le projet SYLFEED fédère des acteurs clés de la chaine de valeur « du bois à l’alimentation », issus à la fois de l’industrie et de la recherche : ARBIOM, Laxa, Matis, Norske Skog Golbey, Ostfoldforskning, Prayon, RISE Processum et Skretting...
 

ARBIOM annonce aujourd’hui le lancement du projet SYLFEED dont l’objectif est la création d’une nouvelle chaîne de valeur intégrée « du bois à l’alimentation », offrant à la fois une solution durable aux enjeux mondiaux croissants de la production alimentaire et de nouvelles opportunités de développement économique pour les régions forestières riches en biomasse. Grâce à la technologie ARBIOM de fractionnement de la lignocellulose, la matière forestière est convertie en matière première alimentaire riche en protéines et réellement durable, utilisable pour l’aquaculture. Le financement de 10,9M€ de BBI-JU soutient notamment la construction d’une usine de démonstration sur le site de Norske Skog à Golbey dans les Vosges.

Alors que le déficit Européen en protéines devient un problème majeur et stratégique (l’Europe est dépendante à 70% des importations de protéines pour l’alimentation animale), le projet SYLFEED contribuera à industrialiser une solution originale « du bois à l’alimentation ». Le procédé consiste à utiliser des microorganismes pour convertir la biomasse végétale non-alimentaire pré-traitée (sucres) en protéines pour l’alimentation animale. Le projet SYLFEED permettra de lancer la construction d’un démonstrateur industriel (5kt/an de matière végétale) pour ce procédé déjà développé à l’échelle pilote.

À l’issue d’une sélection rigoureuse du Bio-Based Industries Joint Undertaking (BBI-JU), le projet SYLFEED a reçu un soutien de 10.9M€, dont environ 8.5M€ pour ARBIOM. Le projet SYLFEED réunit des acteurs représentant 5 pays et couvre toutes les étapes clés de la chaîne de valeur :

- Approvisionnement en biomasse et mise à l’échelle industrielle par Norske Skog Golbey, un des leaders de la production de papier journal en Europe ;

- Fractionnement de la biomasse et conversion en protéines unicellulaires par ARBIOM (anciennement Biométhodes) ;

- Traitement de l’acide phosphorique et passage à l’échelle industrielle par la société belge Prayon, leader mondial de l’acide phosphorique ;

- Expertise en protéines unicellulaires par l’institut de recherche suédois RISE Processum

- Formulation de la nourriture pour l’aquaculture et tests par l’institut de recherche islandais Matis

- Analyse exhaustive du cycle de vie par le norvégien Østfoldforskning

- Validation finale du produit par Laxa (Islande) et Skretting (Norvège), leader mondial de l’alimentation pour l’aquaculture

Le projet SYLFEED repose sur des années de développement et de collaboration entre ses partenaires. ARBIOM et Norske Skog Golbey ont notamment déjà collaboré dans le cadre du projet de bioraffinerie BIOSKOG qui a reçu le soutien de la région Grand Est et du fonds européen FEDER.

« Le projet SYLFEED offre une nouvelle perspective à la bio-économie : si la lignocellulose est déjà identifiée comme une solution durable pour la chimie et les carburants, elle se révèle aussi être une solution adaptée, durable et utilisable à grande échelle pour résoudre les difficultés globales que rencontre la production alimentaire, et le problème du déficit européen en protéines en particulier. » indique Marc Chevrel, PDG de Arbiom/Biométhodes. « L’usine de démonstration et la couverture complète de la chaîne de valeur nous permettront de valider la viabilité de notre approche à grande échelle ».

« Le projet SYLFEED se place dans la continuité de la collaboration entre Norkse Skog Golbey et ARBIOM. Il permet à la fois d’ouvrir la biomasse forestière à de nouveaux débouchés et de franchir la dernière étape avant la concrétisation de la construction d’une future usine à grande échelle sur le site de Golbey. » précise Yves Bailly, PDG de Norske Skog Golbey.

http://www.arbiom.com/

http://www.bbi-europe.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: