En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

En 2017, TMW s’exporte et exporte ses modules ecostill en algerie et en chine

Publication: 24 avril

Partagez sur
 
Après un déploiement commercial en France, TMW concepteur & installateur d’équipements d’évapo-concentration industriels, capitalise sur un développement international...
 

Après 3 années de développement commercial essentiellement basé en France, TMW a décidé d’accompagner ses clients sur des marchés émergents pour répondre à leurs besoins spécifiques (pression règlementaire locale, sensibilisation nouvelle aux exigences environnementales, et coût de traitement, autant de critères désormais mondialisés), avec deux installations de modules Ecostill en Chine et en Algérie, en location.

Fort de l’efficacité de sa technologie MHD, d’évapo-concentration des effluents liquides toxiques et dangereux, TMW a convaincu, durant ces 3 dernières années, des clients aussi divers que Canon, Alfa Laval (entreprise suédoise spécialisée dans l’échange thermique, la séparation et le transfert de fluides), Oberthur Fiduciaire, TMN (Traitement des Métaux de Normandie), TMC (Traitement de surfaces également), Rehau, Les tanneries Rougy, SPI Aero, … de mettre en œuvre les équipements ECOSTILL sur leur site de production en France.

L’efficacité énergétique du procédé, son fonctionnement à pression atmosphérique et basse température, sa réalisation en matériaux plastiques, s’affichent comme les raisons essentielles de la satisfaction des clients, ceux-ci constatant un bilan technico-économique en ligne avec leurs aspirations initiales : une réduction de leurs charges liées au traitement des effluents de 30% minimum dans le cas de la location, un retour sur investissement de 18 à 24 mois dans le cas d’un achat , alliés à une réutilisation potentielle du distillat généré sont les arguments principaux de leur processus de décision favorable à la technologie MHD.

En 2016, une quarantaine d’équipements ont été implantés pour de nouveaux clients comme Ondeo (Suez), Sita-Suez, pour des durées de location variables , et également des clients industriels.

La confiance accordée à TMW amène désormais des clients à mettre en œuvre la technologie MHD sur leurs sites de production à l’étranger.

C’est par exemple le cas du groupe SIKA (leader mondiale de l’étanchéité, cette entreprise suisse produit des matériaux de construction) qui a décidé de traiter les effluents de son site algérien avec un ECOSTILL 1 000 via un pilote qui traite 1M3 /jour, avant de mettre en place un équipement de plus forte capacité à l’horizon fin 2017. Les contraintes réglementaires locales, ainsi que le souci du groupe de produire en minimisant l’impact sur l’environnement ont amené la direction du site à mettre en œuvre de façon proactive une politique et les moyens adaptés à sa politique environnementale. Ainsi, depuis février 2017, l’ECOSTILL concentre des volumes significatifs d’effluents issus de la fabrication de produits pour le bâtiment.

Le premier ECOSTILL livré en février 2017, concentre indifféremment et successivement des jus de lixiviats, des effluents hydrocarburés ainsi que des effluents à base acide pour un volume d’1M3/jour. Cet équipement offre à TMW une visibilité sur le marché chinois et une capacité de traitement immédiate, propres à attirer de nombreux clients dans ce pays, et ce à court terme.

Un deuxième équipement devrait être livré chez un industriel européen du secteur électronique mi 2017 pour un volume similaire.

Si cette croissance à l’international est due à la pertinence de la technologie MHD proposée par TMW, elle est appuyée sur le plan financier par l’intégration de TMW dans le groupe EREN. En tant qu’actionnaire majoritaire depuis 2014, EREN crédibilise la capacité de TMW à se positionner sur des marchés de dimension internationale. C’est également grâce à EREN que TMW peut indifféremment proposer ses équipements à la vente ou à la location, s’adaptant ainsi au plus près des besoins des clients.

« Exportation et internationalisation ne signifient pas « délocalisation » » précise Thierry Satgé - Directeur de TMW. « Cette croissance de l’activité bénéficie au site de production de TMW, basé à Angers, ainsi qu’à ses fournisseurs, tous français ou européens ».

http://www.tmw-technologies.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: