En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Le micromètre optique contrôle les buses d’injection pendant leur marquage

Publication: 13 mars

Partagez sur
 
Bosch a profité de la modernisation d’une machine de marquage des buses d’injection de Rodez pour y intégrer des contrôles automatiques...
 

L’industriel a opté pour le micromètre optique TM de Keyence pour mesurer le diamètre de la buse d’injection. L’instrument ayant répondu à ses attentes, il a ensuite été déployé sur deux autres machines du même type.

Bosch est l’inventeur en 1922 de la bougie de préchauffage. Son site français de Rodez en produit 20 millions d’unités par an dont le tiers du volume est destiné aux marchés des pièces de rechange. Cette usine inaugurée en 1965, qui fabrique également des buses d’injection, fournit selon Bosch 90 ?% des bougies utilisées en France. Depuis plus de 50 ans, les lignes de fabrication et les équipements de production ont constamment évolué pour produire de nouvelles références et répondre aux exigences du marché tout en améliorant la productivité et la qualité des bougies et des buses d’injection fabriquées.

En 2014, l’usine ruthénoise entreprend la modernisation d’une machine destinée au gravage laser des buses d’injection. Ses équipes techniques profitent de cette opération de retrofit pour intégrer à cette machine des opérations de contrôles automatiques. « Ces contrôles étaient auparavant réalisés par prélèvement. Nous souhaitions notamment systématiser la mesure du diamètre de la buse d’injection sur une étendue de mesure se situant autour de 8 mm avec une tolérance de ± 3 centièmes », indique Jérôme Ledieu, chargé au sein du service méthodes de la mise au point et du démarrage des nouvelles machines et des nouveaux process.

Pour effectuer ces contrôles, Bosch a opté pour le micromètre optique 2D de la gamme TM de Keyence. Alors qu’avec un système à balayage laser classique, le point est mesuré en une seule dimension, ce micromètre optique 2D est capable de réaliser une mesure simultanée en différents points. La mesure 2D permet de capturer instantanément toutes les informations de la cible.

D’un côté, ce micromètre diffuse un faisceau de lumière verte collimatée uniforme, de l’autre se trouve un récepteur CMOS bidimensionnel. La pièce cible à mesurer se trouve entre ces deux éléments. Le capteur 2D détecte la transition entre zones sombres et claires représentant la forme de la cible qui masque une partie de la lumière émise et mesure ainsi les dimensions de la cible.

Le micromètre de la série TM de Keyence a été intégré à une machine de marquage située en fin de cycle de fabrication de l’extérieur de la buse d’injection. Cette machine, opérant 7j/7 et 24h/24, présente un temps de cycle très rapide. Le micromètre réalise quant à lui trois mesures de diamètre à diverses longueurs de la buse. L’ensemble des pièces marquées sont désormais contrôlées via un process automatisé garantissant la répétabilité des mesures et renforçant la qualité de fabrication. La justesse des mesures est vérifiée quotidiennement par les techniciens de Bosch qui introduisent dans le processus de marquage et de contrôle des pièces références. « Le système de mesure est très fiable. Nous ne constatons aucune dérive. Une fois que les outils sont correctement positionnés, aucune intervention n’est nécessaire. Ce micromètre répond tout à fait à nos attentes en matière de mesures et de la performance attendue », souligne Jérôme Ledieu.

L’intégration du micromètre TM sur cette machine de marquage ayant donné pleinement satisfaction, Bosch a poursuivi la modernisation de ses lignes de production en investissant dans deux équipements du même type.

http://www.keyence.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: