En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le succès du groupe Schlemmer se poursuit en 2015

Publication: 19 juillet

Partagez sur
 
Le leader mondial basé à Poing présente à nouveau d’excellents résultats en matière de chiffre d’affaires, d’effectifs et de fonds propres...
 

Pour la troisième année consécutive, le groupe Schlemmer basé à Poing près de Munich présente des chiffres record. Le rapport d’activité publié aujourd’hui révèle – à l’instar des années précédentes – le meilleur résultat depuis la création de l’entreprise. Le chiffre d’affaires consolidé a ainsi pu être augmenté de 10 % par rapport à l’exercice précédent et est passé de 239 à 263 millions d’euros. Comme lors de l’exercice précédent, ce chiffre d’affaires consolidé a été réalisé pour 79 % dans le secteur automobile et pour 21 % dans le secteur industriel. Avec près de 2 600 collaborateurs, l’effectif de l’entreprise a également nettement augmenté par rapport à l’exercice précédent (fin 2014 : 2 237 collaborateurs). Les fonds propres du groupe Schlemmer ont également connu une croissance continue et sont passés de 40 % en 2014 à 45 % présentement.

Josef Minster, PDG du groupe Schlemmer, se montre plus que satisfait du développement de l’entreprise : « Au cours de ces trois dernières années, nous avons pu augmenter notre chiffre d’affaires et nos bénéfices en continu et enregistrer une nette croissance dans tous les domaines d’activité. La région ayant généré le plus de chiffre d’affaires en 2015 était la région de l’ANASE. Ceci est dû à l’inauguration de deux usines en Chine et aux Philippines ainsi qu’au fait que notre site au Vietnam tourne entre-temps à pleine charge. Mais les États-Unis, l’Europe de l’Est (surtout la Roumanie) et le Maroc ont également fait partie des marchés en plein boom.

Pour Josef Minster , un des temps fort de l’année précédente pour l’entreprise a été de recevoir la distinction de « leader mondial », décernée par l’université de Saint-Gall et l’Akademie Deutscher Weltmarktführer (l’Académie des leaders mondiaux allemands). « Cette distinction représente un grand honneur pour nous, car elle atteste, sur la base de critères clairs, que le groupe Schlemmer est une entreprise prospère disposant d’une technologie de pointe et réalisant des bonnes performances à l’échelle internationale. » Dans l’ensemble, la direction de Schlemmer est pleinement satisfaite de l’évolution actuelle du chiffre d’affaires et des bénéfices. « Nos résultats actuels, à l’instar des précédents, correspondent parfaitement (et sont même légèrement supérieurs) aux prévisions de notre concept directeur, ONE SPIRIT 2020, établi il y a 2 ans. Nous avons suivi rigoureusement notre concept stratégique en 2015, ce qui s’est révélé payant sur toute la ligne », explique Josef Minster. « En tant qu’entreprise oeuvrant dans l’industrie du plastique, nous profitons toutefois également d’une situation économique globale favorable et du prix toujours très bas du pétrole. Nous sommes pleinement conscients que cette situation peut très rapidement changer à nouveau et nous y sommes bien entendu préparés. »

C’est par exemple le cas au Brésil, où Schlemmer doit faire face depuis très longtemps à des conditions économiques défavorables. Même en Russie, un pays où la conjoncture est faible, Schlemmer est représenté par son propre site de production, lequel a également terminé l’année de manière très rentable en dépit des conditions défavorables.

Pour les années à venir, les objectifs du groupe Schlemmer restent ambitieux et axés sur la croissance. Avec un certain nombre de projets clé dans le cadre du concept directeur ONE SPIRIT 2020, les investissements en recherche et développement devraient notamment être multipliés par trois au cours des prochaines années, et un chiffre d’affaires annuel de 500 millions d’euros devrait être réalisé en 2020.

L’évolution à venir se présente de manière tout à fait positive aux yeux de Josef Minster : « Nous avons toutes les raisons de croire à de belles perspectives pour l’avenir. Les résultats des deux premiers trimestres 2016 dépassent déjà nos prévisions. »

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: