En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

ComplyAdvantage lance ComplyLaunch™

Publication: 29 avril

Partagez sur
 
Un nouveau programme de gestion des risques et de la conformité permettant aux nouvelles start-ups d’opérer en toute confiance...
 

Ce forfait de programmes gratuit comprend les contrôles AML du processus #KYC (connaissance de la clientèle), un accès à la base de connaissances de ressources ainsi que des crédits de service.

La vision du programme consistait à préparer les start-ups à relever l’un de leurs principaux défis : le blanchiment d’argent. Si les start-ups transactionnelles souhaitent optimiser leur compétitivité en proposant des services novateurs ou élargis, elles doivent recourir à des solutions intelligentes de données de gestion des risques et AML permettant d’éviter les conséquences inattendues liées à l’intégration inopinée d’entités criminelles.

Entrepreneur en série, PDG et fondateur de ComplyAdvantage, Charles Delingpole a lui-même rencontré les nombreuses difficultés des équipes de start-ups et estime que la prévention précoce du blanchiment d’argent ne devrait pas en faire partie. C’est pourquoi M. Delingpole considère qu’en proposant un accès gratuit aux outils AML de ComplyAdvantage, davantage de start-ups du monde de la fintech parviendront à prospérer plus rapidement en réduisant leur exposition commerciale liée aux crimes financiers imprévisibles.

« ComplyAdvantage estime qu’un accès précoce gratuit aux outils AML et une formation à la mise en œuvre d’un programme de conformité constituent un avantage pour l’ensemble de l’écosystème des fintechs », indique Charles Delingpole, fondateur et PDG de ComplyAdvantage. « En démocratisant l’accès aux outils de prévention de la criminalité financière de pointe, nous permettons aux start-ups de la fintech de satisfaire, voire dépasser, les normes des programmes de conformité des grandes banques les plus régulées. Programme très important conçu pour préserver l’intégrité des nouveaux acteurs de la fintech, ComplyLaunch réduit la menace croissante des crimes financiers. »

Les premières start-ups à rejoindre ComplyLaunch sont trustshare, une entreprise révolutionnant les paiements sous séquestre, et offrant des solutions complètes permettant d’intégrer les services de paiements multicanaux aux platesformes ERP et d’e-commerce.

« Étant donné notre objectif consistant à simplifier les paiements bancaires entre amis, proches, clients et entreprises, il est tout à fait normal pour notre équipe de participer au programme ComplyLaunch », affirme Pete Bailey, fondateur et directeur produit de Juno. « Notre partenariat avec ComplyAdvantage visant à mettre en œuvre leur solution de détection AML de pointe nous permet d’intégrer les clients avec davantage de confiance. »

Les nouvelles start-ups de la fintech sans financement institutionnel sont invitées à postuler au programme. Pour ce faire, elles doivent répondre aux critères suivants :

- Chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million de dollars

- En phase de préamorçage ou d’amorçage

- Site Web ou profil en ligne de l’entreprise

- Moins de 10 ans d’ancienneté

Signe d’intérêt croissant de la communauté, le programme ComplyLaunch sera promu avec le soutien d’organisations internationales telles que le célèbre investisseur de talents assurant un service de dépôt externalisé pour les sociétés de services financiers souhaitant protéger les actifs de leurs clients.

« Le moment est idéal pour lancer une fintech, et nous observons une recrudescence d’entrepreneurs ambitieux désirant créer leur start-up dans ce domaine », explique Jonny Clifford d’Entrepreneur First. « Face à la complexité croissant des interdépendances des services financiers, ComplyLaunch représente une idée excellente et en phase avec la période, permettant à ces nouvelles start-ups disruptives de la fintech de se développer plus facilement et en toute confiance. »

Enfin, Max Rimple, directeur d’Index Ventures et principal investisseur de ComplyAdvantage, nous a également fait part de sa réaction concernant le lancement du programme : « Avec la quantité stupéfiante de capitaux d’investissement dédiés à la fintech et aux services financiers connexes, il est important que les start-ups puissent accéder le plus tôt possible à des outils intelligents de gestion AML et des risques afin de se développer avec intégrité et confiance. Le programme ComplyLaunch constitue un excellent point de départ pour les fondateurs de fintechs désirant protéger leur entreprise contre les risques liés à la criminalité financière. Il est par ailleurs idéal pour les investisseurs appréciant les pratiques de conformité précoces permettant d’ouvrir la voie aux futurs succès. »

ComplyAdvantage propose une véritable solution d’analyse des risques financiers et des données AML hautement évolutive fondée sur l’apprentissage machine et le traitement du langage naturel aidant les entreprises à gérer leurs obligations en matière de risque et éviter les crimes financiers. La base de données propriétaire de la société provient de millions de points de données assurant une visibilité dynamique et en temps réel sur les sanctions, les listes de surveillance, les personnes politiquement exposées et les actualités négatives. Elle peut réduire la dépendance vis-à-vis des processus d’examen manuel et des anciennes bases de données de 80 % et améliore les méthodes employées par les entreprises pour analyser et surveiller leurs clients et leurs transactions.

https://www.complyadvantage.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: