En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Test de conduite : T-Systems dévoile sa solution logicielle

Publication: 5 septembre

Partagez sur
 
T-Systems dévoile une nouvelle solution informatique capable d’évaluer, en un temps réduit, de très grands volumes de données générées par des prototypes de test de conduite...
 

Le logiciel d’interprétation et d’analyse Big data signal processing signé T-Systems est 40 fois plus rapide que les solutions actuellement utilisées. Il permet aux utilisateurs, notamment aux constructeurs automobiles, de développer de nouveaux prototypes et systèmes de conduite assistée plus intelligents et plus performants.

Deux constructeurs allemands utilisent déjà Big data signal processing pour l’élaboration de nouveaux modèles et systèmes de conduite assistée sur leurs pistes d’essai et de simulation. Le logiciel compresse les données afin qu’elles ne représentent plus que dix pour cent du volume initial et cela sans perte d’information. Le temps de calcul et d’analyse s’en trouve ainsi réduit, Big Data signal processing de T-Systems est de plus capable de structurer et préparer les données de manière à permettre une analyse simultanée par plusieurs ordinateurs. Les données sont ainsi traitées 40 fois plus rapidement. Les créateurs de ce procédé ont d’ores et déjà déposé le brevet.

Prototype et flot de données

Avec les capteurs de distance, la mesure des émissions, les microphones intérieurs etc.., les voitures modernes produisent de plus en plus de données. Les modèles de véhicules actuellement en test de pré-production génèrent encore davantage d’informations. Un seul prototype engendre à lui seul environ 10 000 valeurs simultanément. Cela représente jusqu’à trois téraoctets de données par heure, toutes enregistrées sur le disque dur embarqué du véhicule. Dès qu’un essai sur route est terminé, les ingénieurs récupèrent les données enregistrées pour les analyser, ce qui pouvait parfois prendre des jours. La nouvelle solution de T-Systems permet de finaliser ce traitement logiciel en quelques heures. Ainsi les ingénieurs peuvent identifier rapidement les modèles de capteurs les plus récurrents et les plus à même de devenir des standards demain. Dans le même temps, le logiciel est capable de trouver des corrélations entre les 10 000 données transférées séparément et ce de manière totalement autonome, sans l’intervention humaine.

Simulation d’essai de 150 000 Km

Préparer les données collectées durant les essais s’avère très efficace pour accélérer le processus d’évaluation.

En effet, lorsqu’un fournisseur apporte des modifications au logiciel d’un appareil de contrôle, il n’est pas nécessaire de soumettre de nouveau les prototypes à un nouvel essai sur route de 150 000 kilomètres. A l’inverse, le constructeur automobile peut intégrer les mises à jour des dispositifs de contrôle directement dans le simulateur. Ce dernier ré-exécute ensuite les signaux enregistrés pendant les essais et enregistre les réponses des dispositifs dans le cloud T-Systems. Les résultats de ce processus sont disponibles en quelques heures, et permettent aux ingénieurs d’optimiser le temps le développement, et d’intégrer eux-mêmes de nouveaux logiciels aux appareils en suivant un processus étape par étape – et tout cela en un rien de temps.

Pour plus d’information ou toute demande d’interview avec un porte-parole T-Systems, n’hésitez pas à vous adresser à l’agence LEWIS. Vous pouvez également en savoir plus en consultant le dernier numéro de Best practice.

http://www.t-systems.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: