En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La technologie contre les risques climatiques : Gras Savoye Willis Towers Watson

Publication: 6 avril

Partagez sur
 
La Déclaration de l’OMM sur l’état du climat mondial en 2017 met en exergue l’impact des événements météorologiques extraordinaires sur l’économie, les flux migratoires, la sécurité alimentaire et la santé...
 

D’après ce rapport, "le risque global de maladie ou de décès lié à la chaleur s’est accru régulièrement depuis 1980, et environ 30 % de la population mondiale vit désormais dans des régions climatiques sujettes à des canicules meurtrières au moins 20 jours. (...) En août et septembre 2017, les trois grands ouragans dévastateurs qui ont touché terre en succession rapide dans le sud des États-Unis et sur plusieurs îles des Caraïbes ont battu tous les records établis depuis le début des relevés modernes en termes de pertes et de préjudices causés par des extrêmes météorologiques de ce type."

Face à une telle démultiplication de la force des événements naturels qui frappent nos populations, le combat en faveur du ralentissement du réchauffement climatique et le développement de technologies de prévention toujours plus pointues sont élémentaires et même vitaux.

Jean-Christophe Lapeyre, Directeur des Spécialités chez Gras Savoye Corporate Risk Management, Laurent Bonnet, Partner, Risk & Analytics, spécialiste des Solutions de Financement Alternatif, et Benjamin Bouffard, Partner, Risk & Analytics, Gras Savoye Willis Towers Watson, se rendront disponibles pour vous détailler les différentes innovations et initiatives développées dans le monde pour mettre la technologie et données au service de la protection des personnes et des biens face aux catastrophes naturelles.

Parmi les pistes de réponse :

- La modélisations d’impact pour relever le défi imposé par les événements climatiques extrêmes. Les organisations comptant plusieurs implantations dans le monde peuvent ainsi passer en revue la nature de leur exposition dans les différents pays où elles sont actives.

- Le financement du risque. Il existe en effet des solutions alternatives aux couvertures traditionnelles d’assurance. Les Cat Bonds d’abord, qui s’adressent à des clients avec des expositions particulières ou à des compagnies d’assurance/réassurance souhaitant protéger un portefeuille de risques. Mais aussi les solutions de Pertes d’exploitations sans dommage, tel que les produits paramétriques par exemple.

http://maintenance.towerswatson.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: