En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Un géant néerlandais de la chimie choisit la solution moteur-réducteur d’ABB

Publication: 5 septembre

Partagez sur
 
Une solution moteur-réducteur d’ABB a été choisie pour entraîner les transporteurs à vis d’une nouvelle usine de sulfate d’ammonium aux Pays-Bas, dont la construction a coûté plusieurs millions d’euros...
 

Cette solution s’est imposée sur plusieurs points : niveau élevé de fiabilité, conception compacte, délais de livraison très courts et dimensions compatibles avec les produits de marques concurrentes.

Dans le cadre de la solution ABB, deux types de réducteurs Dodge Quantis (coaxiaux ILH et à renvoi d’angle RHB) alimentés par des moteurs électriques CEI basse tension seront associés à 17 transporteurs à vis. Ces transporteurs, installés dans l’usine de pointe du géant du secteur chimique DSM, située à Geleen (Pays-Bas), sont utilisés pour acheminer du sulfate d’ammonium, une substance principalement employée comme engrais artificiel et comme matière première pour un certain nombre de médicaments et de produits alimentaires. L’usine présente une capacité de 800 000 tonnes par an. Si les moteurs ABB ont été choisis par le maître d’œuvre Tebodin, la sélection des réducteurs a été déléguée au fabricant (OEM) des transporteurs à vis, Van Beek, qui avait pour habitude d’employer des réducteurs de sociétés concurrentes et de confier de ce fait la partie électrique à ABB et la partie mécanique à un autre fournisseur. « Le moteur et le réducteur sont des pièces importantes de nos transporteurs, » a déclaré Johan van Drongelen, de Van Beek.. « Un transporteur à vis est constitué de quatre composants majeurs : la vis, l’enveloppe, le moteur et le réducteur, auxquels on peut ajouter les paliers et les joints. Une mauvaise décision impacte fortement tout le projet. »

ABB et son prestataire de valeur agréé, Peters Electro Motors, sont toutefois parvenus à démontrer à Van Beek qu’ensemble, ils étaient capables de fournir une solution d’entraînement extrêmement fiable, compacte et puissante pour un prix compétitif, moteurs électriques et réducteurs compris. Pour couronner le tout, les dimensions globales du réducteur Dodge étant identiques à celles des produits de marques concurrentes, Van Beek n’a pas eu à modifier la conception de ses transporteurs. Malgré leur taille réduite, les réducteurs Quantis enregistrent une densité de couple supérieure, ce qui permet à Van Beek d’adopter une solution plus compacte sans compromettre la puissance et le couple requis pour entraîner le transporteur à vis. Dans un souci de simplification du montage et du démontage, les réducteurs Quantis sont par ailleurs pourvus d’un collier de serrage exclusif, parfaitement adapté aux moteurs dont la bride est conforme aux dimensions CEI B5 standard.

« Cette conception démontre depuis plus de 20 ans son efficacité lorsqu’il s’agit d’éliminer les risques de corrosion par frottement susceptibles d’apparaître entre le moteur et le réducteur, » explique Léon Benne, directeur produit Dodge chez ABB aux Pays-Bas. « Lorsqu’une procédure de maintenance sera nécessaire, dans bien des années, le collier de serrage permettra à l’utilisateur de remplacer le moteur rapidement, aisément et sans compromettre la fiabilité de l’ensemble. » ABB a également fourni des moteurs à haut rendement, ce dont ses concurrents étaient incapables sans modifier les spécifications de leurs réducteurs. D’après Arjan Scheffers, directeur commercial de Peters Electro Motors, les moteurs à haut rendement permettent de réduire la taille du châssis tout en produisant une puissance supérieure. « La bride de jonction est ainsi plus petite ce qui, associé au réducteur plus compact et à l’arbre plus grand, autorise un gain d’espace majeur, » explique-t-il. Les moteurs sont également équipés de capteurs de vibrations et de température qui surveillent le fonctionnement de l’installation et contribuent aux prévisions des besoins de maintenance.

« ABB et Peters nous ont accompagnés tout au long du processus, depuis les démarches commerciales jusqu’aux questions techniques, grâce à l’excellente qualité d’une solution hors pair, » a déclaré van Drongelen. « Il est tout aussi important pour nous de traiter avec un fournisseur unique : nous avons désormais un seul interlocuteur, une seule facture et une seule solution de service. ». « Nous avons envisagé ce projet comme un véritable partenariat, » a déclaré Léon Benne. « Pour arriver à nos fins, il était indispensable que nous aidions Peters et Van Beek à respecter les objectifs fixés par DSM, qui exigeait des délais de livraison très serrés. Pour ce faire, nous avons proposé l’aide de nos ingénieurs afin de garantir un dimensionnement adapté à l’application et nous nous sommes assurés que l’OEM disposait de l’ensemble des fichiers de CAO et des autres fichiers techniques avant de démarrer ses travaux de modélisation 3D. » Selon le chef de projet de l’usine, Rob Reinartz, pour être rentable, le site DSM doit fonctionner au maximum de sa capacité, avec une stabilité maximale, le plus longtemps possible : « Nous avons choisi ABB pour une raison très simple : la fiabilité. Cette usine doit tourner sans interruption et nous ne pouvions pas prendre le risque de tester des produits dont l’efficacité n’est pas avérée. Les marques ABB et Dodge sont reconnues pour leur haut niveau de qualité et de fiabilité. Le fait qu’il s’agisse de la première utilisation du réducteur Quantis aux Pays-Bas n’est pas un problème, car nous savons qu’il a déjà été testé et utilisé ailleurs dans le monde. Ce qui nous intéresse, c’est uniquement d’employer des produits proposant des performances élevées et une longue durée de vie. De plus, compte tenu du volume de la commande et de l’importance d’une livraison rapide pour DSM, nous préférons faire appel à des sociétés matures, qui fournissent des équipements de bonne qualité et avec lesquelles nous avons déjà travaillé. Pour nous, la sécurité d’approvisionnement est absolument essentielle. Nous devons pouvoir nous fier à nos fournisseurs pour être livrés rapidement et efficacement. »

http://www.abb.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: