En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Nouveaux compresseurs à spirale BOGE pour un air comprimé sans huile

Publication: 24 avril

Partagez sur
 
Dans le secteur médical, pharmaceutique et l’agroalimentaire, la pureté est la priorité absolue. Afin d’offrir une sécurité absolue contre les impuretés, BOGE KOMPRESSOREN a étendu sa gamme de compresseurs avec la série de compresseurs à spirale EO...
 

Le nouvel EO 11 produit de l’air comprimé sans huile dans la classe de puissance 11 kW. BOGE couvre ainsi la totalité de la plage de puissance de 5,5 à 22 kW. La série EO fonctionne avec un à quatre étages de compression. Dans sa version « upgrade ready », l’EO 11 peut être équipé par la suite d’un troisième étage de compression. Par ailleurs, l’EO 11 est disponible avec sécheur frigorifique intégré ou séparé, sur réservoir ou en installation double ou multiple. Sa construction compacte, associée à ses émissions minimales de 59 dB(A), permet de l’installer à proximité du poste de travail.

Avec ses compresseurs Eccentric-Oilfree (EO), BOGE répond au besoin d’air comprimé sans huile pour les applications sensibles. Le secret de son succès est sa technologie de compression à spirale qui fonctionne sans lubrifiant : les spirales en aluminium dans la chambre de compression s’emboîtent les unes dans les autres, mais ne se touchent pas. L’air comprimé ainsi produit est sans pulsations et absolument sans huile. Dans le domaine médical, dont les cabinets dentaires et les cliniques, l’air comprimé technique absolument pur protège la santé des patients et empêche la pénétration d’impuretés dans les appareils très sensibles.

« Dans l’agroalimentaire, la mise en bouteille du vin par exemple, les compresseurs à spirale EO sont ainsi la solution idéale pour raccorder un générateur d’azote PSA de la série N P de BOGE. L’azote empêche que le vin ne continue de fermenter et que des bactéries ou des champignons ne se développent dans la bouteille. Résultat : la conservation et la qualité du produit sont améliorées », explique Bruno Turlan, directeur de BOGE France.

Modulaire, compact et adapté aux besoins

Afin de s’adapter aux besoins d’air comprimé de façon flexible, il est possible d’installer jusqu’à quatre compresseurs dans le carter. La gamme EO fournit un débit d’air de 490 l/min à 1 960l/min à une pression de 10 bar et un débit d’air comprimé de 620 l/min à 2 480 l/min à une pression de 8 bar. La gamme EO est modulaire et est disponible avec sécheur frigorifique intégré ou séparé, sur réservoir ou en installation double ou multiple. Tout comme l’EO 17, le nouvel EO 11 est disponible en version mise à jour. Il est ainsi possible d’ajouter un troisième étage de compression au compresseur à deux étages, ou un sécheur frigorifique intégré. L’électronique nécessaire est déjà en place, ce qui permet à l’utilisateur de compléter l’installation facilement. La machine est conçue pour une utilisation optimale de l’espace. Les systèmes EO sont en effet plus étroits qu’une porte standard. Cette construction compacte, associée à son fonctionnement silencieux de 59 dB(A), permet une installation idéale à proximité du poste de travail.

La flexibilité : bien plus qu’un principe

La commande focus control 2.0 de BOGE pilote jusqu’à quatre compresseurs à spirale EO en alternance de charge horizontale et permet ainsi de commander efficacement jusqu’à 16 unités de compression. Même pendant la maintenance, l’installation d’air comprimé continue à fonctionner sans restrictions. Un concept de refroidissement à deux niveaux assure la longévité et l’efficacité de la technologie. Un refroidisseur à surface étendue primaire refroidit l’air comprimé, en combinaison avec un refroidisseur secondaire en acier inoxydable. Le point de rosée sous pression à delta T est d’environ 8 K.

http://www.boge.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: