En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Keyence France, le scanner SZ-V de KEYENCE

Publication: 27 mars

Partagez sur
 
Avec le scanner SZ-V de KEYENCE, la sécurité des personnes n’entrave pas la productivité de l’atelier...
 

Dans les ateliers de fabrication, la sécurité des personnes est une priorité de chaque instant. Chez KEYENCE, les ingénieurs ont voulu que les contraintes induites par la sécurité dans les ateliers aient le moins d’impact possible sur leur productivité. Défi relevé et gagné avec son scanner de sécurité SZ-V.

Zone de couverture de 8,40 m

La Série SZ-V de KEYENCE couvre une zone de 8,4 m sur un angle de 190°. C’est tout simplement la protection la plus étendue de l’industrie. Ainsi, une seule unité est parfaitement adaptée à la protection d’une zone étendue (ce qui le destine à un large éventail d’applications). Dans certains cas, cela permet notamment de placer le scanner à distance de toute opération humaine susceptible de pouvoir l’endommager. Notons encore que la Série SZ-V élimine considérablement les erreurs de détection dues à la poussière et l’humidité, ce qui contribue évidemment au maintien d’un haut niveau de productivité. Et ce n’est pas tout.

Enregistrement vidéo des évènements

C’est une première mondiale. Deux caméras sont intégrées au scanner. Celles-ci permettent de faciliter l’installation du dispositif de sécurité. Mais surtout, la Série SZ-V permet l’enregistrement vidéo en temps réel de la zone à sécuriser au moment de l’intrusion dans celle-ci. Les images enregistrées améliorent considérablement l’analyse des causes des arrêts machines, et réduisent les temps d’investigations et d’arrêts de production.

Lancée par KEYENCE, l’archivage des évènements OSSD (Output Signal Switching Device) a été grandement perfectionnée. Le but : faciliter l’analyse (et la compréhension) des arrêts de production. La Série SZ-V enregistre jusqu’à 500 évènements. Ceux-ci incluent non seulement les données OSSD "OFF" (intrusion dans la zone à sécuriser), mais également les intrusions dans la zone de détection, les données d’erreur, et les données d’alarme. Les modèles avec caméras intégrées capturent en images l’instant du passage de l’OSSD à l’état "OFF".

Grâce à ce nouvel outil d’analyse des causes d’arrêts-machines, les temps d’investigation sur un arrêt intempestif de production sont considérablement réduits.

Le radar de zone pour simplifier la configuration et éviter les interférences

Pour couvrir des zones très étendues, il est nécessaire de mettre en œuvre plusieurs scanners. Se pose alors le problème des interférences liées aux recouvrements entre les zones protégées par les différents scanners. Avec la Série SZ-V de KEYENCE, le raccordement en cascade de plusieurs scanners à une seule unité de contrôle, garantit la prévention des interférences. Elle permet en outre une simplification du câblage, et donc de l’installation et de la maintenance.

En cas d’installation de plusieurs scanners laser sur une même machine, il est possible de combiner jusque 3 têtes, raccordées en cascade, à un seul bloc de contrôle de la Série SZ-V. Ce raccordement "en bus" des scanners sur un même contrôleur SZ-V simplifie le câblage et réduit donc les coûts. Mais un des points forts de la solution KEYENCE est que le traitement de l’ensemble des signaux liés aux zones de recouvrements ne se traduit pas par des temps de calcul additionnels. En clair, à l’instant où un événement survient dans une zone qui est protégée par 2 scanners, une seule des deux demandes de passage à l’état "OFF" va être prise en compte et ainsi la décision de l’arrêt de la machine peut être prise sans délais par le contrôleur. Ceci est rendu possible par une fonction d’auto-apprentissage robuste embarquée dans la Série SZ-V.

http://www.keyence.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: