En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Eaton lance un nouveau logiciel open source de contrôle des datacentres

Publication: 11 octobre

Partagez sur
 
Le nouvel IPM Infrastructure offre aux responsables informatiques une meilleure visibilité de l’infrastructure de leurs centres de données...
 

Eaton vient de lancer un nouveau logiciel de contrôle des datacentres afin d’offrir aux responsables informatiques une vue globale de l’infrastructure de leurs installations informatiques. Le nouvel Intelligent Power ManagerTM Infrastructure permet aux opérateurs de salles informatiques et de centres de données de comprendre et de contrôler rapidement et simplement les indicateurs de capacité énergétique, environnementale et physique de leurs centres de données dans le cadre de leur infrastructure informatique. Ces informations aideront les responsables informatiques à planifier les modifications à effectuer, anticiper les défis et prendre des décisions de gestion intelligentes afin d’optimiser leur efficacité et garantir la continuité de leurs activités.

« Notre dernière offre permet aux entreprises d’optimiser le déploiement de leurs systèmes et leurs performances d’exploitation grâce à la surveillance et au contrôle. Plutôt que d’adopter une approche cloisonnée en gérant et en contrôlant séparément les indicateurs énergétiques, physiques et environnementaux, les responsables informatiques peuvent opter pour un modèle de gestion et de contrôle global, transversal et défini par logiciel, qui prend en compte tous ces domaines », a commenté Dennis O’Sullivan, Expert en solutions et en fonctionnement des datacentres. « Ce logiciel permet aux opérateurs de prendre des décisions plus éclairées concernant l’amélioration à long terme de la conception des centres de données, et de prendre si nécessaire des mesures tactiques immédiates. »

Webaxys, hébergeur et opérateur de télécommunication, l’une des premières entreprises à avoir adopté IPM Infrastructure, vient de déployer cette technologie dans son centre de données récemment ouvert à Saint-Romain de Colbosc, près du Havre, en France. Emmanuel Assié, PDG de Webaxys, a commenté : « IPM Infrastructure nous offre une meilleure visibilité de nos racks, en particulier en matière de consommation électrique et de capacité disponible. L’interface utilisateur est très intuitive, ce qui signifie que nos équipes techniques comme nos clients peuvent contrôler facilement et rapidement l’état de leur salle informatique. »

IPM Infrastructure est basée sur le projet open source 42ITyTM, qui permet l’acquisition de données fournisseurs neutres et leur intégration dans d’autres produits fournisseurs. Simple et rapide à utiliser, le logiciel est intégré dans un contrôleur d’énergie intelligent Eaton. Ce contrôleur compact de demi-largeur et de 1U de haut est doté d’un ensemble complet de canaux d’entrée-sortie Ethernet, de communication en série, USB et de process.

Ces nombreux ports et protocoles rendent possible l’utilisation du contrôleur en tant que référentiel centralisé et local de données d’autres équipements comme les unités d’alimentation intelligentes (ePDUs) et les onduleurs (UPS). Il est également possible d’y raccorder des capteurs de température et d’humidité. De nouveaux capteurs devraient également être proposés en 2017 pour contrôler d’autres facteurs environnementaux. Les protocoles pris en charge sont les suivants : TCP/IP, HTTP/HTTPS, SNMPv1, SNMPv2c, Eaton XML/PDC, et SSH avec accès console.

Toutes ces données s’affichent sur un dispositif connecté au moyen d’une interface web intuitive et réactive, pour une réaction rapide en cas de problème et un temps moyen de réparation moindre. Les données peuvent également être envoyées vers d’autres emplacements réseaux et vers d’autres environnements logiciels, ou bien converties en indicateurs et graphiques de tendances faciles d’utilisation, pour permettre aux opérateurs de mieux comprendre l’évolution de leur salle informatique ou de leur datacentre au fil du temps.

IPM Infrastructure est disponible en tant que produit indépendant, mais Eaton la propose également sous forme de composant intégré à sa stratégie complète trois couches destinées aux salles informatiques et aux centres de données. La première couche désigne l’infrastructure physique mise en œuvre par la chaîne énergétique intelligente d’Eaton (UPS, ePDUs, racks informatiques). IPm Infrastructure constitue la seconde couche, cible les performances opérationnelles. La troisième couche, dédiée à la virtualisation et à la commande de la plateforme cloud, est assurée par le logiciel IPM existant d’Eaton. Elle est intégrée à des packages d’environnement informatique tels que VMware, ce qui permet de contrôler et de gérer des dispositifs d’alimentation à partir du tableau de bord de virtualisation et de déclencher des politiques prédéfinies en fonction de certains événements, notamment la migration à chaud de machines virtuelles vers un site de sauvegarde ou le cloud.

http://www.eaton.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: