En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

British Steel : pour un avenir meilleur

Publication: 27 juin

Partagez sur
 
Le premier jour de cotation de la nouvelle structure British Steel fait suite à la vente de la branche Long Products Europe (LPE) de Tata Steel UK au fond d´investissementfamilial britannique Greybull Capital LLP (Greybull)...
 

Pour Peter Hogg, directeur commercial de British Steel, cette date représente une étape essentielle dans l’histoire de l’entreprise :

« Ce jour marque le début des activités de notre nouvelle société, que nous nous réjouissons de lancer sous la bannière emblématique British Steel.

Cet événement est le fruit d’un travail de longue haleine. Il a fallu des efforts considérables et une étroite collaboration entre le personnel et ses représentants syndicaux, nos clients et nos fournisseurs pour y parvenir. Nous tenons également à remercier les collectivités territoriales, les pouvoirs publics nationaux et les députés locaux pour leur aide et leur soutien.

Notre industrie a connu de graves difficultés ces dernières années, mais nous sommes convaincus que cette nouvelle structure, bâtie sur les valeurs de fierté, de passion et de performance, saura nous relancer et nous positionner parmi les leaders mondiaux du secteur.

Notre héritage est fondamental. Depuis des décennies, nos collaborateurs se consacrent à la production d’un acier d’une qualité optimale, utilisé dans des projets immobiliers et d’infrastructure de renom dans le monde entier. Le lancement de British Steel nous permettra de bâtir un avenir meilleur pour notre personnel et tous ceux qui traitent avec nous. »

L’entreprise, qui emploie 4 800 personnes, possède des sites de production à Scunthorpe, Teesside et Skinningrove au Royaume-Uni, ainsi qu’à Hayange en France. Elle exploite aussi des centres de traitement des métaux au Royaume-Uni et en Irlande, un réseau mondial de bureaux de vente, une structure d’ingénierie à Workington et un bureau national de conseil en conception.

Paul McBean, Dirigeant de l´Intersyndicale de Scunthorpe, ajoute : « Ce jour représente une opportunité pour nous, les membres de nos syndicats et nos employés. C´est le résultat de plusieurs mois de travail et d´engagement de tous les salariés et je veux les remercier pour leur soutien et leur implication dans l´industrie de l´acier.

Je suis ravi que nous relancions notre activité en tant que British Steel. C´est un nouveau départ, un nouveau chapitre. Je sais qu´en continuant à travailler ensemble nous pouvons et nous allons en faire un succès. »

Un programme d’investissements et de financement d’un montant de 400 millions de livres a été mis au point par Greybull pour soutenir le plan de redressement actuellement mis en oeuvre par la direction et le personnel. Les fonds, provenant intégralement d’actionnaires et de leurs banques, sont mis à la disposition de British Steel pour financer le fonds de roulement et les investissements à venir. Le financement bancaire est assuré par PNC Business Credit UK, qui fait partie de PNC Financial Services UK Ltd., un membre de The PNC Financial Services Group Inc. Un accord a aussi été conclu avec Citi pour un site de stockage.

L’entreprise a commencé à mettre en oeuvre un plan de redressement à l’automne 2015. Celui-ci a déjà fourni des résultats positifs, l’entreprise ayant de nouveau dégagé des bénéfices d’exploitation au cours des deux derniers mois. Un accord visant à redéfinir ses coûts a été conclu avec les principaux fournisseurs et les salariés, qui ont récemment voté en faveur de changements temporaires de leurs conditions. Ces changements sont vitaux pour que British Steel puisse tirer le meilleur parti de son plan de transformation et retrouve le chemin de la rentabilité de manière durable.

Marc Meyohas, associé de Greybull, a déclaré :

« Nous nous réjouissons de la finalisation de cette opération et sommes très fiers de soutenir cette entreprise. Nous sommes convaincus de l’efficacité du plan de transformation et de la capacité de la direction et du personnel à mettre en oeuvre les changements nécessaires. Il reste beaucoup à faire, mais les premiers signes sont encourageants.

Au cours des derniers mois, l’entreprise a surmonté plusieurs difficultés pour en arriver là. Pendant toute cette période, les salariés et les syndicats ont fait preuve d’un grand professionnalisme et démontré leur détermination à aider l’entreprise à s’en sortir. Nous sommes convaincus que cet état d’esprit perdurera et qu’ensemble, nous réussirons à renforcer British Steel. »

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: