En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Bruno Grandjean élu président de la FIM

Publication: 22 juin

Partagez sur
 
Bruno Grandjean, président du Directoire de Redex S.A, a été élu à l’issue de l’assemblée générale de la FIM du 15 juin 2016 président de la Fédération des Industries Mécaniques*, pour un mandat de 3 ans...
 

Il souhaite développer le travail accompli par son prédécesseur, Jérôme Frantz, pour porter le thème de la compétitivité de l’industrie sur la place publique. Bruno Grandjean s’est donné pour mission d’amplifier cette dynamique et de contribuer à donner une image moderne de l’industrie : « Je veux faire partager l’idée qu’un écosystème favorable à l’industrie est l’intérêt de la Nation. »

©Stephane LarivenBruno Grandjean, 52 ans, a une double formation universitaire et d’ingénieur. Après un Master à Stanford, il débute sa carrière en 1989 en temps qu’attaché scientifique du Consulat de France à Chicago. De retour en France en 1991, il rejoint comme ingénieur la société Turbomeca SA pendant 3 ans puis intègre les équipes de Redex S.A. Il dirige depuis 2005 le Groupe Redex, leader Européen des équipements mécatroniques pour l’industrie sidérurgique, métallurgique et la machine-outil.

En complément de ses activités industrielles, Bruno Grandjean a exercé les fonctions de vice-président de la FIM et président de l’Association Professionnelle de la Mécatronique, Artema. Il est également membre du bureau de l’Alliance pour l’Industrie du Futur** dont la FIM est un acteur central. Membre actif de l’Institut Montaigne, Bruno Grandjean a contribué à plusieurs de ses rapports sur la fiscalité, le renforcement de la présence française dans les échanges internationaux et le développement des ETI.

Porter haut et fort les couleurs de la mécanique, valoriser toutes les entreprises qui la représentent et attirer les nouveaux talents vers l’Industrie font partie des priorités de son mandat : « La révolution numérique est un accélérateur des nouveaux modèles économiques. La mécanique qui intègre toutes les technologies de pointe a un rôle majeur à jouer dans cette mutation ».

Pour porter cette ambition, Bruno Grandjean sera entouré de 5 industriels de renom :

- Jean-Camille Uring, membre du directoire de Fives, élu premier vice-président Trésorier

- Sylvie Guinard, président directeur général de la société Thimonnier, nommée vice-président

- Laurent Bataille, président de Poclain, nommé vice-président

- Pierre Marol, président d’Alstef, nommé vice-président

- Frédéric Ségault, président de Ségault SAS et Velan SAS, nommé vice-président

* En charge des intérêts économiques et techniques des 27 professions qu’elle regroupe, la FIM a pour objectif d’aider les mécaniciens à concevoir, produire et vendre en France et l’international.. Elle intervient ainsi sur des sujets d’intérêt commun aux mécaniciens dont elle se fait le porte-parole auprès des structures professionnelles. 1er employeur industriel français avec 629 000 salariés, elle représente 30 200 entreprises et enregistre un chiffre d’affaires annuel de 121,8 milliards d’euros dont près de la moitié à l’export.

** L’Alliance Industrie du Futur a été créée en juillet 2015. Ses membres actifs, organisations professionnelles, partenaires académiques et technologiques, sont rassemblés autour d’une ambition commune : faire de la France un leader du renouveau industriel mondial.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: