En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Fujitsu facilite la conception industrielle

Publication: 13 juin

Partagez sur
 
Avec un nouvel outil de recherche intelligent en CAO 3D...
 

À l’occasion du Fujitsu Innovation Gathering 2016, les laboratoires Fujitsu Europe (Fujitsu Laboratories of Europe) dévoilent une nouvelle technologie consacrée à la conception et à la fabrication industrielle. Au programme : une nouvelle méthode d’analyse des similarités de modèles 3D. Ce nouvel outil de recherche de modèles 3D est né des travaux du département Recherche et développement Fujitsu sur le « deep learning », ou apprentissage automatique profond. Il obtient 96% d’exactitude dans les recherches réalisées au sein de larges banques de données. Grâce à cette technologie basée sur le « deep learning », les concepteurs industriels localisent rapidement et efficacement les modèles 3D, leurs composants ainsi que les données industrielles qui y sont associées. Ces opérations occupent d’ordinaire plus de 50% du temps de conception.

Les technologies de reconnaissance basées sur les capteurs étaient jusque-là limitées aux applications dédiées à la santé ou au fitness. Les voilà exploitées d’une manière inédite. Ce nouvel outil de sécurisation de la conduite est basé sur une analyse des comportements du conducteur. Elle repose elle-même sur des données recueillies à l’aide d’un simple bracelet accéléromètre. Plutôt que d’enregistrer des activités comme la marche, la course ou le vélo, le dispositif se concentre sur des « micro-interactions » tels que le fait de fumer, de boire ou d’utiliser son téléphone portable. Ces outils permettent l’analyse en temps-réel de la vigilance du conducteur.

Créée pour améliorer la productivité de la conception industrielle et sa qualité, cette nouvelle méthode de recherche Fujitsu peut aider les entreprises à plusieurs niveaux. Ce type d’outil est particulièrement utile pour la gestion de données associées aux modèles 3D : les répertoires de conceptions 3D peuvent être décrits et enrichis de meta-données. Les outils de tri proposés réduisent drastiquement le temps nécessaire pour répertorier les modèles 3D dans de larges collections. Ce temps ne se compte plus en jours, ni en semaines, mais seulement en heures. Cet instrument de recherche de modèles 3D peut aussi accélérer le processus de conception lorsqu’il est intégré à l’environnement informatique du concepteur. Il permet, par exemple, de localiser directement les éléments d’une conception plutôt que d’avoir à les retrouver manuellement : les passages en revue sont de ce fait nettement plus rapides. Ce nouvel outil identifie également les problèmes de conception liés à certaines formes, avant même la mise au point du prototype.

Ce nouvel outil associe les bases de données propriétaires de conception industrielle existantes à de nouvelles technologies émergentes.

Dr Tsuneo Nakata, PDG des Laboratoires Fujitsu Europe, entend continuer à les développer : « L’objectif à moyen terme est de créer un système capable d’ajouter automatiquement des informations sémantiques aux modèles 3D, ainsi que des procédures de contrôle personnalisables et renforcées. Cette invention renferme un potentiel considérable et ne se limite pas au secteur industriel. Elle pourrait également bénéficier au domaine de la santé, de la médecine ou à tout autre champ où il s’agit de comparer des modèles 3D avec précision, de les identifier et de déterminer s’ils comportent ou non des anomalies. »

Quelques mots sur la technologie utilisée

Au cœur de la technologie Fujitsu, se trouve un réseau neuronal artificiel exercé sur des combinaisons d’images 2D, sur plus d’un million d’images ImageNet[1], et sur des modèles 3D de l’industrie Fujitsu elle-même. L’utilisation de ces données Fujitsu a notamment permis d’atteindre les niveaux d’exactitude obtenus dans les recherches. Ce réseau neuronal artificiel permet d’extraire les vecteurs de caractéristiques des modèles 3D. Associés aux dimensions des modèles, ces vecteurs constituent un descripteur de forme puissant, indépendamment de l’orientation du modèle.

Le processus dure seulement quelques secondes et génère un descripteur du fichier qui est comparé à des dizaines de milliers de modèles dans la base de données. La recherche propose ensuite une liste de modèles similaires (voir schéma 1). Cette nouvelle méthode obtient 96% de résultats exacts sur plusieurs classes de modèles CAO. Fujitsu travaille actuellement à étendre ses performances à d’autres classes de modèles.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: