En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

A l’occasion de la reprise de Navtis, spécialiste de la réparation navale, Nestadio Capital prend une participation dans la société brestoise

Publication: Janvier 2013

Partagez sur
 
Nestadio Capital, le Fonds d’investissement piloté par Florent de Kersauson, soutient la reprise de Navtis par Bruno Pivain allié au groupe Jencyel, en prenant une participation de 25% dans le capital la PME brestoise de 170 salariés réalisant un chiffre d’affaires de 16 à 17 M€...
 

Leader breton de la réparation navale civile et militaire grâce à des équipes mobiles intervenant sur les chantiers de la Manche et de l’arc Atlantique, Navtis va pouvoir s’appuyer sur l’expérience industrielle et navale du repreneur Bruno Pivain qui est aussi administrateur de l’association Bretagne Pôle Naval. Navtis va également bénéficier des compétences du groupe Jencyel afin de compléter ses offres, notamment en matière de manutention navale, de logistique et transport ou de transfert industriel.

Nestadio Capital des Fonds d’Investissement de Bretagne vient de participer à la reprise de Navtis par Bruno Pivain allié au groupe brestois Jencyel spécialisé dans la manutention navale (levage, accorage et transfert industriel dans le cadre d’opérations complexes). Disposant d’ateliers dans la zone portuaire de Brest près de la base navale, Navtis emploie 170 salariés dans les secteurs de la construction et la réparation navale et dans la maintenance industrielle. Ses équipes mobiles interviennent dans tous types de chantiers sur l’arc Atlantique et le long des côtes de la Manche en tôlerie, tuyauterie/chaudronnerie, électricité, carénage/peinture et mécanique.

« Outre la réactivité et la mobilité des équipes, les points forts de Navtis résident dans la capacité de maîtrise d’œuvre de ses 6 principaux métiers et dans sa forte culture du service client » précise Bernard Corvaisier, fondateur et cédant de l’entreprise, née en 2005 du rassemblement de SEEGMO (société d’exploitation des établissements généraux de mécanique de l’ouest) et SMNB (société métallurgique et navale de Bretagne), qui réalise 16 à 17 M€ de chiffre d’affaires.

« Navtis est une très belle entreprise qui intervient désormais aussi bien sur les chantiers navals civils et militaires qu’en maintenance industrielle et le profil de Bruno Pivain, dirigeant de groupe industriels et navals, nous a paru idéal pour piloter cette reprise d’autant qu’il reste directeur général du groupe Jencyel qui participe à cette reprise et sur lequel Navtis va pouvoir s’appuyer pour développer de nouvelles compétences » déclare Bertrand Bégin, directeur général de Nestadio Capital.

Pour soutenir ce LBO, Nestadio Capital est entré à hauteur de 25% dans le capital de Navtis et a conforté cette prise de participation par une opération en obligations convertibles.

« Notre objectif à court terme est de conforter les atouts de Navtis et d’étendre géographiquement nos services à partir de Brest tant en construction et réparation navale qu’en maintenance industrielle », déclare Bruno Pivain, repreneur de la PME brestoise et administrateur de Bretagne Pôle Naval où il préside la commission « emploi/formation ».

A moyen terme, Bruno Pivain entend compléter les prestations de Navtis et les étendre à de nouveaux secteurs d’activité. Les énergies marines renouvelables sont également un des axes forts de développement de Navtis.

http://www.nestadio-capital.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique