En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La première Conférence mondiale sur le tourisme

Publication: 23 mai

Partagez sur
 
Pour le développement s’ouvre cette semaine à Beijing...
 

Cette conférence est la première réunion de haut niveau consacrée à la façon dont le tourisme peut contribuer à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de ses 17 objectifs universels.

La Conférence devrait rassembler un millier de représentants des secteurs public et privé en provenance de plus de cent pays, qui débattront du rôle du tourisme pour faire avancer les objectifs de développement durable, en particulier de l’intérêt qu’il présente pour combattre la pauvreté et promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques.

« La capacité du tourisme de contribuer à des sociétés plus durables est reflétée dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030, lequel fait une place au tourisme dans 3 des 17 objectifs de développement durable, à savoir l’objectif 8 sur la croissance économique et l’emploi, l’objectif 12 sur les modes de production et de consommation durables et l’objectif 14 sur la conservation des ressources marines. Cela étant, de par sa nature transversale et son effet multiplicateur qui se manifeste dans de nombreux autres secteurs, le tourisme est parfaitement à même de contribuer à l’ensemble des 17 objectifs. La Conférence sera capitale pour mobiliser les dirigeants du tourisme du monde entier autour de ce programme universel » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

« Cette conférence constitue également un exemple éloquent de notre coopération avec le Gouvernement de la République populaire de Chine et témoigne de l’engagement pris par la Chine de faire du tourisme un moteur du développement inclusif » a-t-il ajouté.

Le débat de haut niveau, qui sera modéré par Richard Quest, de CNN, examinera comment les pays peuvent aligner leur développement touristique sur les objectifs de développement durable et comment le secteur privé peut s’approprier pleinement ces objectifs, ainsi que les mesures nationales revêtant une importance critique si l’on veut obtenir des résultats.

Il y a deux autres séances au programme de la Conférence : l’une sur le rôle du tourisme au service de la réduction de la pauvreté et le programme de développement, l’autre sur le tourisme et la paix.

Au nombre des orateurs figurent le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires économiques et sociales, Wu Hongbo, représentant le Secrétaire général de l’ONU, ainsi que des ministres et des responsables du tourisme de haut rang des pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Bahreïn, Bulgarie, Cambodge, États-Unis d’Amérique, Éthiopie, Géorgie, Indonésie, Iran, Jordanie, Kenya, Lituanie, Malaisie, Malte, Maurice, Mexique, République de Corée, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie, Sri Lanka, Vanuatu et Zimbabwe.

Aux côtés des représentants des milieux du tourisme participeront l’Ambassadrice Dho Young-Shim, membre du Groupe de défenseurs des objectifs de développement durable des Nations Unies, des représentants de la Banque mondiale, de l’Agence japonaise de coopération internationale (AJCI), de la Fédération mondiale des villes de tourisme, du Fonds national pour Pétra, de la municipalité de Beijing, de la région autonome du Guangxi Zhuang et des provinces du Guizhou et Yunnan.

On comptera parmi les représentants du secteur privé Shun-Tak Holdings, Kuoni Group, tuniu.com, Beijing Tourism Group, le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), l’Association japonaise d’agents de voyages, The Travel Corporation, China National Travel Service (HK) Group Corporation et http://www.Ctrip.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: