En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

SAEGUS dévoile son étude des solutions de collaboration instantanée

Publication: 2 mai

Partagez sur
 
Slack, Symphony, talkSpirit, HipChat, 4 solutions passées au crible...
 

Saegus, le cabinet conseil « 100% digital – 0% slide » spécialisé dans la transformation digitale des entreprises par l’adoption tactiques des nouveaux usages, dévoile aujourd’hui sa première étude 2016 sur les solutions de collaboration instantanée : ces solutions qui permettent d’accélérer les cycles de décision, de mettre en œuvre des modes de collaboration innovants et surtout efficaces.

Collaborer pour mieux travailler

Pour la seule année 2015, les usages collaboratifs en entreprise ont progressé de 15%. A l’instar de l’email, souvent perçu comme un outil saturé, des outils alternatifs viennent soutenir l’avènement des nouveaux comportements en entreprises. Ces nouvelles solutions numériques participent à la digitalisation en interne et font évoluer l’environnement de travail des salariés. Ces outils doivent ainsi répondre aux nouveaux enjeux et priorités des salariés, dont le bien-être au travail est devenu l’enjeu numéro 1, tout en maximisant leur productivité.

En entreprise, le travail collaboratif s’appuie sur des solutions asynchrones, tels que le partage de documents ou le réseau social, et des solutions synchrones avec les webconférences ou encore le chat électronique.

Pourquoi un benchmark ?

Dans ce benchmark, Saegus compare 4 solutions collaboratives synchrones, non pas pour savoir quelle est la meilleure - puisqu’il ne s’agit là que de ressenti personnel au travers d’expérience utilisateur - mais bien parce qu’il n’existe à ce jour aucun comparatif de ces solutions ! Cette étude a donc été réalisée au départ par Saegus pour Saegus, avant même d’être destinée à éclairer le grand public. Elle ne contient donc pas de critères quantitatifs complexes, ni de dimensions compliquées.

« Nous avons sélectionné les axes qui nous semblaient les plus pertinents et saillants pour pouvoir comparer les solutions de façon simple et éclairer d’un coup d’un seul le lecteur sur les expériences apportées par chacune » explique Marc Trilling, Président de Saegus.

« Pour qu’il soit au plus près de la réalité et des fonctionnalités actuelles que présentent ces solutions, notre équipe à réalisé ce benchmark à plusieurs mains sans relâche durant 1 mois : les éditeurs sont si rapides et créatifs qu’ils publient de nouvelles versions très régulièrement et donc de nouvelles fonctionnalités très très rapidement. D’ailleurs, cette étude est certainement déjà obsolète ! » s’amuse t-il.

Tandis que Slack soulève beaucoup d’attention avec ses impressionnnates levées de fond, HipChat intégre la suite d’outils Atlassian pour la gestion de projet et de partage de connaissances. Lorsque le français – et entreprise libérée – TalkSpirit édite un réseau social en SaaS pour les entreprises, Symphony – financée par de grandes banques et Google propose une solution cryptée hautement sécurisée construite sur le même modèle que celles de Bloomberg et Reuters, outil indispensable à quiconque travaille sur les marchés financiers, mais beaucoup moins cher ! Eclairage.

Les solutions étudiées

Slack

Fondé en 2014 par Steward Butterfielest, Slack est une plate-forme de communication collaborative ainsi qu’un logiciel de gestion de projets qui a l’avantage de s’intégrer facilement avec d’autres outils de service en ligne comme GitHub, Dropbox, Google Drive ou encore Heroku et de pouvoir centraliser le suivi et la gestion d’un projet.

Elle permet de créer et d’accéder à des « channels », des messages directs et des groupes privés, de partager des codes sources « snippets », de rédiger des billets (façon Wordpress), de visualiser dans le navigateur les fichiers, les médias partagés dans les groupes de travail, les informations de chaque collaborateur et les mentions, de télécharger et partager des fichiers, des images et copier des liens, d’alerter des nouveaux messages et actions par notification, d’accéder, éditer et personnaliser son compte et ses paramètres de préférence, d’accéder et configurer les intégrations des applications tierces, d’accéder à un moteur de recherche pour naviguer dans les contenus.

La plateforme propose 4 forfaits : un gratuit avec nombre d’usagers illimités & services limités. Une offre standard (6,67 $ par utilisateur, par mois si facturé à l’année ou 8 $ par utilisateur, par mois si facturé au mois) avec services illimités & appels groupés. Une offre plus (12,5 $ par utilisateur, par mois si facturé à l’année ou 15 $ par utilisateur, par mois si facturé au mois) avec assistance 24/7 & archivage des données. Et enfin une offre entreprise (30 $ par utilisateur, par mois) qui verra le jour en 2016.

Symphony

Fondée et développée par David Gurlé en 2014, Symphony est une messagerie cryptée construite, à l’initiative des banques, sur le même modèle que celles de Bloomberg et Reuters, outil indispensable à quiconque travaille sur les marchés financiers.

Disponible sur desktop et mobile, elle permet d’échanger et communiquer des informations via des « chats room » privés ou publiques, d’inviter des participants internes et externes à rejoindre une discussion privée ou groupée, de partager des fichiers et personnaliser ses messages émoticônes, police, mise en forme, de publier sur un mur limité à 250 caractères, d’accéder à son profil, à l’activité sociale, les mentions, les statuts des participants et les paramètres de préférence, de suivre et se connecter avec son réseau professionnel, de chercher informations & professionnels à travers un moteur de recherche, de bénéficier d’un système de communication crypté et sécurisé, de recevoir des informations en temps réel, des analyses financières, d’articles sélectionnés par des partenaires comme Dow Jones, Mc Grawhill et Selerity.

Au choix, trois forfaits : un gratuit pour les particuliers et les équipes de travail, une offre business (15 $ par utilisateur et par mois – à partir de 50 utilisateurs) et une offre entreprise (15 $ par utilisateur et par mois avec un minimum de 500 utilisateurs).

talkSpirit

Développée par Philippe Pinault et Olivier Ricard, commercialisée depuis 2004, talkSpirit est une application qui permet de communiquer en temps réel via un tchat, d’accéder à un fil d’actualités (vue d’ensemble de toutes les activités), de publier et envoyer des messages avec pièces jointes, à un ou plusieurs destinataires, à un groupe privé ou public, de mentionner un membre dans un message, de créer, supprimer et rejoindre un groupe, de modifier les permissions, les informations et les statuts (privés, publics) d’un groupe, d’intégrer des services web, de paramétrer le profil, les préférences et la personnalisation, d’inviter au sein d’une communauté des membres de l’équipe ou des utilisateurs externes, d’accéder à des droits d’administration modifier les permissions pour les groupes et personnaliser la plateforme.

La plateforme propose trois forfaits : gratuit jusqu’à 5 personnes avec 1 000 publications par mois. Une offre workplace (3,25$ par utilisateur et par mois) pour plus de 5 personnes avec 1 000 publications par mois. Et une offre entreprise (6,50$ par utilisateur et par mois, à partir de 5 personnes avec 3 000 publications par mois).

HipChat

Développée par Atlassian et lancée en 2010, HipChat est une application mobile et desktop permettant de créer et communiquer en temps réel via un tchat, de publier et envoyer des messages à un ou plusieurs destinataires, à un groupe privé ou public, de discuter via des appels vocaux ou vidéos, de partager des documents, de partager des écrans en privé, d’intégrer des applications tierces, de connaitre le statut de disponibilité des utilisateurs et de disposer des « bots » robots logiciels pour automatiser certaines tâches.

La plateforme propose deux forfaits : un gratuit avec stockage de fichiers 5 Go et accès invité. Une offre plus pour 2 $ par utilisateur et mois permettant le partage d’écran privé et les appels vocaux et vidéos en face-à-face.

Pour Marc Trilling «  Ce marché des solutions de collaboration instantanée est encore tout jeune, et même s’il n’est pas sans rappeler les anciens IRC, il représente sans équivoque un secteur sur lequel les plus grands éditeurs du collaboratif vont suivre (Microsoft ou encore Jive). Il bénéficie par ailleurs d’une haute confiance des marchés, lorsque qu’on voit que Symphony est suivie par les grandes banques mondiales et Google ou qu’une société comme Slack, de 2 ans, est valorisée près de quatre millards de dollars.

La raison du succès ? L’extrême simplicité des solutions. Celle d’un SMS, que vous pourriez commencer sur votre ordinateur, continuer sur votre tablette et envoyer depuis votre mobile.. Rajouter à cela la possibilité de créer des espaces privés et d’y connecter des applications métier, et c’est fait !

Le revers de la médaille ? Il n’y a pas encore de retour sur l’accentuation des risques psychosociaux, mais l’ubiquité d’accès et cet impératif d’instantanéité appellent sans aucun doute à étudier la question de plus près…

La suite ? Certainement une concentration comme il est d’usage dans ce secteur pour les plus petits acteurs n’ayant pas acquis suffisemment rapidement une taille critique. Dans cette évolution l’investissement en R&D et les partenariats restent importants, mais plus autant que la rapidité d’execution. Là où une app market bien fournie était un impératif hier, aujourd’hui il faut en plus compter avec la mise en place de Bots (petits robots-logiciels qui comprennent le language parlé, euh écrit) qui permettraient de placer ces solutions au milieu des applications métier, comme un hub unique de communication, le Saint Graal pour s’assurer d’une place pérenne au cœur des si convoitées grandes entreprises. »

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: