En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Modernisation de l’usine d’eau potable de Nantes Métropole

Publication: 2 mai

Partagez sur
 
SPIE Ouest-Centre en charge de l’ensemble des installations électriques...
 

SPIE Ouest-Centre annonce sa participation aux travaux de modernisation de l’usine d’eau potable de Nantes Métropole via un groupement d’entreprises piloté par OTV, filiale de Véolia. Un projet d’envergure, véritable enjeu pour l’alimentation en eau des 600 000 habitants des 24 communes de la métropole nantaise.

Construite au début des années 1970, l’usine d’eau potable de La Roche, implantée près de Malakoff traite l’eau puisée dans la Loire, au niveau de Mauves-sur-Loire avant de la redistribuer aux 600 000 habitants de Nantes Métropole.. Lancée en septembre 2014, sa rénovation complète doit permettre de disposer d’un outil de production le plus performant possible pour maintenir la qualité de l’eau pour les 40 prochaines années.

Dans le cadre de cette opération, SPIE Ouest-Centre assurera le renouvellement complet de l’ensemble des dispositifs électriques de l’usine avec notamment :

- l’installation de nouveaux transformateurs électriques (20 000/400 volts) assurant l’alimentation de l’ensemble des dispositifs de l’usine.

- la réalisation de la distribution basse tension avec la mise en place d’armoires TGBT (tableau général basse tension).

- l’installation d’armoires process ainsi que du câblage associé pour l’alimentation des moteurs et actionneurs de l’usine.

- la mise en place d’un système de secours avec des onduleurs rackables qui prendront le relais en cas de perte du réseau afin d’éviter toute surtension et permettront de redémarrer sans risque les installations.

Enfin, un accent particulier a été mis sur la sécurité du site avec la mise en place de dispositifs de sécurité adaptés.

Organisés en deux phases de manière à maintenir en permanence les capacités de production de l’usine, les travaux viennent de débuter et se dérouleront sur cinq ans : de mars 2016 à septembre 2016 puis de juin 2018 à mars 2019. Au plus fort de l’activité, jusqu’à 30 salariés de SPIE Ouest-Centre pourront être mobilisés sur le site.

« Notre grande connaissance des pratiques techniques dans le domaine de l’eau, mais également nos précédents partenariats avec OTV sur les stations d’épuration de Versailles et d’Angers ont fait du groupe SPIE un choix logique pour ce contrat », explique Benjamin Hamard, chef de projet SPIE Ouest-Centre. « A charge maintenant aux équipes SPIE Ouest-Centre de Nantes et d’Angers de transformer l’essai ! »

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: