En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Loewe Technologies en pleine reconquête

Publication: 27 avril

Partagez sur
 
Avec une croissance de son chiffre d’affaires de plus de 20% en 2015...
 

Loewe Technologies, concepteur allemand de systèmes audio/vidéo design et technologiques, amorce un nouveau virage. De l’élargissement de son réseau de distribution en passant par un repositionnement des produits entrée de gamme, Mark Huesges, Dirigeant et actionnaire principal de la marque premium, dévoile une stratégie de reconquête pour cette année 2016.

En croissance de 20% en 2015, le chiffre d’affaires de Loewe Technologies GmbH atteste de la bonne santé de la marque premium allemande. « Loewe s’est clairement stabilisée et est redevenue une marque forte sur le marché. Nous progressons à grands pas » déclare Mark Huesges. L’entreprise a en effet repris des parts de marché notables sur le segment des TV Ultra HD dès 2015 et son chiffre d’affaires devrait connaître une croissance à deux chiffres en 2016. Une croissance qui passera par l’élargissement du réseau de distribution, mais également par un repositionnement des modèles d’entrée de gamme avec des téléviseurs à moins de 900€ prévus pour le quatrième trimestre. « La vente en ligne par le site marchand de la marque en collaboration avec nos revendeurs traditionnels et le retour de Loewe chez certaines enseignes de grandes surfaces spécialisées sont au programme pour 2016 » précise Laurent Freysz, Directeur général de Loewe France. Les produits Audio Loewe devraient également prendre une place plus importante dans l’offre à venir.

Une marque premium, « Made in Germany »

Depuis ses origines, Loewe est l’une des rares marques à conserver sa production en Allemagne, à Kronach. Cette stratégie lui permet de réduire les risques liés au taux de change, notamment en ce qui concerne l’achat des pièces détachées acquises en dollars US. Le poids du risque de change sur les coûts de production reste ainsi nettement inférieur à celui des marques asiatiques qui, dans la plupart des cas, se contentent d’assembler leurs produits en Europe de l’Est et sont par conséquent pleinement impactées par les variations du dollar. Loewe produit pour sa part l’ensemble de ses châssis électroniques ainsi que les pièces de design en Allemagne, à des coûts libellés en euros.

Loewe attache par ailleurs une grande importance dans le maintien de son savoir-faire en matière de développement de logiciels, ce qui lui permet de proposer à ses clients des fonctionnalités

« que n’ont pas les téléviseurs concurrents », précise Mark Huesges.. Lors du rachat par Stargate Capital en 2014, 430 emplois avaient pu être conservés. Deux ans plus tard, l’entreprise emploie près de 500 personnes dont environ 400 à Kronach en Bavière. La production représente une centaine de postes et la Recherche-Développement environ 70 personnes, réparties à Hanovre, Darmstadt et Munich. « Il n’est absolument pas envisagé de céder l’entreprise et il est dans notre intention de rester à Kronach sur le long terme » ajoute le Dirigeant.

Le marché allemand reste le principal moteur de la marque en Europe, avec plus de 50% des ventes réalisées sur son territoire. Pour autant, la Suisse, l’Autriche, la France, le Benelux, la Scandinavie, l’Espagne et la Grande-Bretagne constituent des marchés stratégiques pour la marque premium.

« La place toujours plus grande prise par le téléviseur au sein du foyer est une tendance très importante pour l’avenir. Il jouera un rôle central dans le concept de Maison Intelligente » estime Mark Huesges.

Plus que jamais, Loewe poursuit donc ses développements, que ce soit en matière de qualité d’image, de fonctionnalités inédites ou encore de design.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique