En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Avantium lève 20 millions d’euros

Publication: 26 avril

Partagez sur
 
Dans le cadre d’une ronde de financement menée par PMV...
 

Avantium, une société de technologies chimiques innovantes et un chef de file dans le domaine de la chimie renouvelable, a annoncé aujourd’hui avoir clos une ronde de financement de 20 millions d’euros. Cet investissement est effectué par PMV, une société de placement indépendante pour la Société Fédérale de Participations et d’Investissement (SFPI, Flandre, Belgique), ainsi que les actionnaires existants d’Avantium.

Les fonds seront utilisés pour commercialiser la technologie YXY pour la production de matériel d’emballage PEF (polyéthylène-furanoate) 100 % biosourcé, un plastique de nouvelle génération offrant des performances supérieures. Le plan de déploiement comprend la construction d’une « usine de référence », la première usine commerciale au monde à produire du FDCA (acide furane dicarboxylique). D’une capacité pouvant atteindre 50 000 tonnes métriques par an, cette usine de référence est destinée à être située à Anvers, en Belgique.

Le 15 mars dernier, Avantium et BASF avaient annoncé la signature d’une lettre d’intention visant à établir une coentreprise pour la production et la commercialisation du composant chimique renouvelable FDCA, ainsi que pour la commercialisation du PEF. Cette coentreprise projette d’utiliser le processus technologique YXY développé par Avantium afin de renforcer ses positions de leader à l’échelle mondiale dans les secteurs du FDCA et du PEF, avant d’octroyer des licences pour la technologie YXY en vue d’applications à un niveau industriel.

Tom van Aken, PDG d’Avantium, a déclaré : « Nous sommes dans une période palpitante où tous les éléments de la stratégie sont en train de se concrétiser et des étapes majeures sont franchies. C’est avec fierté que nous annonçons aujourd’hui la clôture réussie de notre ronde de financement, et nous sommes honorés que PMV et la SFPI renforcent notre actionnariat. La Belgique est très importante pour nous, puisque nous prévoyons de construire une usine de référence au sein du centre chimique de BASF à Anvers. Grâce à la coentreprise que nous avons l’intention d’établir avec BASF, nous visons à déployer rapidement la technologie YXY et à devenir le leader technologique et du marché du FDCA et du PEF. »

Roald Borré, directeur des placements en actions chez PMV, a commenté : «  Notre équipe est très fière de faire partie de cette formidable histoire. Chez PMV, notre mission est de créer de la valeur pour tous les actionnaires impliqués dans l’établissement d’entreprises durables. En 2015, Avantium a fait son apparition dans la Global Cleantech List, une liste des 100 meilleures sociétés privées de technologies propres, et ce pour la sixième année consécutive. Elle a ainsi rejoint d’autres entreprises au sein de notre portefeuille figurant dans cette liste comme Kebony et FRX Polymers. Le FDCA et le PEF sont indéniablement des innovations capables d’avoir un impact incroyable sur l’environnement et donc sur la société. C’est avec beaucoup d’engagement que nous soutenons les entreprises qui apportent innovation et durabilité et qui ont un plan d’affaires solide avec une excellente équipe. Pour nous, Avantium est clairement l’une de ces entreprises. »

Philippe Muyters, ministre flamand du Travail, de l’Économie et de l’Innovation, a expliqué : « En tant que gouvernement, nous sommes fiers que cet investissement ait lieu à Anvers, ce qui confirme la position de la Flandre en tant que région de premier plan pour les investissements dans la chimie et l’innovation. Le gouvernement a tout mis en place pour convaincre cette société prometteuse d’investir dans la Flandre. Nous sommes heureux qu’elle ait annoncé aujourd’hui sa clôture financière ainsi que la nouvelle usine à Anvers. »

Avantium a prévu d’investir dans l’usine de référence avec BASF, destinée à être basée sur le site de BASF Verbund à Anvers. Un tel investissement conjoint est subordonné à la conclusion réussie des négociations exclusives en vue de créer une coentreprise et à la décision ultérieure d’investir conjointement dans une usine de référence.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique