En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Trois nouveaux fonds rejoignent Sofinnova Partners au sein d’EnobraQ

Publication: 22 avril

Partagez sur
 
Lors d’un tour de financement de 2.9 M€...
 

EnobraQ, une entreprise de biotechnologies développant des procédés de fermentations industrielles à partir de CO2, vient de finaliser un premier tour de financement de 2,9 million d’euros mené par Auriga Partners et Sofinnova Partners. IRDInov et CEA investissement ont aussi participé à ce tour d’amorçage. Les fonds levés permettront à la société de développer son programme de recherche visant à obtenir une preuve de concept avancée d’ici fin 2017.

Créée fin 2015 par Sofinnova Partners, suite à un projet de recherche du démonstrateur Toulouse White Biotechnology, EnobraQ développe un procédé fermentaire utilisant du CO2 comme source de carbone pour la production de précurseurs de synthèses organiques et de polymérisation. Dans un contexte où les solutions technologiques sont attendues pour lutter contre le réchauffement climatique et trouver des substituts au pétrole, l’approche d’EnobraQ est révolutionnaire. Grâce un procédé biologique de capture du CO2 par des levures, sa technologie vise à réduire un des principaux gaz à effet de serre en l’utilisant comme source de carbone renouvelable. Elle apporte une réponse unique et innovante pour réduire la menace et saisir l’opportunité : nourrir des levures issues de sa technologie avec du CO2 et de l’hydrogène décarbonné pour opérer des synthèses chimiques sur mesure à une taille industrielle.

« Le succès de ce financement marque une étape importante ; c’est un grand honneur et une grande satisfaction d’avoir pu convaincre plusieurs fonds d’amorçage prestigieux de nous aider dans notre développement prospectif » commente Leopold Demiddeleer, Président d’EnobraQ. « Alors que la société est à un stade de développement encore très amont, et donc très risqué, nos investisseurs ont été convaincus par l’exceptionnel potentiel de la société » ajoute-t-il.

http://www.sofinnova.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique