En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

La nouvelle machine à mesurer 3D de la série XM de Keyence

Publication: 19 avril

Partagez sur
 
La mesure tridimensionnelle à la portée de tous...
 

Plus compacte, moins coûteuse, plus simple d’utilisation qu’une machine à mesurer classique, cette solution innovante peut être employée partout et par tous. S’appuyant sur une caméra et une sonde portative dotée d’un palpeur, les mesures se font sans aucune contrainte, guidées à l’écran par une interface de vision à réalité augmentée. Avec le lancement de sa série XM de Keyence, la mesure tridimensionnelle est désormais à la portée de tous. Contrairement aux machines à mesurer traditionnelles (MMT), cette nouvelle solution de mesures 3D compacte ne réclame pas l’expertise d’un métrologue et peut-être utilisée par n’importe quel opérateur en bord de ligne de fabrication, dans un atelier, ou un laboratoire. Cette machine à mesurer 3D n’exige pas d’équipements ou d’accessoires spécifiques pour son installation. Elle ne doit pas, à l’instar des MMT, être employée dans un espace spécifique à température contrôlée puisqu’elle est opérationnelle sur une gamme de températures allant de 10 à 35°. Posée sur une desserte, cette machine peut même se transformer en équipement de contrôle mobile utilisable partout et par tous.

Plus compacte et bien moins coûteuse qu’une MMT traditionnelle, la machine à mesurer 3D de la série XM de Keyence, se distingue aussi par sa grande simplicité d’utilisation. Elle intègre une solution innovante développée spécifiquement par Keyence qui associe une sonde portable et une caméra spécifique. Cette sonde dont la structure en quartz assure son insensibilité aux variations de température embarque un stylet et est pourvue de sept émetteurs dont la position est repérée par la caméra placée au-dessus de l’écran pour réaliser des mesures avec une précision de +/-8 µm et une répétabilité de ± 3 µm.

La sonde manuelle, contrairement à un bras de mesure ou une MMT, n’est liée à aucun élément mécanique. Ce qui offre à l’opérateur une grande liberté de mouvement de la sonde et d’accostage du stylet. La sonde portative est fournie en standard avec un stylet interchangeable doté d’une bille de 4 mm de diamètre. Mais elle peut être équipée par l’utilisateur de tout autre stylet avec des billes de 1 à 8 mm pour répondre aux exigences de son application. De même pour offrir une plus grande souplesse de mesure, le stylet peut se fixer selon trois orientations pour accéder facilement à toutes les cibles d’une pièce. Pour davantage de souplesse, la machine à mesurer 3D de la série XM peut même gérer deux sondes portatives différemment équipées.

Plus besoin d’être un métrologue averti pour réaliser des mesures de distances, d’angles, de formes, de géométries, d’orientations, de planéités, de circularités, etc. L’opérateur pose la pièce à contrôler sur le plateau de la machine que surplombe la caméra. Il choisit à l’écran la mesure qu’il souhaite réaliser parmi la palette de fonctions proposées (éléments, dimension géométrique et tolérance), et un didacticiel lui indique.

quels sont les points à palper. Il peut ainsi créer une gamme de mesure qui pourra être exploitée ultérieurement par tout autre opérateur. Non seulement aucune expertise métrologique n’est requise, mais l’utilisateur sera, de plus, guidé par la machine durant les opérations. La sonde portative embarque en effet une caméra. Les modèles numériques des éléments à mesurer sont ainsi intégrés aux images de la pièce. Grâce à cette fonction de réalité augmentée, l’opérateur visualise à l’écran les mesures à réaliser et les points où il doit positionner le palpeur. Il est informé de la distance par rapport au point de mesure et à l’orientation de la sonde. Les mesures gagnent en simplicité, en rapidité et en répétabilité puisqu’elles sont désormais indépendantes de l’expertise de l’opérateur.

La machine à mesurer 3D de la série XM peut traiter des pièces jusqu’à un volume de 300x250x150mm. Elle peut être utilisée pour des mesures ponctuelles ou pour réaliser une série de contrôles prédéfinis. Dans ce cas, elle fournit une évaluation instantanée de conformité de la pièce selon les tolérances spécifiées. Enfin, une fonction de préparation automatique de rapports d’inspection avec images intégrées est proposée en standard. Les données de mesure et les vues 3D sont automatiquement enregistrées, réduisant ainsi le temps d’édition de rapports.

Enfin, un module statistique vient compléter le logiciel, offrant aux utilisateurs, la possibilité d’extraire après coup toutes les cotes (automatiquement enregistrées par l’appareil), éditer les principaux indicateurs (max, min, écarts-types, cp, cpk…), visualiser les courbes de tendances et les histogrammes de capabilité.

http://www.keyence.fr/PRXM1604

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: